Nicolas Sarkozy s'en prend aux ''jeux vidéo d'une violence inouïe''

 

Publié le Jeudi 3 décembre 2015 à 11:00:00 par Cedric Gasperini

 

Nicolas Sarkozy s'en prend aux ''jeux vidéo d'une violence inouïe''

Same player shoot again ?

Nicolas Sarkozy, en pleine campagne pour les présidentielles de 2017, a eu une petite phrase malheureuse lors d'une récente interview.

Lors d'un entretien avec Thomas Sotto mardi matin, dans la matinale d'Europe 1, le journaliste pose à Nicolas Sarkozy la question d'un Noël sans arme. On vous rappelle que de nombreux revendeurs ont décidé de retirer de leurs rayons des jouets en forme d'armes, suite aux évènements du 13 novembre. 
Thomas Sotto : « C'est une bonne idée ça (...) un père Noël désarmé ou alors on mélange tout ? »
Nicolas Sarkozy :  « Si on s'attaque à l'armement du père Noël, on pourrait peut-être regarder de plus près ces jeux vidéo d'une violence inouïe qui sont dans tous les cadeaux qui sont donnés. Je pense qu'il y a des priorités, et pour moi la priorité ce n'est pas le désarmement du père Noël »


Si Nicolas Sarkozy, sans doute à juste titre, explique que ce Noël désarmé est une mesure inutile et sans intérêt, il lâche toutefois une petite phrase, en théorie anodine, mais qui stigmatise une nouvelle fois le jeu vidéo en lien avec des évènements violents. 

Le SELL, Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs, s'est fendu d'une réponse.
Les professionnels du jeu vidéo tiennent à rappeler à Monsieur Sarkozy que la vente de jeux vidéo est encadrée par le système PEGI qui informe très clairement les consommateurs sur le contenu des jeux et que la majorité des jeux vidéo vendue en France est accessible à tous les publics.

Les jeux vidéo peuvent explorer des émotions ou des expériences complexes ou difficiles. Ils ne sont en cela que le reflet du monde tel qu’il est et permettent d’en mettre à distance la violence en jouant avec ses représentations. Ils ne sont pas différents des autres œuvres culturelles.

Stigmatiser le jeu vidéo ne saurait être une position convaincante dans le contexte lié aux récents déchaînements de violence dont notre pays a été victime, contexte dans lequel les professionnels du jeu vidéo ont tenu à rester à la hauteur de leurs responsabilités.
Le Monde, de son côté, rappelle la déclaration de David Thomson, journaliste et spécialiste du djihadisme français :
C’est vrai que les gens qui partent faire le djihad ont joué aux jeux vidéo. Mais comme me l’a fait remarquer l’un de mes contacts : qui n’y a jamais joué ? C’est comme le football, tout le monde y joue, le football n’envoie pas au djihad pour autant.
On rappellera enfin qu'au lendemain des attentats, l'industrie du jeu vidéo a décidé de modifier ses campagnes de publicité. La campagne de Star Wars Battlefront avait été suspendue une semaine. Celle de Fallout 4, 5 jours. Celles de Rainbow Six Siege et de Call of Duty Black Ops III ont été totalement annulées. 
Une décence et un respect dont n'ont pas fait preuve de nombreux hommes et femmes politiques qui essayent de grapiller des voix sur les corps à peine mis en terre des vicitimes des attentats. C'est peut-être ça, en fait, la vraie "violence inouïe".

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par 10r le 03/12/2015 à 11:37

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2010

Voir le profil

Il faut une fiche S pour tous les joueurs de OCD, bin oui il faut avoir des problèmes psy pour jouer à ce jeu.

4331 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/12/2015 à 11:39

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Désolé pour le plantage du site pendant une bonne heure.

Quelqu'un connaît un dev bénévole ? smiley 7

6671 Commentaires de news

Ecrit par mectx le 03/12/2015 à 12:02

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Désolé pour le plantage du site pendant une bonne heure.

