L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 27 décembre 2009 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Il faut flinguer le Père-Noël

imageOh. Je sais bien ce que vous vous dites : "C'est quoi ce sous-titre ? Il ne fait même pas une trève de Noël. Il est encore de mauvais poil. Il est aigri. Il veut encore tuer des gens."
Alors déjà, ce n'est pas vrai. Je ne veux pas tuer les gens, moi. Je ne leur demande rien. Ce n'est pas ma faute s'ils ne veulent pas me laisser tranquille et viennent me pourrir la vie continuellement. Et puis ensuite, je ne m'énerve jamais sans raison vraiment valable. Aucune guerre ni violence sans cause profondément sérieuse. Un livreur qui bloque une rue pendant 10 minutes alors qu'il y a une place pour se garer deux voitures plus loin. Un type qui claque sa portière un peu trop fort à 9h30 alors que je fais la grasse mat'. Un papy en double file. Un enfant qui braille dans un supermarché. Un jeune qui a une casquette retournée. Bref, que des situations qui, si la société n'était pas si aseptisée et mollassonne, mériteraient la peine de mort. Et qui sont d'ailleurs sanctionnées tel quel dans n'importe quel pays un tant soit peu civilisé.

Quoi qu'il en soit, si je veux mettre trois balles à Papa Noël, ce n'est en rien dû à ma méchante humeur. Pas même pour le simple plaisir de le voir partir en vrille dans son traineau et s'écraser comme une bouse contre un sapin. C'est juste une question de survie de l'humanité et de bien-être. Une nécessité absolue.
Hein ? Non plus. Je ne suis pas de ces pauvres gens qui ont étouffé Peter Pan et l'ont balancé dans un sac poubelle à la Vologne, ces personnes qui ne savent plus rêver à la manière d'un enfant et qui sont intimement persuadés que faire croire au Père Noël, c'est inutile et mal, que c'est un mensonge stupide que l'on fait aux enfants et mentir, ouh là là c'est pas bien. J'adore la magie de Noël. Ma fille y croit encore et j'ai même été à deux doigts de balancer une bonne grosse mandale à ma nièce qui s'est cru intelligente en lui balançant "Tu crois au Père-Noël, toi, peuh, mais le Père Noël en fait c'est les parents". Sale môme. Il leur a quand même fallu dix minutes pour la sortir des rosiers.

imageJe crois à la magie de Noël, disais-je, et je trouve que c'est une période merveilleuse. D'intense bonheur et de joie. Et je ne suis pas non plus de ces aigris qui se croient malins en mettant systématiquement en avant le côté commercial de toute chose pour la dénigrer. Qu'ils offrent deux oranges et un paquet de noix à leurs gamins, bouffent des pâtes pour le réveillon, et qu'ils nous foutent la paix au lieu de l'ouvrir à tout va. Parce que je suis, moi, intimement persuadé que toute fête est bonne à prendre. Anniversaires, fête des pères et des mères, Noël, Pâques, Halloween, Saint-Sylvestre et j'en passe. Que l'on offre des jouets, du chocolat, des citrouilles ou des bonbons, peu importe. Parce que je pense que toute occasion pour sortir un peu de son quotidien est bonne à prendre. Que toute occasion de faire le bonheur des autres, de partager de bons moments, est suffisamment rare pour ne pas s'arrêter aux paroles de mauvais coucheurs qui vous sortent "Oh, tu fêtes Halloween... baaaaah, c'est commercial et c'est même pas français-euh". Qu'est-ce que ça peut leur faire si moi, ça m'éclate de me coller un masque de hockeyeur sur le visage et d'aller avec mes amis frapper les petits vieux pour leur piquer leurs bonbecs, hein ?

