L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 21 février 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Il est interdit d'interdire !

imageJe me demande si un jour on aura droit à un nouveau Mai 68. Un Mai 2018 ou mieux, un Mai 2016… Cela dit, même un Juin ou un Septembre, hein, je suis preneur.
Mais je me pose la question. Les jeunes d’aujourd’hui auront-ils les convictions et l’énergie des jeunes d’hier ? Ou ont-ils finalement été définitivement lobotomisés par des années de formatage à base de séries TV à la con, de forums Internet pour décérébrés et de langage SMS ?

Est-ce qu’un jour le peuple français retrouvera un semblant de dignité, et aura surtout trop mal au cul pour continuer à s’asseoir sur ses libertés, décidant tout à coup de descendre dans la rue pour mettre à mal le gouvernement et ses institutions ? Serai-je encore de ce monde pour voir une nouvelle « chienlit » déferler sur notre pays ? Serai-je encore mentalement capable de sous-titrer un édito « J’aime l’odeur du lacrymo au petit matin » ? Serai-je encore suffisamment lucide pour voir 66 millions de personnes décider de ne plus subir le joug oppressant et totalitaire d’une poignée d’imbéciles ?

N’ayant ni la force, ni d’autres moyens de me battre que ma plume, je reste devant mon écran, lamentable, rendant riche l’industrie des spiritueux en général et du whisky en particulier, buvant à proportion que le pays s’enlise dans une médiocrité irréversible.

imageJe regarde, impuissant et dépité, les élus, ces même élus qui voulaient rendre le vote obligatoire, se presser devant la poitrine de Pamela Anderson venue pleurer sur le sort des oies sacrifiées sur l’autel de la gastronomie française, alors qu’ils sont 448 sur 577 à être absents sur le vote clef de la prolongation de l’état d’urgence. Parce qu’outre le fait que la vraie question est de savoir ce qu’une bimbo rendue célèbre par la taille de sa poitrine et sa sex-tape relativement sans imagination foutait à l’Assemblée Nationale, on est légitimement en droit de se demander si le gavage de quelques  milliers d’oies est plus important et primordial que le gavage de 66 millions de moutons par une bande d’éleveurs sans scrupules qui gagnent 12 800 € par mois pour rester chez eux dans les moments essentiels de leurs mandats. Ceux-là même qui vont vous expliquer qu’il faut faire des efforts, que la France est un pays d’assistés, et qu’il est temps de revoir en profondeur les acquis sociaux.

Combien de temps encore pour voir plonger la France dans la révolte antiautoritaire ? Combien de temps encore avant que chaque personne, qu’elle soit étudiante, ouvrière, cadre, chômeur, ou simplement au foyer, ne s’unissent pour défendre un principe simple que l’on a écrit sur nos cahiers d’écoliers, nos pupitres et les arbres, le sable et la neige, sur toutes les pages lues, sur toutes les pages blanches, pierre sang papier ou cendre… liberté ?

imageA l’heure où ces libertés s’effritent les unes après les autres, où la censure ne cesse de gagner du terrain sous la pression de quelques groupuscules extrémistes ou religieux (voire les deux à la fois), à l’heure où les pavés ont définitivement recouvert la plage, où l’interdit est devenu force de loi, verra-t-on refleurir les barricades ?

En attendant d’aller mourir en martyr, sur une barricade de la rue de Chanvrerie, aujourd’hui Rue Rambuteau, à Paris, en chantant que Joie est mon caractère, c’est la faute à Voltaire, Misère est mon trousseau, c’est la faute à Rousseau, j’irai dans trois semaines voter pour élire mon député, puisqu’élections il y a dans ma circonscription.

Et sur le bulletin, j’écrirai « Mort aux cons ». 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 21/02/2016 à 12:10

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Faut pas croire, rien ne changera dans le bon sens, toute cette clique est déjà en campagne électorale ...

Si nous aussi on arrêtait de bosser pendant 2 ans pour préparer notre prochaine embauche, on se ferait remettre dans le droit chemin d'un grand coup de pied dans le cul.
Car comme disait un de mes anciens boss, un bon coup de pied au cul, ça donne la direction ET l'impulsion.

4040 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 21/02/2016 à 13:23

 

2

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Met un papier blanc plutôt que d'écrire "mort aux con". C'est moins classe... Certes. ..

6230 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/02/2016 à 15:40

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

C'est bien c'est important de pousser les gens à se battre et à se défendre quand on bafoue leurs droits.

Par contre depuis 68 vous avez eu pas mal d'occasions et de raisons loupées de vous battre et vous ne les avez pas saisies. Si tu te demandes réellement pourquoi la jeunesse n'agit pas en ce moment, c'est parce que Mai 68 n'a rien donné, les conséquences n'ont été qu'anecdotiques, les protestations suivantes ont été moins nombreuses et n'ont rien donné non plus. Le jeunesse en tire probablement des conclusions.

2477 Commentaires de news

Ecrit par Tyr le 21/02/2016 à 15:52

 

4

avatar

Inscrit le 19/04/2012

Voir le profil

Pour dire que mai 68 n'a rien donné, il faut être aveugle ou vivre dans une cave depuis 40 ans.
Le résultat de mai 68 est partout, de la politique aux affiches dans la rue.

C'est ce qui était prévu, du coup ils sont passés à l'étape supplémentaire qui consiste à confisquer le peu de libertés qui restent. Qui sont ils? Ils, ce sont les soixante huitards qui sont au pouvoir depuis trente ans (et même un peu plus).

Ils ont foutu le bordel pour avoir la place, ils l'ont eu.
Ensuite, pour garder leur pouvoir, ils ont confisqué l'éducation (qu'ils ont eu de qualité mais qui n'est plus qu'un souvenir).

