L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 24 juillet 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Plage minée

imageLes vacances vont bon train et l’on retrouve, encore et toujours, son lot de connards qui étalent leur sans-gêne au grand jour. La plage est d’ailleurs l’un des hauts-lieux de la crétinerie humaine. « Désolé, je m’doutais pas… » est une phrase type lorsque le parasol ouvert un jour de grand vent a pris le large et failli empaler votre marmot. Ben non, gros con. Tu laisses ton parasol ouvert alors qu’il y a des rafales de malade depuis deux heures, tu pars te baigner, et après, tu t’étonnes de le retrouver à 50 mètres de là.

Et non, je n’ai pas envie de partager l’intégrale de Maître Gims et Sexion d’Assaut avec ton enceinte Bluetooth poussée à fond, en fumant des clopes que l’on enfoncera dans le sable histoire que ce soit marrant quand des gamins viendront creuser pour faire des pâtés, et en buvant des bières dont les carcasses s’entassent tout autour de la poubelle. Jamais dedans.

Quant à ta gamine qui chante à tue-tête « libérée délivrée » en tournoyant sur elle-même avec sa serviette pleine de sable, tu ne te contentes pas de lui dire « arrête d’embêter le monsieur, ma chérie ». Tu l’éduques.

On pourra aussi citer les gars trop pressés qui n’ont ni la force ni l’intelligence d’aller au café d’en face et préfèrent déféquer dans la mer. Les gâteaux en portion individuelle, bien pratique pour éviter d’ensabler tout le quatre-quarts, mais dont les papiers s’envolent en un soupir de « bah, tant pis, il est trop loin maintenant, quelqu’un d’autre le mettra bien à la poubelle ». Et putain, remplissez vos trous sur le sable quand vous partez de la plage !

imageBon. D’accord, au fil de mes éditos, je suis certains que si vous me croisez un jour dans la rue, vous aurez une irrésistible envie de changer de trottoir, de peur de recevoir une mandale juste parce que vous avez un pan de chemise qui dépasse du pantalon, une paire de pompes qui ne me revient pas ou un jean slim stretch ce qui constitue, avouons-le, le summum de la ringardise vestimentaire. Certes. Et vous mériteriez, d’ailleurs.
Mais je vous assure qu’en réalité, j’suis un gars charmant. Si, si. Je ne frappe pas les enfants. Ni les vieux. Ni les mecs qui portent des tongs. Enfin, pas plus que nécessaire, je veux dire.
En vacances, je me fais tout discret. Le crédo essentiel est le repos, sans faire chier personne. Et surtout, je m’intéresse. Je suis extrêmement curieux de nature. Je rencontre, je discute, j’échange, je partage, j’interroge… j’aime les découvertes culturelles et humaines.
On se rend compte, en fait, en creusant bien, que des gens sympas, y’en a plein. Partout. Pour trois trous du cul dont on ne voit que la connerie, bien mise en évidence, derrière, il y a des dizaines de gens sympas, humbles, agréables, souriants, même quand on mate les nichons de leur femme sur la plage. J’ai appris ça au fil de mes voyages, et surtout avec un ami qui avait un contact hallucinant avec les gens. Et depuis, je suis son crédo : va leur parler, tu verras, ils sont sympas. Et effectivement, j’ai vécu de belles rencontres et d’autres sont encore à venir.

C’est important, surtout en ces temps troublés. Et même avec des gens du Maghreb, originaires ou descendants… Il est facile de casser la glace. Et l’on découvre que tous les aprioris et autres certitudes volent en éclat. Arrêtons de croire que derrière chaque « arabe » se cache un soldat potentiel de Daesh.

imageDaesh, c’est le croque-mitaine de notre époque. Le fourre-tout. Eux-mêmes en profitent bien, notez… Les mecs, ils revendiquent tout et n’importe quoi dans l’optique d’être en Une des journaux. On croirait une starlette de télé-réalité en manque de couverture qui du coup se la joue topless devant les paparazzi avant de jouer les vierges effarouchées (« mais non, j’ai cru que le mec avec son gros zoom, c’était juste les oiseaux qu’il photographiait »). D’ailleurs, le lien entre les starlette et les soldats de Daesh n’est pas si ridicule que ça : il n’y a qu’à voir leurs vidéos de revendications et menace. C’est moi ou les mecs sont tous maquillés ?
N’importe quel taré peut désormais s’abriter derrière Daesh pour commettre ses méfaits. Ils n’en sont que plus ravis d’une telle publicité. Le plus drôle, quand même, étant le taré du 13 juillet dernier. Décrit comme un « soldat de l’Etat Islamique »… puis « en fait non » quand les journaux se sont étalés sur sa bisexualité… qui en fait était plus une homosexualité mal vécue.

D’ailleurs, je suis certain que les mecs qui laissent leurs parasols ouverts sur la plage, ce sont des types de Daesh. Pareil pour les gamins qui vous balancent du sable en courant autour des serviettes. J’suis certain qu’ils reviennent d’un camp en Syrie.

En attendant, si l’on voit fleurir des « Je suis Nice », « Je suis Munich », sur les réseaux sociaux, en rapport avec le « Je suis Charlie » de l’année passée, personnellement, j’aurais envie d’écrire « Je suis musulman ». Parce qu’ils sont eux aussi victimes. Il suffit de voir la montée inexorable du racisme. Non seulement en France, mais aussi dans le monde entier.

Vacances, parasols, plage, Daesh... c'est un peu bizarre comme édito, en fait... mais bon. Je viens de me réveiller, là. Alors soyez compréhensifs et remettez les idées dans l'ordre vous-mêmes... moi je pars me recoucher.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par clayman00 le 24/07/2016 à 12:32

 

1

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Tellement tellement vrai..
Cedric président ! (... ou conseiller du président plutôt, parceque bon... taper la bise à Merkel...)

6231 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 24/07/2016 à 17:11

 

2

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Euh, les mec qui chient dans la mer, c'est du sérieux ?
Parce que là... faut vraiment être un sale connard.

1430 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 24/07/2016 à 18:47

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par freyvane

Euh, les mec qui chient dans la mer, c'est du sérieux ?
Parce que là... faut vraiment être un sale connard.
Si, si. Déjà vu.

6669 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 25/07/2016 à 00:00

 

4

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Dej'ai vu aussi. Et en râlant Avé certain amis sur la chose, ils paraissent trouver ça normal... "ben tu pisse bien dans la mer ? Y chier c'est pareil"
Ben non c'est pas vraiment pareil...

6231 Commentaires de news

Ecrit par khron0ss le 25/07/2016 à 10:32

 

5

avatar

Inscrit le 06/03/2012

Voir le profil

Déjà vu aussi, et se retrouver face à un îlot flottant devant toi quand tu sors la tête de l'eau, c'est vraiment pas agréable.

231 Commentaires de news

Ecrit par khron0ss le 25/07/2016 à 10:33

 

6

avatar

Inscrit le 06/03/2012

Voir le profil

Déjà vu aussi, et se retrouver face à un îlot flottant devant toi quand tu sors la tête de l'eau, c'est vraiment pas agréable. J'ai toujours cru que seuls les enfants étaient responsable, je ne pensait pas que des adultes trouveraient ça normal...

231 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

29038-vacances-plage-daesh-attentats-enfants-parasols