L'Edito du dimanche

 

Publié le Dimanche 11 novembre 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du dimanche

14+18=32

imageOui, je sais. Moi aussi. Mais bon. C’est important quand même. Cela dit, je suis d’accord, moi aussi ça me gonfle un brin. Centenaire oblige, on se mange du 11 novembre depuis quelques mois déjà et cela s’est intensifié ces dernières semaines, pour terminer en apothéose aujourd’hui, date anniversaire.

Bref, attendez-vous à manger du reportage toute la journée, à voir du poilu qui n’en avaient pas tous, des tranchées, de la boue, des pluies d’obus et être noyés sous les chiffres. On avance du 10 millions un peu partout dans les reportages, oubliant qu’il s’agit là uniquement des morts militaires et occultant les 9 millions de civils. Et au final, 19 millions, ça fait quand même un peu beaucoup.

Et quand on parle de « boucherie », c’est au sens propre, pour une fois, puisqu’il y a également eu 11 millions de chevaux, ânes et mules tués pendant la guerre. Et pas tous sous le feu ennemi, sachez-le. Parfois, fallait bien agrémenter le rata par de la bidoche. Sans parler des 100 000 chiens. L’Histoire ne dit pas si certains ont également fini dans la gamelle. Les Allemands ont même employé une éléphante. Là, on sait qu’elle n’a pas été boulotée puisqu’elle a terminé ses jours au Jardin d’Acclimation, à Paris. Dommage. Ça doit être goûtu l’éléphant.
 Et enfin, il y a aussi eu des pigeons. Plein de pigeons. Ils ont même leur monument aux pigeons morts à Lille. Là aussi, l’histoire ne dit pas si leurs descendants viennent quand même chier dessus ou s’ils ont un minimum de respect et s’abstiennent.

imageCela dit, le respect vis-à-vis des pigeons est à modérer. Ces saloperies volantes auraient joué un rôle dans la propagation de la grippe espagnole dès 1917. Epidémie qui fera… 50 à 100 millions de morts par la suite… Notez que je parle de responsabilité de propagation, pas d’apparition du virus. Le virus mortel ayant initialement été apporté chez nous par… les américains. Et maintenant, ils débarquent avec Trump pour les commémorations. Comme quoi on n’en a pas fini avec les épidémies.

Mais bref. Je ne vais pas continuer à vous saouler avec la Première Guerre Mondiale. Vous en aurez assez toute la journée. Il était toutefois difficile de passer à côté. De ne pas en parler. Et ce pour plusieurs raisons.

La première est qu’il s’agit d’une guerre qui nous est finalement assez peu « familière ». Elle a frappé une génération que nous n’avons pas connue, pour la plupart, et dont nous n’avons finalement eu que peu d’échos familiaux. Suivie par la Seconde Guerre Mondiale, ses horreurs, ses 55 millions de morts, ses récits ont été largement supplantés par d’autres lors des déjeuners dominicaux.
Elle a pourtant son importance, capitale, à tous les niveaux.

imageLa deuxième raison est que pour toute une génération qui est éduquée avec Youtube ou la PS4, c’est important de préciser que la Première Guerre n’avait rien à voir avec Battlefield 1. Je vous rappelle que dans le jeu, les français étaient notamment bel et bien absents du récit principal, un peu comme s’ils n’avaient été qu’une « anecdote ». Un « DLC » de l’Histoire.

Enfin, la dernière, est qu’une guerre qui bute 11 millions de canassons mérite tout notre respect. Tout simplement.

Alors même s’il pleut, qu’il fait froid et que vous avez la gueule de bois, bougez votre cul et allez aux monuments aux morts aujourd’hui. Pour rendre hommage à des gars qui l’avaient aussi après le conflit, la gueule de bois. Mais pas pour les mêmes raisons.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par dieudivin le 11/11/2018 à 13:18

 

1

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Enfin, la dernière, est qu’une guerre qui bute 11 millions de canassons mérite tout notre respect. Tout simplement.
C'était important de refocaliser le propos après tout smiley 13

4273 Commentaires de news

Ecrit par Mikis le 12/11/2018 à 11:34

 

2

avatar

Inscrit le 21/12/2011

Voir le profil

Un p'tit dossier "L'histoire vue par les jeux vidéo" serait sans doute assez drôle.

1318 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

35451-centenaire-premiere-guerre-mondiale-chevaux-morts