Pour garder leur pouvoir, ils ont confisqué la liberté d'expression (sauf si tu es d'accord avec eux, mais aujourd'hui en France tu peux être condamné à de la prison ferme pour quelques pages écrites qui n'appellent pas au meurtre ou à la violence.)

Aujourd'hui, les têtes de liste soixantehuitardes sont presque tous millionnaires (il suffit de regarder au gouvernement), et le pouvoir d'achat du péquin moyen, lui, descend en flèche.

Aujourd'hui, un mec est condamné par un tribunal pour avoir dit que le premier ministre mentait. Interdit d'interdire? LA blague.

Mai68 était le berceau du totalitarisme qui nous emprisonne aujourd'hui.

1112 Commentaires de news

Ecrit par Minbad le 21/02/2016 à 15:55

 

5

avatar

Inscrit le 29/04/2013

Voir le profil

Malheureusement, il me semble plus facile de se rebeller contre le Général De Gaulle que contre Herman Van Rompuy...

139 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/02/2016 à 15:56

 

6

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Tyr

Pour dire que mai 68 n'a rien donné,

Excuse moi oui, ça n'a rien donné au peuple. Ca a tout donné aux politiques qui instrumentalisaient le mouvement oui.

2477 Commentaires de news

Ecrit par WatChaPouh le 21/02/2016 à 15:58

 

7

avatar

Inscrit le 21/10/2015

Voir le profil

Je reviens des Cybériades organisées à Epinal ce Week-end, il y avait présence d'un stand de l'armée française, jusque-là ça va.

Quand j'ai posé la question a un organisateur de l'événement sur le fait que pour la première fois aux Cybériades il n'y a pas le jeu "Counter Strike", sa réponse fût inattendue : l'interdiction du mot "terroriste". (CS est un jeu de tir qui oppose les terroristes aux anti-terroristes).


M'enfin il y avait du monde et l'ambiance était sympa, merci aux bénévoles pour leur dévouement. Grande chance que j'y retourne l'année prochaine !

2 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 21/02/2016 à 18:50

 

8

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par WatChaPouh

Je reviens des Cybériades organisées à Epinal ce Week-end, il y avait présence d'un stand de l'armée française, jusque-là ça va.

Quand j'ai posé la question a un organisateur de l'événement sur le fait que pour la première fois aux Cybériades il n'y a pas le jeu "Counter Strike", sa réponse fût inattendue : l'interdiction du mot "terroriste". (CS est un jeu de tir qui oppose les terroristes aux anti-terroristes).
WTF ?!?
Ce monde marche vr

4040 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 21/02/2016 à 18:51

 

9

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par WatChaPouh

Je reviens des Cybériades organisées à Epinal ce Week-end, il y avait présence d'un stand de l'armée française, jusque-là ça va.

Quand j'ai posé la question a un organisateur de l'événement sur le fait que pour la première fois aux Cybériades il n'y a pas le jeu "Counter Strike", sa réponse fût inattendue : l'interdiction du mot "terroriste". (CS est un jeu de tir qui oppose les terroristes aux anti-terroristes).
WTF ?!?
Ce monde marche vraiment sur la tête.


Super voilà que la page se refresh pdt que je poste, et valide le post au passage smiley 5

4040 Commentaires de news

Ecrit par SMachine le 21/02/2016 à 21:24

 

10

avatar

Inscrit le 26/08/2015

Voir le profil

C'est pas pour rien que la plus grande formation politique en France soit les abstentionnistes.

Le vote blanc cependant n'est pas prêt d'être pris en compte.. Ce serait pourtant la solution pour contrer la classe politique sans pour autant avoir besoin d'un mai 68 bis.
Si les médias faisaient leur boulot correctement déjà on en serait pas là, à se demander si on est seul à se sentir aussi décalé par rapport à leur "réalité" comme ça à longueur de temps.

Une piqûre de rappel à la Tyler Durden ne serait pas de trop : " On prépare vos menus, on enlève vos ordures, on vous relie par téléphone, on conduit vos ambulances, on vous protège pendant votre sommeil. Jouez pas aux cons avec nous".
Je vais pas citer Coluche ça serait trop facile.

Et je ne blâmerai pas la jeunesse actuelle parce que je n'ai moi même rien fait en mon temps à part exprimer ma révolte par la musique. Autant dire peau de balle, sinon il y aurait des Damien Saez en top de tous les charts.

Le problème avec les révolutions, c'est que ceux qui obtiennent le pouvoir oublient trop facilement pourquoi ils l'ont obtenu.

211 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 22/02/2016 à 09:35

 

11

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Plus fort que l'interdiction pure et simple (qui se combat) notre époque a accouché d'une censure par le politiquement correct bien plus sournoise avec tout ce qu'elle compte de micro lobbies. En gros tu ne peux plus rien dire sans être taxé d'une manière ou d'une autre d'anti-xxxxxx (ajoutez ce dont vous avez parlé à la place des xxxxxx). C'est là que se cache le vice : une fois que tu es taxé d'anti-xxxxxx tu deviens coupable et là, il va falloir commencer à te justifier. Bien que tu ne sois pas anti-xxxxxx, mais que tu proposais juste une opinion, une manière d'ouvrir le débat, même si tu arrives à prouver que tu n'éprouves aucune haine envers qui que soit, il est trop tard. Tu resteras coupable.

Et je citerai Umberto Eco, parlant des réseaux sociaux, pour conclure :
Ils ont donné le droit de parole à des légions d’imbéciles qui, avant, ne parlaient qu’au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu’aujourd’hui ils ont le même droit de parole qu’un prix Nobel.

1131 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

27550-revolution-mai-68-elus-libertes-lois-pamela-anderson