L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 25 septembre 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Appelez-moi « Maître »

imageJ’ai toujours eu une sainte aversion du corps enseignant. Je ne m’en suis jamais caché, notez bien. D’expériences douloureuses en échecs scolaires, ma vie d’étudiant m’a poussé à voir en l’enseignant un sadique doublé d’un incapable. L’exemple même de l’antichambre de l’enfer.
Et la scolarité naissante de ma progéniture ne m’a pas fait changer d’idée, loin de là. A quelques exceptions près, on tombe sur des maîtresses qui font une faute par mot quand elles écrivent aux parents, ou qui n’ont de l’expression « transmission de savoir » qu’une vague notion dont les plus importantes sont le chèque de fin de mois, les nombreuses vacances et la sécurité de l’emploi.

Et pourtant, hein, j’ai dans ma famille de (très) nombreux profs en tous genres, des maths à la bio en passant par l’anglais ou, même, un proviseur. Pire : ils semblent être des gens tout à fait corrects et bien dans leur peau, bien dans leur métier. Oh, certes, ils se plaignent des conditions de travail qui se dégradent, du peu de considération du gouvernement pour leur métier ou encore du fait qu’il faut corriger des copies quand ils rentrent d’une longue journée de labeur, vers 14h30 chez eux. Mais à part ça, je vous assure, ce sont des gens biens. Vachement bien, même.

imageMais je n’y peux rien. Je déteste les profs. L’idée même de l’enseignement. L’idée même d’un ministère de l’éducation qui, à bien regarder les gamins d’aujourd’hui, prouve que pour le mot éducation est galvaudé, piétiné, violé dans tous les sens.

C’est pourquoi, quand on m’a proposé d’aller enseigner l’Histoire du Jeu Vidéo dans un établissement scolaire pour jeunes boutonneux amateurs de manettes et de souris et qui rêvent tous de devenir les nouveaux Molyneux, Schaffer, Kojima, Miyamoto, Raynal, Meier, Spector ou encore Garriott, j’ai immédiatement dit oui.
Jeudi et vendredi dernier, je me suis donc retrouvé devant des classes d’étudiants en game design et game art, à leur faire découvrir, ou redécouvrir pour certains, les titres les plus célèbres de la récente Histoire du Jeu Vidéo. 6 heures par jour à parler non-stop, à me casser la voix, et surtout à tenter de captiver mon auditoire à grands renforts de critiques acerbes, de remarques misogynes, d’attaques verbales et, surtout, d’innombrables anecdotes plus ou moins célèbres sur certains jeux, mais aussi tirées de ma propre expérience. Des anecdotes glanées çà et là au fil de mes 20 années passées dans ce milieu assez particulier.

imageDeux jours, donc, c’est certes peu, mais qui se renouvèleront la semaine prochaine et durant les mois suivants, de manière factuelle.
Et ce fut une expérience particulièrement grisante, intéressante et enrichissante. Coaché par des personnes particulièrement investies dans leur métier et leur désir de donner aux jeunes les meilleures armes pour leur futur métier, j’ai donc été projeté dans l’envers du décor et suis, à mon tour, devenu un « con de prof ». Pour mon plus grand plaisir.

Si j’en crois les remerciements de plusieurs élèves à la fin du cours, leurs grands sourires et les innombrables questions qu’ils m’ont posées spontanément, je pense m’être noblement acquitté de ma tâche. Enfin, je m’en suis acquitté. Noblement, pas certain, vues certaines anecdotes peu racontables que, malgré tout, je leur ai livrées.

Mais bref. Me voilà prof pour un temps. Un temps qui pourrait s’étendre à longtemps. Qui sait ? Ça ne me déplairait pas. Loin de là.

Vous pouvez me haïr à votre tour, donc.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 25/09/2016 à 13:21

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Bonne chance pour la suite.
Et encore ça va, tu as la chance de leur transmettre du savoir qui leur parle, donc tu n'as pas trop à faire d'effort pour avoir l'attention de ton public smiley 8

Par ailleurs, je trouve cette initiative particulièrement intéressante. A voir comment le projet a été pensé mais c'est pas si con mine de rien.

4041 Commentaires de news

Ecrit par HaroldSaxon le 25/09/2016 à 14:01

 

2

avatar

Inscrit le 09/03/2012

Voir le profil

Maintenant que t'es prof, tu comptes faire grève contre la réforme des collèges toi aussi? smiley 54

135 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 25/09/2016 à 14:52

 

3

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Bonne chance pour la suite.
Et encore ça va, tu as la chance de leur transmettre du savoir qui leur parle, donc tu n'as pas trop à faire d'effort pour avoir l'attention de ton public smiley 8

Par ailleurs, je trouve cette initiative particulièrement intéressante. A voir comment le projet a été pensé mais c'est pas si con mine de rien.

+1.

Tu trouveras ça aussi moins drôle quand tu devras leur pondre un examen et corriger les copies.

Mais enseigner c'est quelque chose d'extraordinaire et ce n'est absolument pas limité aux enseignants. On a souvent plein de choses à reprocher à nos professeurs ou au système mais tu peux enseigner la musique ou le sport en club. Tu peux enseigner un métier en prenant un apprenti à tes côtés, tu peux être formateur. Aujourd'hui tu peux même enseigner dans un blog, un podcast, ou sur youtube en video, voire en streaming. C'est juste le métier de professeur qui n'évolue pas avec son temps.

2486 Commentaires de news

Ecrit par Balbuzik le 26/09/2016 à 01:11

 

4

avatar

Inscrit le 12/11/2010

Voir le profil

"Rien ne sert d'apprendre, il faut enseigner à point".

Voilà ce qui se passe quand on passe de l'autre côté du miroir M.Gasperini !

On apprend finalement pas grand chose, lorsque le prof est mauvais...Rien à voir donc avec un quelconque statut...smiley 11

30 Commentaires de news

Ecrit par Balbuzik le 26/09/2016 à 01:12

 

5

avatar

Inscrit le 12/11/2010

Voir le profil

"Rien ne sert d'apprendre, il faut enseigner à point".

Voilà ce qui se passe quand on passe de l'autre côté du miroir M.Gasperini !

On apprend finalement pas grand chose, lorsque le prof est mauvais...Rien à voir donc avec un quelconque statut...smiley 11

30 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 26/09/2016 à 15:01

 

6

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Une question :
Pourquoi as-tu omis de parler de la blonde du premier rang qui croisais et décroisait les jambes à la Sharon Stone, ainsi que la brune du troisième rang dont tu m'as dit : "Son décolleté m'a rappelé Tomb Raider 3, pas cette saloperie de reboot" ?
Hein, pourquoi ?

1132 Commentaires de news

Ecrit par clayman00 le 27/09/2016 à 00:24

 

7

avatar

Inscrit le 03/01/2012

Voir le profil

Bon courage.
J'ai eu de très bon intervenant tout au long de mes années d'apprentissage et je pense que tu t'en sortira très bien (les pauvres...).

Ça te permettra de te racheter un nouveau poney ...

6234 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

29476-prof-maitre-histoire-enseignement-education-jeu-video