Bref. J'aime Noël, son ambiance, les rues éclairées, les sourires des enfants. J'aime même le réveillon de Noël. Parfaitement. Un bon réveillon passé avec sa famille. J'adore. Et ce même si comme chaque année on répète à ma tendre mère qu'il ne faut pas faire trop à manger, et que, malgré ses promesses que oui, cette année on va faire plus léger, on pourrait inviter les voisins des trois étages au-dessus qu'il resterait encore de quoi se faire le repas du lendemain. Et ce même si 48 heures avant, je culminais à 40°C de fièvre et que le soir-même, j'ai passé plus de temps avachi dans le canapé à me demander si j'allais avoir suffisamment de ressources pour ne pas m'endormir. Et ce même si j'ai passé le reste de la soirée à courir tant bien que mal après mes neveux et ma fille aînée pour leur expliquer que hurler dans les couloirs, c'est marrant dans la journée, mais pas le soir quand ma fille cadette dort. Et ce même avec un beau-frère médecin qui a, comme à chaque fois, passé son temps à sortir des vannes dignes des blagues Carambar (l'année prochaine, promis, je lui offre ce bouquin). Et ce même si cette année encore ma mère a sorti en dessert, entre autres, une glace avec de la Pistache dedans et que je n'aime pas la glace à la Pistache. Et ce même si la nuit a été trop courte. Et ce même si cette année encore, un verre a été renversé (par ma mère cette fois) sur la nappe et que, manque de bol, il était plein d'un Laffite Rotschild 1983, un vin exceptionnel et hors de prix. Toutes ces petites choses sans lesquelles Noël ne serait pas tout à fait Noël.

imageNon, en fait, si j'ai un dent contre Noël, et d'ailleurs pas seulement une dent mais une mâchoire toute entière, c'est à cause des cadeaux. Ces cadeaux que les gamins mettent deux secondes à déballer et que, vous, vous mettez une demi-heure au moins à sortir de ce putain de saloperie de carton de merde mais qu'ils sont cons à avoir saucissoné ce truc comme ça et qui a offert cette saleté qu'il se dénonce de suite, chiottes à la fin. Excusez mon langage.
En numéro un des cadeaux pourris, je placerai sans hésiter Jojo le lapin de bain débile. Strictement impossible à défaire de son emballage sans pince coupante. Parce que les espèces de tortillons qui retiennent le jouet au carton son si serrés que vous mettez 10 minutes au bas mot pour les enlever. Et qu'ils sont, ensuite, si finement insérés dans le jouet lui-même que vous ne pouvez pas les retirer à mains nues. C'est tout simplement impossible. A moins de vouloir casser vos ciseaux (parce que ces saletés de tortillons sont en fils de fer), il vous faut recourir soit à la pince coupante, soit à l'explosif. Je vous conseille la seconde solution parce qu'une fois enfin libéré de ses entraves, le jouet se révèle être une vraie plaie. Ce machin pour le bain à la musique qui tape sur les nerfs fonctionne avec l'eau. Comprenez que l'eau fait contact et permet de mettre en marche le truc. Et que tant que les contacts sont humides, il joue. Continuellement. Même sortir du bain, en fait. Il continue de marcher. Vous l'essuyez à grands renforts de serviettes et pensez que vous êtes sauvés, et le reposez sur le rebord de la baignoire. Sauf que de l'eau, même d'infimes goutelettes, sont entrées dans le jouet et qu'elles s'écoulent, genre 10 ou 20 minutes après, sur les connecteurs, et le machin se remet alors en marche. Même en pleine nuit. 

imageEn seconde place des choses insupportables, la Ferme Happyland de Fnac Eveil et Jeux. Avec chaque animal ou objet entouré de non pas un mais deux tortillons en fer. Et chaque enserré dans une gaine plastique. Là encore, une demie-heure au bas-mot est nécessaire pour l'ouvrir. Trois quart-d'heures sans pince coupante. Pince coupante qui, finalement, se révèle le plus beau cadeau que l'on puisse faire pour un parent.

Et je terminerai par le téléphone Panasonic KXTG8222. Oh, je sais, c'est moi qui l'ai choisi. Pour moi. Parce que nous devions changer de téléphone. Très bon choix, au demeurant. Très bonnes notes, très bonnes appréciations partout. Nickel. Ce que personne ne dit, par contre, c'est que c'est une lampe torche, ce truc. Posé sur son socle, il ne s'éteint jamais. Jamais. Et que l'un des combinés est... dans ma chambre. C'est pratique pour lire la nuit, remarquez, sans avoir à allumer la lumière. C'est moins pratique pour dormir. Faut vraiment être débile, quand même, pour fabriquer un téléphone qui ne se met jamais en veille. Papa, maman, si vous avez toujours la facture...

