Accusé d'antisémitisme, PewDiePie perd ses soutiens les uns après les autres

 

Publié le Lundi 20 février 2017 à 11:20:00 par Cedric Gasperini

 

Accusé d'antisémitisme, PewDiePie perd ses soutiens les uns après les autres

Le début de la fin ?

PewDiePie, le célèbre youtubeur, star pour toute une génération de jeunes désoeuvrés en quête de messie, est dans la tourmente. Son auréole vient de se faire déglinguer.

Lorsque Youtube qui (entre autres), sous la pression des éditeurs, avait décidé de bloquer une partie des revenus des youtubeurs utilisant des vidéos sous licence, PewDiePie a tout simplement pété les plombs.
Au menu de vidéos (désormais retirées), il a montré des images de discours d'Hilter, joué la musique du parti nazi, effectué un salut nazi, affiché un emblème nazi... et montré des images résolument antisémites.

Mais pire que tout, il a été jusqu'à porter une casquette pro-Trump "Make America Great Again". 

C'est le Wall Street Journal qui a récemment publié un article à charge contre le youtubeur., compilant également ses écarts dans une vidéo.



Si PewDiePie se défend aujourd'hui de ces accusations qu'il estime retirées de leur contexte et qu'il accuse (c'est la mode) les journalistes de vouloir lui nuire, il n'empêche que l'affaire ne fait pas rire ses différents partenaires.

Disney vient d'annoncer avoir rompu tout partenariat. Et Maker Studios (qui appartient également à Disney), vient d'en faire de même. 

Youtube a également décider d'annuler sa mini-série qu'elle produisait avec lui.

PewDiePie a depuis fait ses excuses.

D'un autre côté, si être un abruti était un crime, 99% de la population serait incarcérée.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 12:53

 

1

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

il a montré des images de discours d’Hitler, joué la musique du parti nazi,
La vidéo où le vois justement enfiler un costume militaire en train d'écouter un discours d'Hitler avait pour sujet le fait que depuis quelque temps la presse internet arrêtaient pas de l'accuser de racisme pour un oui ou pour un non (bien avant les video en question) et fini par mettre le costume et écouter le discours d'hitler pour ce foutre de la gueule de cette tendance.

affiché un emblème nazi... et montré des images résolument antisémites.
La vidéo qui à mis le feu au poudre sur ce sujet est celle où on voit deux indiens faire les cons devant une webcam avant d'afficher une banderole "Death to all jew". Dans cette vidéo le gars présente le site Fiverr qui est grosso modo est un site de job freelance (tu donne du fric pour faire une tache). Pewdiepie a montré que pour 5$ les gens était prêts à faire n'importe quoi sur internet. On voit le résultat, il ne s'attendait pas à ce que ça parte aussi loin, les gens on soit ris, soit été offensé puis il s'est excusé plus tard.

Que Disney et Youtube coupe leurs affaire avec lui ne regarde qu'eux en tant qu'entreprise.
En revanche l'article/vidéo du Wall Street Journal tiens plus de la diffamation pour le faire passer comme un véritable nazi.

Je trouve pas ça très intelligent de la part du Wall Street Journal de faire se type de vidéo alors que les grands groupe de média d'information aux US sont en pleine crise de légitimité et de se mettre à dos 52 millions de personne

599 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 13:15

 

2

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

il a montré des images de discours d’Hitler, joué la musique du parti nazi,
La vidéo où le vois justement enfiler un costume militaire en train d'écouter un discours d'Hitler avait pour sujet le fait que depuis quelque temps la presse internet arrêtaient pas de l'accuser de racisme pour un oui ou pour un non (bien avant les video en question) et fini par mettre le costume et écouter le discours d'hitler pour ce foutre de la gueule de cette tendance.

affiché un emblème nazi... et montré des images résolument antisémites.
La vidéo qui à mis le feu au poudre sur ce sujet est celle où on voit deux indiens faire les cons devant une webcam avant d'afficher une banderole "Death to all jew". Dans cette vidéo le gars présente le site Fiverr qui est grosso modo est un site de job freelance (tu donne du fric pour faire une tache). Pewdiepie a montré que pour 5$ les gens était prêts à faire n'importe quoi sur internet. On voit le résultat, il ne s'attendait pas à ce que ça parte aussi loin, les gens on soit ris, soit été offensé puis il s'est excusé plus tard.

Que Disney et Youtube coupe leurs affaire avec lui ne regarde qu'eux en tant qu'entreprise.
En revanche l'article/vidéo du Wall Street Journal tiens plus de la diffamation pour le faire passer comme un véritable nazi.

