Project Phoenix : Arnaque ou amateurisme ? Un projet Kickstarter repoussé à 2018

 

Publié le Jeudi 10 décembre 2015 à 14:00:00 par Cedric Gasperini

 

Project Phoenix : Arnaque ou amateurisme ? Un projet Kickstarter repoussé à 2018

Les joueurs ont grave les boules...

En 2013, le studio CIA, Inc (Creative Intelligence Arts Inc) lance une campagne Kickstarter pour financer un JRPG, un jeu de rôle à la japonaise, soi-disant avec des "talents AAA". Et de citer l'implication du compositeur Nobua Uematsu et "d'autres développeurs de Final Fantasy".

Espérant 100 000 dollars, la campagne en a finalement rapporté plus d'un million. Le jeu s'intitule Project Phoenix.

Autant dire que les fans ont de quoi se sentir carrément blousés : Le studio vient de déclarer qu'il leur restait au moins 2 ans et demi de développement. Plus 6 mois de tests. Donc une sortie fin 2018 est envisagée...

Et surtout, rien n'a été dévéloppé ! Selon le studio, le développeur principal et "pointure" du milieu n'a pas pu se libérer et le jeu a donc été repoussé d'autant. Un remplaçant est activement recherché pour lui succéder...

Enfin, aucun remboursement n'est envisagé, pour permettre au projet de bel et bien se finir...

Bref, ce sont les joueurs qui, une nouvelle fois, voient leur confiance saccagée sur l'autel de l'amateurisme.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par scudik le 10/12/2015 à 14:35

 

1

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Un million de dollars en putes de luxe. Ca fait beaucoup de putes.

2467 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 10/12/2015 à 21:08

 

2

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Petite faute dans le nom, c'est Nobuo.

1430 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 11/12/2015 à 13:19

 

3

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

J'en suis. Et ça ne me dérange pas tant que ça qu'il soit repoussé ...

6223 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

26923-project-phoenix-kickstarter-repousse-2018