Censure ! Après Nintendo, Apple jette l’anathème sur The Binding of Isaac

 

Publié le Mercredi 10 février 2016 à 14:00:00 par Alexandre Combralier

 

Censure ! Après Nintendo, Apple jette l’anathème sur The Binding of Isaac

#JeSuisIsaac

Non content de donner du boulot à des milliers d’enfants chinois, Apple, le grand Apple, le saint Apple, s’occupe également de la morale et des bonnes mœurs. Pas plus tard qu’hier, la firme à la pomme a poursuivi sa croisade contre le Mal et tout qui n’est pas lisse et blanc.

The Binding of Isaac est déjà sorti sur de multiples plateformes, sur PC comme sur consoles de salon. Le joueur incarne un enfant qui doit survivre dans des souterrains dangereux malgré les desiderata d’une mère qui ne rêve que de le sacrifier. Isaac, sacrifice, Abraham, coucou.

Quoi ? Qu’apprends-je ? De la violence sur fond de religion ? Impossible pour les très puritains d’Apple, qui ont tout simplement empêché la sortie du titre sur l’App Store. « Votre application contient du contenu dépeignant de la violence ou des abus envers des enfants, ce qui n’est pas autorisé », a eu le plaisir de lire Edmund McMillen, l’un des développeurs du titre.

Le bonhomme s’est bien entendu désolé de la décision d’Apple, mais n’a pas porté le débat sur le terrain moral :
Il est évident qu'Apple ne considère pas les jeux vidéo comme de l'art, et n'a aucun respect pour le milieu. C'est triste et vraiment ignorant de leur part de s'en tenir à une position aussi stupide et ridicule. Leur message aux développeurs, c'est simplement que les jeux vidéo sont des jouets pour enfant sans aucun mérite artistique.
 
imageSouvenons-nous : il y a quatre ans déjà, c’était Nintendo qui interdisait The Binding of Isaac de toute sortie sur 3DS. Quant à Apple… la toute-puissante entreprise est coutumière de la censure. Il y a deux ans, Happy PlayTime, outil pédagogique à destination des jeunes femmes qui se posent deux ou trois questions sur leur sexualité, avait subi un « couic-couic californien » sans explication préalable. Et en 2013, Endgame : Syria, un jeu d’une dévorante actualité n’est-il pas, avait été censuré pour faire référence à « une race spécifique, une culture, un gouvernement réel ou une entreprise, ou n’importe quelle autre entité réelle ». Pour sortir un jeu sur Apple, faites donc référence au pays des Poldèves, cela ne fâchera personne.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Novastar le 10/02/2016 à 14:40

 

1

avatar

Inscrit le 13/08/2014

Voir le profil

Je connais bien le jeu et son histoire, et c'est quand meme grave réducteur de la part d'apple.
Certes c'est violent et ca aborde des thèmes pas "courant" mais faut pas deconner non plus...

235 Commentaires de news

Ecrit par Novastar le 10/02/2016 à 14:42

 

2

avatar

Inscrit le 13/08/2014

Voir le profil

Ah sinon "The Binding of Isaac: Rebirth" qui est la suite (enfin c'est la meme chose, en mieux) est sortis sur 3ds depuis.... comme quoi, y'a que les cons qui ne changent pas d'avis (et avec l'argent ca aide) ^^

235 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 10/02/2016 à 16:08

 

3

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Il est évident qu'Apple ne considère pas les jeux vidéo comme de l'art, et n'a aucun respect pour le milieu.
pas certain que apple ne considéré pas le jeu video comme un art, mais apple n'a aucun respect pour l'art (ex:iznoe)

691 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

27432-censure-apple-the-binding-of-isaac-appstore