Je trouve pas ça très intelligent de la part du Wall Street Journal de faire se type de vidéo alors que les grands groupe de média d'information sur internet aux US sont en pleine crise de légitimité et de se mettre à dos 52 millions de personne

599 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 20/02/2017 à 13:18

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ne regardant pas ses vidéos (et n'en ayant rien à foutre), je ne peux pas juger de leur contenu.
Toutefois, le fait qu'il ait fait des excuses publiques et qu'il ait perdu des sponsors prouve bien qu'il a dépassé certaines bornes.

Maintenant, "se mettre à dos 52 millions de personnes" sous-entendrait que les 52 millions de personnes qui suivent ce type sur YouTube sont incapables de réfléchir par eux-mêmes et ne sont que des abrutis avec des œillères et le défendront aveuglément...

J'ose espérer que ce n'est pas cas.

6732 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 14:02

 

4

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Ne regardant pas ses vidéos (et n'en ayant rien à foutre), je ne peux pas juger de leur contenu.
Toutefois, le fait qu'il ait fait des excuses publiques et qu'il ait perdu des sponsors prouve bien qu'il a dépassé certaines bornes.

Maintenant, "se mettre à dos 52 millions de personnes" sous-entendrait que les 52 millions de personnes qui suivent ce type sur YouTube sont incapables de réfléchir par eux-mêmes et ne sont que des abrutis avec des œillères et le défendront aveuglément...

J'ose espérer que ce n'est pas cas.

Les gens semblent beaucoup plus concerner par l'article du WSJ que la rupture de contrat avec les sponsors et mon point de vue ce concentre sur l'article en question.

Personnellement après avoir entendu la controverse du WSJ je suis aller vérifier, de ce que j'avais vu du gars (imbécile sympa qui à sus tirer profit du boom youtube) il y a deux trois ans me laissais penser que l'accuser d'être un antisémite/nazi légitime était grotesque.
C'est le cas selon mon opinion.

Pour les 52 millions pour le moment de ce que je vois du net US et que globalement fan ou pas fan la large majorité blâme The Wall Street Journal pour l'article et ce range du côté du gars.

Dans un contexte plus global, le problème est que depuis plusieurs année la presse sur internet (grand journaux comme NYT, CNN ou nouveau comme Jezebeel et Salon) est montré du doigt pour manufacturer des polémiques afin d'attirer des click et par conséquent des revenus. Le cas présent semble être ça. D'autant plus que les médias traditionnelle ont sont à l'Ouest niveau culture du net.

Sans compter que média traditionnel et les personnalités qui se sont développé avec internet et notamment Youtube (critique de ciné, podcasteur, streamer, testeur) semblent de plus en plus mutuellement de jour en jour.

599 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 14:03

 

5

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

doublon

599 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 14:06

 

6

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Ne regardant pas ses vidéos (et n'en ayant rien à foutre), je ne peux pas juger de leur contenu.
Toutefois, le fait qu'il ait fait des excuses publiques et qu'il ait perdu des sponsors prouve bien qu'il a dépassé certaines bornes.

Maintenant, "se mettre à dos 52 millions de personnes" sous-entendrait que les 52 millions de personnes qui suivent ce type sur YouTube sont incapables de réfléchir par eux-mêmes et ne sont que des abrutis avec des œillères et le défendront aveuglément...

J'ose espérer que ce n'est pas cas.

Les gens semblent beaucoup plus concerner par l'article du WSJ que la rupture de contrat avec les sponsors et mon point de vue ce concentre sur l'article en question.

Personnellement après avoir entendu la controverse du WSJ je suis aller vérifier. De ce que j'avais vu du gars (imbécile sympa qui à sus tirer profit du boom youtube) il y a deux trois ans me laissais penser que l'accuser d'être un antisémite/nazi légitime était grotesque.
C'est le cas selon mon opinion.

Pour les 52 millions pour le moment de ce que je vois du net US est que globalement fan ou pas fan la large majorité blâme The Wall Street Journal pour l'article et ce range du côté du gars.

Dans un contexte plus global, le problème est que depuis plusieurs année la presse sur internet (grand journaux comme NYT, CNN ou nouveau comme Jezebeel et Salon) est montré du doigt pour manufacturer des polémiques afin d'attirer des click et par conséquent des revenus. Le cas présent semble être ça. D'autant plus que les médias traditionnelle sont à l'Ouest niveau culture du net.

Sans compter que média traditionnel et les personnalités qui se sont développés avec internet et notamment Youtube (critique de ciné, podcasteur, streamer, testeur) semblent de plus en plus mutuellement ce hair de jour en jour.

PS: j'arrête pas d'avoir doublon de commentaire quand j'édite

599 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 20/02/2017 à 14:07

 

7

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Maintenant, "se mettre à dos 52 millions de personnes" sous-entendrait que les 52 millions de personnes qui suivent ce type sur YouTube sont incapables de réfléchir par eux-mêmes et ne sont que des abrutis avec des œillères et le défendront aveuglément...

