La chance dans le jeu vidéo : vraiment une simple question de hasard ?

 

Publié le Samedi 6 février 2016 à 09:00:00 par Alexandre Combralier

 

La chance dans le jeu vidéo : vraiment une simple question de hasard ?

Baraka et aléas, aubaine et sacrée veine...

screenLe rôle de la « chance » dans le jeu vidéo n’est pas souvent évoqué, et pourtant, comme dans tout divertissement, le hasard (compris comme une « chance heureuse) a aussi sa place. La chance est souvent cachée sous des lignes et des lignes de programmation qui font croire que tout est écrit par avance par l’action du joueur. Mais dans les jeux d’arcade, il était courant d’avoir « plusieurs chances » avant de devoir réinsérer une petite pièce, comme s’il s’agissait d’un vulgaire jeu de grattage. Encore aujourd’hui, l’excuse du manque de réussite sert à beaucoup de mauvaise foi. Dans quelle mesure le jeu vidéo laisse-t-il parfois la place à l’arbitraire ? Mais, dans le même temps, peut-on « provoquer la chance » et la mettre de son côté avant chaque partie ? Prenons un Call of Duty : l’adversaire en face de vous, par « chance » ou par « miracle », réagit une seconde de plus que d’habitude, de manière totalement inexplicable, et rate sa cible. Vous en profitez pour l’abattre. De la chance ? Prenons un Diablo : vous tombez sur un « loot » formidable, vous faites deux coups critiques à la suite. De la chance ? Mais n’aviez-vous pas amélioré les caractéristiques de votre personnage ?

screenPrenons un Heartstone : le choix de vos cartes en main est le meilleur possible. Mais si vous n’aviez pas passé des heures à le peaufiner, est-ce encore de la « chance » ou une réussite méritée ? Prenons un Football Manager. Vous marquez à la 92e minute sur une transversale improbable de votre latéral. Mais n’aviez-vous pas recruté ce latéral pour ces qualités de centreur ? Prenons un Street Fighter. Le choix des personnages est fixé en « random » et tombe sur votre environnement préféré. Mais en même temps, si vous ne vous étiez pas entraînés de nombreuses heures avec plusieurs personnages, n’avez-vous pas « provoqué » votre chance ?



screenOn le voit, la « chance » est donc loin d’être arbitraire et peut également être pleinement « provoquée ». Au cours d’une rencontre organisée par la Française des Jeux, nous avons pu justement (« par chance », ndlr) creuser toutes ces questions sous l’angle de la « nouvelle économie ». Stéphane Pallez (PDG de la FDJ) revient sur un sondage commandé par la FDJ et qui démontre qu’un Français sur deux s’estime chanceux. Plus intéressant, 71 % pensent que l’on peut « provoquer la chance » en faisant preuve de ténacité et de persévérance. Bien placée pour en témoigner, Stéphane Pallez assure que pour ce qui est de la FDJ, tout le monde part à égalité de chances avant de gratter le ticket ou de jouer à des petits jeux sur tablette et smartphone. La question centrale est donc : peut-on provoquer sa chance ? La persévérance a-t-elle quelque pertinence, quand tout est question de jeux de dés ? La « gamification » en cours de la société, dont Stéphane Pallez fait le constat, nous amène vers une voie contraire : les Français prennent tout comme « un jeu », téléchargent des applications de e-santé… pour « mettre toutes les chances de leur côté ». La chance est donc quelque chose que l’on provoque, que l’on peut bouger… Elle n’est ni neutre ni arbitraire.

screenProfesseur de littérature à l’Université Paris-XIII, Juliette Vion-Dury revient sur l’étymologie de « chance », qui provient du latin cadere, soit « tomber ». La chance est ainsi « uranopète » (elle tombe du ciel). Cependant la chance est également associée à la « fortune ». Le mot prend un double sens économique. Chez Molière, rappelle Juliette Vion-Dury, toujours l’enjeu de la chance est économique. Mais on pourrait en dire de même chez Picsou. Pourquoi Piscou est-il riche ? Cela tient à son « sou fétiche », obtenu à la fin de son premier boulot de cireur de chaussures. Là encore, l’initiative professionnelle et la chance sont étroitement liées…

Ces impressions sont confirmées par les témoignages de Céline Lazorthes (PDG de Leetchi) et de Frédéric Mazzella (PDG de Blablacar). Céline Lazorthes révèle avoir toujours eu « beaucoup de chance ». Lorsque Xavier Niel, le PDG de Free, l’a contactée pour financer son projet de cagnotte en ligne, elle se trouvait dans un TGV, et ne pouvait qu’envoyer des SMS. Elle a ainsi pu réfléchir davantage pour trouver les bons mots. Mais si elle n’avait pas montré un grand dossier pour contacter Xavier Niel, rien de tout cela ne serait arrivé… Frédéric Mazzella insiste sur ce point en rappelant que sa « chance » d’entrepreneur à succès cache beaucoup de travail, et de tentatives avortées. « La chance est darwiniste », conclut-il.  Ce n’est qu’au bout de six business models que la « chance » a souri à Blablacar.

screenAlors, où s’arrête la « chance », où commence le mérite ? Quels sont les rapports entre corrélation et causalité ? La chance est ce concept prétendument neutre qui devrait justement « égaliser les chances ». Mais n’est-elle pas, en somme, un signe de contrôle des événements ? La prochaine fois que vous gagnez à League of Legends, à PES, à Call of Duty, ne dites pas « j’ai eu de la chance », mais, « je l’ai méritée ». Chance, en anglais, veut aussi dire opportunité…

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 06/02/2016 à 13:13

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

L'analyse de la Chance dans le jeu vidéo ... Voilà qui mériterait un dossier complet rien que pour l'évaluation de la RNG sur chaque jeu où la chance est plus ou moins manipulable.