Quelqu'un connaît un dev bénévole ? smiley 7
des devs oui. Bénévole tu rêve un peux smiley 15

655 Commentaires de news

Ecrit par Superted le 03/12/2015 à 12:07

 

4

avatar

Inscrit le 18/05/2009

Voir le profil

Moi je pense que les yaourts sont la cause de tous nos problèmes.
100% des méchants ont un jour mangé un yaourt, les yaourts c'est le mal ! smiley 53

D'un autre côté, je trouve aussi qu'il y a des problèmes, les ventes ne sont pas assez encadrées, je n'ai jamais vu un magasin empêcher un enfant d'acheter un jeu qui n'est pas de son age.
Alors oui, il a des parents qui devraient d'avantage s’intéresser à ses loisirs et à leurs possibles conséquences, encore faut-il savoir que le système PEGI existe. Même si c'est sur la boite du jeu, on n'y prête pas spécialement attention, à tord. Peut-être faudrait-il plus communiquer la dessus et expliquer les problèmes ou malaises que cela peut créer chez un enfant. De la à dire que ces problèmes/soucis mènent au terrorisme, il y a un monde.

28 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 03/12/2015 à 12:23

 

5

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Ce serait presque drôle de voir un ancien président se décharger de ses responsabilités en pointant quelqu'un d'autre. Sauf que là, il compte se représenter et ça fait beaucoup moins sourire...

1132 Commentaires de news

Ecrit par Shisui26 le 03/12/2015 à 12:35

 

6

avatar

Inscrit le 04/11/2013

Voir le profil

Ecrit par Superted


D'un autre côté, je trouve aussi qu'il y a des problèmes, les ventes ne sont pas assez encadrées, je n'ai jamais vu un magasin empêcher un enfant d'acheter un jeu qui n'est pas de son age.

Je peux me tromper mais il me semble que le PEGI n'est pas une interdiction mais un conseil, à partir de là les vendeurs n'auraient pas à refuser de les servir.

Après ils pourraient éventuellement en parler aux gamins mais je pense qu'ils n'en auraient rien à faire smiley 7

Je parle bien sur du cas où le gamin vient tout seul, avec les parents le conseil est sans doute plus utile.

126 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 03/12/2015 à 13:21

 

7

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Interdire c'est souvent stupide. Mais je crois avoir lu souvent ici dans les commentaires des remarques venant de vendeurs eux même à propos de parents qui ne réagissent pas sauf si on les choque.

Le symbole pegi est souvent ignoré donc par les parents qui ne connaissent pas bien les jeux vidéos et ne font pas de lien. Le "déconseillé aux moins de 18" d'un GTA dans leur tête, ça ne veut pas dire "violence des gangs", "liberté totale de mouvements et de violence", "sexualité, strip-clubs".

L'autre chose c'est qu'on peut se dire que son gosse a déjà toléré des scènes de violence dans un film mais dans le jeu vidéo c'est différent puisqu'on commet virtuellement l'action, et également parce qu'on va étendre souvent l'expérience sur beaucoup plus de temps.

2482 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 03/12/2015 à 14:29

 

8

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ce triste individu est toujours d'une hyppocrisie et d'une mauvaise foie inouies... Demagogie, populisme, manque de pertinence, electoralisme qui s'apparente plus à du racolage actif.

Et le pire c'est qu'il va reprendre le controle du pays dans moins de 2 ans, avec toutes les superbes lois "securitaires totalitaires" passées en quasiforce par la gauche (au fait, l'etat d'urgence, c'est plus exceptionnel et limité dans le temps... c'est la norme permanente. Il sera reconduit de 6 mois apres les 3 mois prévus, et la plus grosse partie des "bouts" du dispositif sera inscrite en dur comme composants quotidiens/normaux dans la constit... merci qui ?)

"pour empecher les barbares de s'en prendre à nos libertés... bah... bah... on va les saborder nous mem comme des grands, NA !" super...

1645 Commentaires de news

Ecrit par Djaron le 03/12/2015 à 14:34

 

9

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par scudik


L'autre chose c'est qu'on peut se dire que son gosse a déjà toléré des scènes de violence dans un film mais dans le jeu vidéo c'est différent puisqu'on commet virtuellement l'action, et également parce qu'on va étendre souvent l'expérience sur beaucoup plus de temps.

une interessante question que tu soulève:

la passivité est elle plus, ou moins nocive, que l'interactivité vis à vis de la violence ?

c'est pas si simple... certains jeux ne te laissent pas le choix, mais de plus en plus de jeux modernes laissent toujours differentes approches viables à un meme challenge, de fait on est pas toujours obligé de recourir à la violence. Dans un média passif, tu la subis quand elle vient, sans forcement l'anticiper, t'y préparer, etc... Dans de nombreux jeux désormais, tu la controle et tu peux meme l'eviter. Pour certains la violence interactive peut etre cathartique et salvatrice (ca evite de le faire en vrai), pour d'autres elle peut insensibiliser et banaliser.