J'ose espérer que ce n'est pas cas.

Le défoncer aveuglément n'est pas mieux. C'est pour ça que la meilleure phrase de ta news au finale est :
D'un autre côté, si être un abruti était un crime, 99% de la population serait incarcérée.

Je dis ça je dis rien, mais il n'y a probablement aucune difficulté à regrouper du contenu, le couper de tout contexte, sur gamalive et en faire ce que l'on veut. Alors on aurait peut être du mal à te faire passer pour un nazi, mais je pense qu'un montage qui te décrit comme un bourreau d'enfants, un appel à la violence, c'est extrêmement con mais ça se fait.

La provoc' n'a jamais été aussi facile que depuis internet.

2717 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 20/02/2017 à 14:17

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Mais je suis pour la violence envers les enfants ! Totalement ! Et à coups de fil de fer barbelé encore !

6732 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 20/02/2017 à 14:27

 

9

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Mais je suis pour la violence envers les enfants ! Totalement ! Et à coups de fil de fer barbelé encore !

smiley 49

Les premiers degrés finiront par avoir notre mort, j'vous le dis.

2717 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 20/02/2017 à 14:52

 

10

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par scudik

smiley 49

Les premiers degrés finiront par avoir notre mort, j'vous le dis.

Tu peux remercier Twitter et le modèle de financement par nombre de vue sur internet pour ça

599 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 20/02/2017 à 21:19

 

11

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

En effet, ça va un peu loin cette histoire...
Après PewDiePie a été pas mal maladroit aussi. Il aurait pu arriver à ses fins avec d'autres méthodes, ou en étant un peu plus subtile*

En me renseignant un peu quand l'affaire a éclaté, on a eu affaire à un procès à charge où PewDiePie s'est (très) mal défendu, et les conséquences désastreuses (de son point de vue) qui ont suivi: la perte de ses sponsors.

Pour finir, PewDiePie ne doit pas oublier quel public le suit et donc avec quelle subtilité approcher un sujet aussi complexe.

* après problème de liberté d'expression et de mots qui sont devenus tabou, pas franchement mieux ...
Mais je ne veux pas rentré dans ce débat ici

4120 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/02/2017 à 00:47

 

12

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

C'est clairement pas le type le plus subtile. D'ordinaire c'est très "pipi caca LOL". Mais du coup qualifier tout ça d'antisémitisme c'est le même niveau d'intelligence.

Ses sponsors sont importants mais pas tant que ça, à vrai dire perdre des sponsors et gagner des viewers (même sur de la mauvaise pub comme celle d'aujourd'hui) est probablement un bon plan pour obtenir de nouveaux sponsors.

Ecrit par dieudivin

Pour finir, PewDiePie ne doit pas oublier quel public le suit et donc avec quelle subtilité approcher un sujet aussi complexe.

Je pense justement que son humour est adapté à son public. Je ne crois pas les nombres aient diminué et comme le dit pluton précédemment, ce sont les nombres qui comptent.

2717 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 21/02/2017 à 10:48

 

13

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Pour finir, PewDiePie ne doit pas oublier quel public le suit et donc avec quelle subtilité approcher un sujet aussi complexe
D'après plusieurs commentateurs Pewdiepie aurait commencer à changer en terme de contenu, il fait moins de Let's Play car ça commençait à l'emmerder, il fait plus de podcast et de shitposting et il aurait commencer à plus parler de ces opinions personnelles. En gros le mec à vieilli.
Il se serait notamment mis à critiquer la presse internet pour leurs article "pute-à-clique" (clickbait) qui est une opinion répandu sur internet.

autre éléments notable les fans semblent finalement ne pas être trop consterné par la perte de sponsor (c'est même un des points les moins aborder de l'outrage) et semble comprendre que Disney et Youtube prefère plus du family-friendly que du contenu plus irrévérencieux et plus ado/jeunes adultes.

La vidéo du Wall Street Journal est en revanche se qui à mis le feu au poudre, mis en colère fan et non-fan parce que c'est la n-ième que la presse fait du sensationnalisme diffamatoire sur du rien et pour la farce internet,enfin la partie qui ne prend jamais rien au sérieux, à fait de Pewdiepie une icône ironique d'extrême droite.

Ce genre d'histoire ne fait qu'augmenter le schisme entre la presse et la génération qui à grandi avec internet et je pense que les conséquence vont être néfaste sur le long terme.

599 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 21/02/2017 à 11:43

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Le vrai problème, en fait, c'est l'argent. Tout simplement.
Pour pouvoir faire du bon journalisme, il faut de l'argent. Pour rémunérer des gens compétents et pour leur donner les moyens de leurs enquêtes.
Or la pub sur Internet ne permet pas d'avoir suffisamment d'argent pour cela.
Donc la plupart des gros journaux font payer la possibilité de voir leurs articles sur le net.
Or la très grande majorité des gens ne veulent pas payer pour du contenu sur Internet. Alors que l'on y trouve des infos gratuites... écrites comme de la merde par des gens sans talent... et qui n'ont fait aucune recherches...

