[MGS] Darksiders, round 2

 

Publié le Lundi 2 novembre 2009 à 15:30:00 par Geoffroy Ladrat

 

[MGS] Darksiders, round 2

Je ne lâche pas le morceau comme ça moi

N'écoutant que mon courage et surtout en attendant la présentation de Heavy Rain, j'ai décidé de laisser une seconde chance à Darksiders, le jeu qui m'avait tellement déçu la veille mais qui, il faut le signaler, n'avait pu m'être présenté en entier à cause d'une Xbox 360 rebelle (ou de la chaleur, suivant les versions).

Me voilà donc dans une salle beaucoup plus grande puisqu'il s'agit de la salle "cinéma", dans laquelle un écran géant sert de support pour une démonstration menée tambours battant par une grande figure du monde du Comics dont le nom m'a lamentablement échappé.

Bon déjà le type, tatoué (donc dangereux), est terriblement plus motivé que le jeune animateur de la veille qui passait certainement sa journée à rejouer la même scène dans le four. Il a donc commencé par un mini show tout en Anglais expliquant qu'il était époustouflé par le travail réalisé, bravo vous êtes trop balaises les mecs.

Malheureusement je ne reviendrai pas sur le côté vide du jeu car mon avis n’a pas changé d’un iota. Pour être exact, la première comparaison qui m'est venue à l'esprit durant la présentation c'est : "ce jeu c’est le Crackdown de God of War". Là où GTA possède un univers riche et détaillé, Crackdown s'est fait remarquer pour son bourrinage et son identité graphique très colorée (très comics) mais très vide. Il en est de même pour le jeu dont je vous parle, là où God of War est capable de finesse (sic) et de travail dans son background, Darksiders est simplement son pendant gonflé aux hormones de taureau avec un univers très coloré à base d'explosions bleues et autres flammes rouges/oranges fluo. Par moment j'avais l'impression que les designers de City of Heroes avaient donné un coup de main à THQ.

Cependant quand c'est expliqué et justifié et notamment en démontrant que si les décors sont assez sommaires, ils n’en restent pas moins immenses (la veille la démonstration prenait place dans une arène), tout de suite l'intérêt est ravivé. Car la force apparente de Darksiders c'est bien ses environnements ouverts qui constituent autant de larges zones d'exploration. L'animateur a vraiment insisté sur ce point en essayant de parcourir le plus de distance possible (tout en montrant quelques combats évidemment).

D'autre part le jeu se veut épique. Et épileptique aussi. C'est donc à des monstres et démons de plusieurs mètres de haut que notre pauvre Chevalier de l'Apocalypse aura affaire. Et pour leur expliquer un peu sa vision des choses il aura à sa disposition l'arsenal décrit dans ma précédente présentation (épée, pistolet, faux, shuriken géant), mais surtout chacune de ces armes pourra être améliorée et possédera de nombreux pouvoirs à débloquer (avec un système d'orbes à collectionner à la DMC). De plus le joueur pourra également acheter des pouvoirs pour le héros, qui viendront illuminer comme un sapin de Noël l'écran lors de leur invocation.

Evidemment comme c'est également la mode des QTE vous permettront d'achever les boss (ça me rappelle quelque chose) et vous pourrez compter sur au moins une transformation du héros en gros démon tout rouge et tout en feu qui fait très mal. Notez d'ailleurs que vous posséderez une paire d'ailes (que vous soyez transformé ou non) qui vous permettront de planer sur quelques mètres. Enfin toujours au niveau du gameplay vous pourrez vous saisir de la plupart des objets (en gros la même carcasse de voiture dupliquée à l'identique dans tout le niveau que j'ai pu voir) pour les projeter très loin ou plus utilement dans le nez de vos ennemis.

Finalement ce jeu pourrait se révéler être un bon divertissement, un de ces jeux à la Crackdown qui sans être de grands hits vous permettent de vous défouler et de passer un bon moment (ici pour une vingtaine d'heure de durée de vie environs).
Juste un dernier bémol, pitié messieurs de chez THQ virez immédiatement les doubleurs Français et tuez leur descendance. Parce que même si l'Anglais qui présentait le jeu a lâché un "waouh ça à l'air trop cool les voix en Français, même si je comprends rien !", ce n’est juste pas possible, si souvent c’est pas terrible, dans Darksiders c’est carrément ridicule.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par snoid le 02/11/2009 à 15:33

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Darksiders c’est carrément ridicule.





Et au 4000eme degré ? smiley 13

1157 Commentaires de news

Ecrit par Ayato86 le 02/11/2009 à 15:35

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

smiley 55 tu es en avance, bon sinon tu me rassure un petit peu... mais pas totalement... bref on verra en janvier si achète ou pas... l'import uk (si fr inclus) pourra influencer aussi smiley 13

702 Commentaires de news

Ecrit par Yutani le 02/11/2009 à 16:46

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Me voilà donc dans une salle beaucoup plus grande puisqu'il s'agit de la salle "cinéma", dans laquelle un écran géant sert de support pour une démonstration menée tambours battant par une grande figure du monde du Comics dont le nom m'a lamentablement échappé.
c'était Joe Madureira il me semble smiley 9

4492 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 02/11/2009 à 19:33

 

4

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

ras

1339 Commentaires de news

Ecrit par Bicou le 06/01/2010 à 11:42

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Bon ben avec du recul, je m'étais pas (complétement) planté smiley 35

2370 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

3621-darksiders-round-2-micromania-gameshow