mais j'ai envie de dire c'est pas aux createurs de jeux d'endosser toute la responsabilité, ni à l'etat de maternet petits ET grands (et encore moins d'infantiliser les adultes en interdisant des produits de facon globale et arbitraire pour TOUS). Ca fait partie du domaine reservé de ce qu'on appelle "l'éducation", et selon moi elle devrait etre dispensée (ou laissée au soin de faire) par les parents, non par l'etat ou des entreprises commerciales.
Apres, si les parents ont pas le "temps" (comprendre aussi souvent, l'envie) de gérer leur momes...

et si on regarde bien la vie réelle est PEGI 18 hein... alors on fait quoi ? on interdit la vie aux gens qu'elle pourrait choquer ? (ouais je sais, argument demago facile mais j'imagine bien aoir un logo pegi 18 et autres symboles en affichage tete haute irl ca serait grotesque)

1645 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 03/12/2015 à 17:27

 

10

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

@Djaron : C'est sur, le libre arbitre dans les jeux permet pas mal de choses si l'utilisateur est capable de développer son propre libre arbitre. Ca pose déjà une limite d'âge à mes yeux. Evidemment chacun passe un cap de maturité à un âge différent mais tout de même, ce sera rare de trouver un jeune enfant capable de résister au plaisir de la violence, capable de se poser la question des conséquences de ses actes.

Après t'as aussi la question de la moralité, souvent plus important que la violence. Batman est un gars qui se bat avec ses poings, c'est violent. Ca se ressent peut être pas assez d'ailleurs dans les jeux vidéos batman d'incarner la justice parce que c'est très sombre. Mais je mets pas au même niveau un batman qui se bat pour la justice, défendre les opprimés, et un assassin's creed qui tue soit pour la patrie, soit pour la vengeance. Les gens qui vont voir un film savent, je l'espère, en général de quoi ça va parler, ils ont vu la bande annonce, ils ont leur petite idée pour savoir si la moralité est digne d'un enfant (bien sûr il y a des exemples/contre exemples, mais bien qu'il y ait de la violence dans star wars, y'a rien à craindre tellement c'est manichéen). Quand ils achètent un jeu c'est de leur faute totalement s'ils ne savent pas ce que le jeu aborde comme thème ou ce qu'il propose, on est d'accord. Mais le système pegi à mon avis échoue à indiquer réellement ce cap à franchir. Parce que pour moi c'est pas la même de donner un CoD à un ado ou un GTA même si les deux sont pegi 18...

Sinon évidemment toute interdiction est à bannir ici et les parents sont les premiers responsables.

2482 Commentaires de news

Ecrit par Muageto le 03/12/2015 à 18:45

 

11

avatar

Inscrit le 20/06/2009

Voir le profil

Encore une fois, c'est essentiellement un problème d'éducation. Les parents font (généralement) attention aux recommandations d'âge des films et séries ... mais pas à celle des jeux. Pourquoi ? C'est un tort.
Un film 18+, ou plutôt 16+ (preuve déjà que les recommandations pour le JV sont plus sévères que celle des films) ne serait pas mis dans les mains d'un gamin de 5 ans (ou même 10), alors qu'un JV, souvent, les parents s'en foutent ...

292 Commentaires de news

Ecrit par noc le 03/12/2015 à 23:43

 

12

avatar

Inscrit le 08/11/2015

Voir le profil

ces politiciens!

le jeu, les films, les BD et les romans! ils ont le dos large, mais surtout les jeux.

mais, ils tapent rarement sur les religions! bizarre,

les derives meurtrieres sont toujours dues a une mauvaise interpretation des textes. paraitrait-il.

si on comptait serieusement le nombre de morts par annee du a la mauvaise interpretation des textes religieux vs ceux dus au joueurs malades de jeux videos sur cette planete?

je me demande qui gagnerait en nombre reel de morts?

62 Commentaires de news

Ecrit par Salvador le 04/12/2015 à 07:11

 

13

avatar

Inscrit le 14/01/2013

Voir le profil

Et la violence engendrée par des décennies de décisions politiques foireuses, il en parle ?

407 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

26838-nicolas-sarkozy-jeu-video-violence-attentats-13-novembre