C'est ça, le vrai problème de notre époque, concernant l'information.

6732 Commentaires de news

Ecrit par freyvane le 21/02/2017 à 13:27

 

15

avatar

Inscrit le 25/08/2013

Voir le profil

Ecrit par Cedric Gasperini

Le vrai problème, en fait, c'est l'argent. Tout simplement.
Pour pouvoir faire du bon journalisme, il faut de l'argent. Pour rémunérer des gens compétents et pour leur donner les moyens de leurs enquêtes.
Or la pub sur Internet ne permet pas d'avoir suffisamment d'argent pour cela.
Donc la plupart des gros journaux font payer la possibilité de voir leurs articles sur le net.
Or la très grande majorité des gens ne veulent pas payer pour du contenu sur Internet. Alors que l'on y trouve des infos gratuites... écrites comme de la merde par des gens sans talent... et qui n'ont fait aucune recherches...

C'est ça, le vrai problème de notre époque, concernant l'information.

Pas totalement d'accord.
Oui les journalistes on besoin d'argent, mais pour beaucoup d'information, ce n'est pas une question d'argent, mais d'idéologie clairement dirigé.

1519 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 21/02/2017 à 14:07

 

16

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par freyvane

Pas totalement d'accord.
Oui les journalistes on besoin d'argent, mais pour beaucoup d'information, ce n'est pas une question d'argent, mais d'idéologie clairement dirigé.

Pour preuve étant que des journalistes indépendants font parfois un travail de fond très propre alors qu'ils ont justement le moins de moyens financiers.

2717 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 21/02/2017 à 22:25

 

17

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par scudik

Pour preuve étant que des journalistes indépendants font parfois un travail de fond très propre alors qu'ils ont justement le moins de moyens financiers.
Oui, mais pour ça, il faut avoir une autre activité ou source de revenus

4120 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 22/02/2017 à 00:08

 

18

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par dieudivin

Oui, mais pour ça, il faut avoir une autre activité ou source de revenus

Si tu réponds "oui mais ils gagnent leur vie autrement", je serai d'accord. Si par contre tu essaies de créer un lien systématique entre argent et qualité d'informations, tu as tort.

Soyons honnêtes 2 minutes, dans une société capitaliste, on ne peut pas se plaindre d'embrasser une carrière journalistique avec pour credo de vulgariser l'information un maximum et de ne pas faire de profits dessus. C'est beau mais c'est d'une grande naïveté.

Le travail de journaliste a changé de toute façon, c'est un travail de tri et de recherche de sources authentiques dans un gros paquet de désinformation. Un travail illégal souvent, de vol d'information qui emploie beaucoup les nouvelles technologies aussi. Et ceux qui ne font que relayer les dires d'une source sans aucune vérification ne sont pas des journalistes peu importe combien ils sont payés pour le faire.

Bien évidemment, je ne parle pas ici de journalisme de jeux vidéos.

2717 Commentaires de news

Ecrit par clerbois le 22/02/2017 à 01:25

 

19

avatar

Inscrit le 19/02/2017

Voir le profil

Je n'ai pas suivi ses vidéos, mais le "hors contexte" semble très probable en effet.
Si Gamalive était suivi par 52 millions de personnes, on trouverait peut-être des articles de journaux pour le descendre et des groupements pour demander des excuses.
(J'ai "alerté" pour la torture sur les enfants, au moins vous êtes prévenus! ;) )


Et on peut encore décaler le problème. Le problème, c'est que les gens sont cons (moi le premier), ou que le fonctionnement du cerveau est trop prévisible. Si les gens ne cliquaient pas frénétiquement sur les titres putaclic, les "journalistes" ne se retrouveraient presque contraints à en créer pour faire de l'argent.

3 Commentaires de news

Ecrit par scudik le 22/02/2017 à 02:12

 

20

avatar

Inscrit le 13/12/2013

Voir le profil

Ecrit par clerbois


Et on peut encore décaler le problème. Le problème, c'est que les gens sont cons (moi le premier), ou que le fonctionnement du cerveau est trop prévisible. Si les gens ne cliquaient pas frénétiquement sur les titres putaclic, les "journalistes" ne se retrouveraient presque contraints à en créer pour faire de l'argent.

On garde tout pareil, on cherche un fautif unique mais on ne change rien. Je dois mettre une nana à poil dans la vignette de l'article du site parce que ça fait cliquer et mes voisins le font alors si je le fais pas tout le monde va aller chez eux.

2717 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

30671-pewdiepie-nazi-antisemite-videos-scandale