L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 27 mai 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

Je me suis tapé un petit Colombien

imageHier je me suis tapé un petit Colombien, je ne vous dis que ça. C’est rentré tout seul. Un vrai bonheur, que l’on s’est partagé entre potes. Et c’était tellement bon que j’avoue être passé dessus à plusieurs reprises.

Je me suis tapé aussi un petit mexicain, qui était plutôt exotique, un petit américain et même un petit guadeloupéen, mais c’est vraiment le petit Colombien, sa douceur alliée à une belle profondeur, qui m’a fait le plus vibré, qui m’a procuré un véritable orgasme une fois en bouche.

Hum… oui, à bien relire ces phrases, je me rends compte que ça peut vous induire en erreur, en fait. Non, je vous rassure, je n’ai pas décidé de tout plaquer pour rentrer dans la prêtrise. Même si ces allusions mal placées donnent un sens tout particulier au terme « rentrer dans la prêtrise ». Bref, ce n’est pas une soirée « Enfant de chœur, enfant de cul ».

Le petit Colombien, le petit mexicain, le petit américain et le petit guadeloupéen n’étaient que des Rhum ramenés par un ami amateur chevronné de ce breuvage « vibrant » et « délicieusement orgasmique ». Un Rhum Colombien parfaitement équilibré, avec une douceur doublée d’un beau parfum. Un américain avec quelques traces de bourbon, un mexicain passé par le marc de café ce qui lui conférait un goût assez étonnant mais là aussi doté d’un bel équilibre, un guadeloupéen plus classique mais non dénué d’intérêt… bref, nous avons fait une petite entrée en matière de rhum, avant prochainement d’attaquer le plus sérieux puisque le monsieur a une quarantaine de bouteilles chez lui.

imageHeureusement, il habite à 25 minutes à pieds de chez moi. Oui, bon, en réalité, c’est 3 minutes à pieds. Mais après avoir goûté, re-goûté, re-re-goûté, repris un dernier pour la route et terminé par un « attends, j’ai aussi un petit alcool de prune à 60°, tu m’en diras des nouvelles » à quoi j’ai répondu « Mmh…. Faut reconnaître, c'est du brutal ! Y’a de la pomme dedans ? ».
Bref, c’est comme ça que 3 minutes se transforment en 25 minutes. En s’arrêtant un brin pour chanter « Partenaire particulier cherche partenaire particulière » dans la rue. Bon, à 3h du mat’, ce n’était pas forcément une super idée pour les voisins. Voisins qui sont aussi les miens, hein, notez. Je connais tout le monde dans la rue. Ou plutôt, tout le monde me connait. Ce qui est bien pratique quand on fout le bordel en pleine nuit. Les gens ouvrent la fenêtre, prêts à gueuler, se rendent compte que c’est toi, te lancent un « Salut ! Bonne soirée ! » avec un sourire, et referment leurs rideaux.
J’avoue, le fait que je ramenais ma masse prêtée à mon pote quelques jours a peut-être un peu joué aussi.

imageMais je vous rassure, j’étais toujours sobre. Parfaitement. Totalement lucide. Bon. C’est vrai que ce matin, en me levant, je me suis quand même demandé ce que foutait ma chaussure dans les hortensias, pourquoi la porte de la maison était grande ouverte, pourquoi le voisin me rapportait ma masse qu’il avait trouvé dans son massif de roses, pourquoi mes chaussettes étaient dans la cuvette des toilettes et surtout, qui avait bien pu pisser dans le bac à légumes du frigo.

Ma femme, elle, m’a juste qualifié d’un « t’es rentré tard ? En tout cas, t’as foutu un de ces boucans ! T’as réveillé toute la maison ! ». Je crois qu’effectivement, je continuais de chanter dans le lit, avant de m’endormir.

La bonne nouvelle, quand même, c’est que j’ai passé le test. Ce matin, je n’ai même pas mal aux cheveux. J’ai un peu les dents qui se déchaussent, mais il paraît que c’est normal. Bref, maintenant que j’ai goûté le tout-venant, je vais pouvoir me risquer sur le bizarre. On remet ça samedi prochain. J’ai hâte.

Les voisins un peu moins.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 27/05/2018 à 14:30

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Me concernant: pas de jaloux.
Je prends autant de plaisir sur un bon* Whisky qu'un bon Rhum, Vodka, Calva ...

Et si tu as du mal avec le temps après une soirée d'écumage de bonnes bouteilles, c'est simplement parce que l'eau s'évapore des dites bouteilles avec le temps et augmente la teneur en alcool de ces dernières. En aucun cas ce n'est lié à l'âge du goûteur smiley 32

4228 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

34349-alcool-pedophilie-rhum-soiree-very-bad-trip