Cette même chance qui est aussi à l'origine du système de micro-transactions, le truc qui permet de rendre des joueurs accros et de les forcer à poursuivre leur partie pour retenter "leur chance" à chaque loot/drop ou tout autre tirage particulier ...

Enfin voilà, il y aurait vraiment beaucoup à dire sur la chance, son origine et le choix de son mode d'implantation dans le code du jeu, sa fonction dans le gameplay et le meta game, sa clémence ou sa cruauté smiley 7

4039 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 06/02/2016 à 13:22

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

L'analyse de la Chance dans le jeu vidéo ... Voilà qui mériterait un dossier complet rien que pour l'évaluation de la RNG sur chaque jeu où la chance est plus ou moins manipulable.

Cette même chance qui est aussi à l'origine du système de micro-transactions, le truc qui permet de rendre des joueurs accros et de les forcer à poursuivre leur partie pour retenter "leur chance" à chaque loot/drop ou tout autre tirage particulier ...

Enfin voilà, il y aurait vraiment beaucoup à dire sur la chance, son origine et le choix de son mode d'implémentation dans le code du jeu, sa fonction dans le gameplay et le meta game, sa clémence ou sa cruauté smiley 7

4039 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 06/02/2016 à 13:51

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Intéressant cet article.

Que pense-tu de la loi de Murphy du coup ? Bien qu'exprimée de manière négative, elle est une base pour dire que si une personne a été réellement chanceuse dans tout ce qu'elle a entrepris, il y a ailleurs une personne qui a toujours tout raté. Personnellement, je ne peux m'empêcher d'imaginer que la seconde en ait marre et veuille mettre fin à ses jours, sauf que la corde a cassé, le couteau n'arrivait pas à lui tailler le poignet, les médicaments étaient périmés et n'ont donné que des douleurs à l'estomac...etc smiley 54

J'aime beaucoup la conclusion, je remarque juste qu'en général, dire qu'on a été chanceux sur les jeux "compétitifs" est un bon moyen de ne pas blesser l'adversaire, c'est souvent un réflexe de modestie ou fausse modestie ce "j'ai eu de la chance".

Tout ça c'est une histoire de patience. Il n'y a rien qui augmente la chance plus on essaie, sur un jeu équilibré chaque essai a les mêmes "possibilités" mais les probabilités nous indiquent vers quoi on doit arriver avec un très grand nombre de parties. Notez bien que du coup, la plupart du temps sur les jeux qui ne sont pas basés uniquement sur la chance, vous progresserez plus vite en analysant vos erreurs qu'en attendant un coup de chance.

2469 Commentaires de news

Ecrit par Novastar le 06/02/2016 à 19:28

 

4

avatar

Inscrit le 13/08/2014

Voir le profil

Du moment que la RNG est présente, la chance joue forcement un role.
Que ce soit sur le type de monstre, que les objets trouver ou quoi...
C'est pas pour autant que le jeu devient impossible, mais beaucoup plus difficile.
Et par rapport a heartstone, je pense meme que parfois en fonction de nos cartes et celles de l'adversaire, il est juste impossible de gagner meme si on joue bien et que l'autre fait n'imp

235 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 06/02/2016 à 19:47

 

5

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Novastar


Et par rapport a heartstone, je pense meme que parfois en fonction de nos cartes et celles de l'adversaire, il est juste impossible de gagner meme si on joue bien et que l'autre fait n'imp

Bien sûr. C'est d'ailleurs pour ça qu'une seule partie ne doit jamais être prise en compte, on ne peut rien en tirer. Les tournois qui se font en Bo3 ou Bo5 généralement c'est pour réduire un peu l'impact de la chance sur le choix du deck de départ. Tu peux même appliquer ce raisonnement sur Street fighter ou Starcraft qui sont pourtant des jeux pas autant basés sur la chance mais malgré tout, si ça se décide en un seul round, le type prend le perso qui te contre totalement ou choisit une map que tu ne peux pas jouer proprement, c'est fini, 10% chances de gagner quoi qu'il arrive.

2469 Commentaires de news

Ecrit par Novastar le 06/02/2016 à 20:53

 

6

avatar

Inscrit le 13/08/2014

Voir le profil

Ecrit par scudik

Bien sûr. C'est d'ailleurs pour ça qu'une seule partie ne doit jamais être prise en compte, on ne peut rien en tirer. Les tournois qui se font en Bo3 ou Bo5 généralement c'est pour réduire un peu l'impact de la chance sur le choix du deck de départ. Tu peux même appliquer ce raisonnement sur Street fighter ou Starcraft qui sont pourtant des jeux pas autant basés sur la chance mais malgré tout, si ça se décide en un seul round, le type prend le perso qui te contre totalement ou choisit une map que tu ne peux pas jouer proprement, c'est fini, 10% chances de gagner quoi qu'il arrive.

Ouaip je suis d'accord avec toi :)

235 Commentaires de news

Ecrit par masta le 07/02/2016 à 14:10

 

7

avatar

Inscrit le 26/05/2015

Voir le profil

Et quid de Candy crush ? Parce que là niveau chance on la sent bien passer dans le fondement...

44 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 07/02/2016 à 14:31

 

8

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par masta

Et quid de Candy crush ? Parce que là niveau chance on la sent bien passer dans le fondement...

Personnellement je n'ai même pas compris l'intérêt de gagner à ce jeu, le concept m'est étranger.

2469 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

27360-chance-hasard-reussite-merite-fdj