Un nouvel indice sur le scénario d'Outlast 2

 

Publié le Jeudi 3 mars 2016 à 10:30:00 par Walid Hamadi

 

Un nouvel indice sur le scénario d'Outlast 2

Plus original que le premier

On ne savait rien de la suite d’Outlast. Le très bon survival horror de Red Barrels ne nous avait même pas donné de quoi caler une dent creuse. Un teaser représentant une croix inversée en flammes, sans doute pour évoquer un groupe de satanistes.

Philippe Morin, co-fondateur du studio, a récemment donné un peu plus de détails sur son jeu qui pourrait nous mettre sur la voie. Fini l’asile de fous dans lequel des expériences criminelles ont été menées. On change de lieu, mais tout en restant dans le même univers. Mais quelles seront les circonstances cette fois ? Indice :
Il y a un fait que nous avons beaucoup étudié pour le second jeu. C’est l’évènement de Jonestown qui a eu lieu dans les années 70, décrit comme le plus grand suicide de masse de l’histoire je crois. Et c’est ce qui nous a donné pas mal d’inspiration pour Outlast 2.
C’était le 18 novembre 1978 exactement, au Guyana (à l’est du Vénézuela). 918 personnes sont mortes suicidées ou tuées par la volonté d’un leader charismatique local sur le point de se faire arrêter par la police. La majorité de ses fidèles lui ont aveuglément obéi pour s’ôter la vie après des années d’isolation paranoïaque.

Un symbole satanique, et maintenant l’étude d’un suicide collectif orchestré par une secte en Amérique du Sud. Pas de doute, nous allons replonger dans les recoins les plus sombres de l’esprit humain, là où beaucoup tombent dans la folie. Et c’est une bonne nouvelle pour ceux qui aiment se faire peur.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

27649-outlast-2-suite-scenario-details-histoire