GTA n'encourage pas le crime. La pauvreté et l'exclusion, si.

 

Publié le Dimanche 10 avril 2016 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

GTA n'encourage pas le crime. La pauvreté et l'exclusion, si.

Et si on se posait les bonnes questions ?

L'article nous vient tout droit d'Australie, où Michael Kasumovic est professeur en recherche comportementale. Il étudie notamment l'impact du jeu vidéo sur les individus, dans différents contextes. 

L'article en question, intitulé comme notre titre de news, "GTA n'encourage pas le crime mais la pauvreté et l'exclusion, si ", s'oppose à une déclaration d'un des chefs de la Police de Melbourne pour lequel l'augmentation du vol de voitures de 20% en 2015 dans sa ville, portant le total à 16 000 véhicules volés, est due à la génération "GTA".

Selon de nombreux chefs de la police, mais aussi des politiciens, ce genre de jeu encourage la violence et l'illégalité en "stylisant" et banalisant ce genre de comportement. 
De la même manière, Call of Duty est souvent montré du doigt pour expliquer les crimes violents avec arme à feu.

Michael Kasumovic met en lumière le fait que les études montrant une corrélation entre jeux vidéo et violence sont biaisées puisqu'elles se portent sur de simples interrogations de sujets, et donc les mettent devant le fait accompli en les orientant dans leurs réponses. Il leur oppose d'autres études qui, elles, s'appuyent sur des chiffres. Des chiffres qui, aux USA, montrent que les quartiers et villes où le jeu vidéo est très populaire, les crimes ont diminué. 

Sans non plus se mettre des oeillères, il explique que si les jeux vidéo peuvent être un facteur "agravant" à une certaine agressivité, ils ne sont pas la cause unique ni même principale, au contraire d'un contexte familial violent ou l'absence de communication entre parents et enfants.

Enfin, il conclut en mettant en évidence que la majorité des délinquants et criminels viennent de quartiers sensibles, voire défavorisés, qu'ils subissent pauvreté et chômage de plein fouet.
Bref, pointer du doigt le jeu vidéo comme responsable de la hausse de la délinquance est "une tentative pathétique de détourner les yeux du public des vrais problèmes : pauvreté, chômage, notamment chez les jeunes, structure de soutien aux jeunes en échecs scolaire défaillantes et isolement social".

Autre chose ?

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par jymmyelloco le 10/04/2016 à 11:24

 

1

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Comment ça, la crise économique, l'environnement et la famille est un vecteur de délinquance !!!!!!

WTFFFF je n'aurais pas crus ça possible.

2843 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

28025-gta-violence-crimes-jeux-video-responsables