Mais bon. Même à passer quelques trois heures à défaire tous les jouets de mes filles de leur emballage n'a pas réussi à me mettre de mauvais poil, en fait. Même ça, je l'ai fait avec le sourire. En injuriant la Terre entière, mais avec le sourire. Et puis j'ai été gâté aussi. Les Blu-ray de Transformers 2 et Là-haut. Une BD. Un téléphone-lampe torche. Deux sublimes tables de chevet en bois précieux. Des verrines en ardoise. Et j'aime surtout voir le sourire des autres, au fur et à mesure qu'ils déballent leurs propres cadeaux.

Nan, en fait, je retire mon sous-titre. Le Père-Noël, faut pas y toucher. Du tout. Ce n'est rien que du bonheur. Joyeux Noël à tous et à toutes. Surtout à toutes.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Demonix le 27/12/2009 à 12:28

 

1

avatar

Inscrit le 04/05/2009

Voir le profil

On a retrouvé le père noel après le champagne: ici

1201 Commentaires de news

Ecrit par Killyoh le 27/12/2009 à 13:08

 

2

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Joli le paragraphe sur la magie de Noël et le coté exceptionnel des fêtes. C'est ce que je m'efforce de faire comprendre à un ami qui est dans sa période anti-capitalisme-la-société-caytrodlamayrde. smiley 13

90 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 27/12/2009 à 13:26

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

J'ai pleuré.

3088 Commentaires de news

Ecrit par lienrag63 le 27/12/2009 à 13:38

 

4

avatar

Inscrit le 11/11/2009

Voir le profil

C'est long, c'est beau...

40 Commentaires de news

Ecrit par KOW3000 le 27/12/2009 à 13:54

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Et je terminerai par le téléphone Panasonic KXTG8222.
jai un siemens depuis qq annees avec tt les options dans les menus pour regler quand il sallume, combien de temps tout ca, c'est treeeeeeeeeeees appreciable ;)





Et j'aime surtout voir le sourire des autres, au fur et à mesure qu'ils déballent leurs propres cadeaux.



Nan, en fait, je retire mon sous-titre. Le Père-Noël, faut pas y toucher. Du tout. Ce n'est rien que du bonheur. Joyeux Noël à tous et à toutes. Surtout à toutes.
en meme temsp pere nowel ou pas je vois pas ce qui empeche d'offrir des cadeaux aux gens :)



je preferes offrir des trucs, par pur egoisme faut croire, pour voir les gens sourire, ca me met de bonne humeur :)





nan mais faut pas chercher je suis un dangereux sociopathe en liberté

(j'aime l'idee du costume de jason pour aller extorquer des bonbons ou du fric a halloween)

3150 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 27/12/2009 à 14:45

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par KOW

en meme temsp pere nowel ou pas je vois pas ce qui empeche d'offrir des cadeaux aux gens :)


Justement, offrir trop de cadeaux au bout d'un moment ça perd de son charme.

Du coup se caler sur les fêtes est un bon tempo.



Bon... Ca perd un peu en spontanéité, c'est vrai smiley 7

1409 Commentaires de news

Ecrit par Kenpachi le 27/12/2009 à 19:11

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234

J'ai pleuré.
Moi aussi: à 50 centimes le millilitre, j'aurais sucé la nappe.

993 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 27/12/2009 à 21:26

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Laffite Rotschild 1983
smiley 14

882 Commentaires de news

Ecrit par Jarodd le 28/12/2009 à 00:25

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Dernier édito de l'année, et pour moi l'un de meilleurs, un de ceux qu'il ne faut pas renverser sur la table smiley 20



Je ne peux que plussoyer les paragraphes sur les emballages et les tortillons. C'est un truc à te faire louper l'apéro, "dans 2 mn j'ai fini, commencez sans moi !", résultat tu arrives quand il ne reste que les biscuits au fromage que personne n'aime, tu fais le fond des bouteilles, et tout le monde te chambre.



J'ajoute aussi ces putains d'emballage plastique qu'on trouve partout, autour des cartes SD et des manettes de jeux (entre autres). Ca fait 40 ans qu'on est allé sur la Lune (il paraît), on a la technologie pour faire des opérations chirurgicales à 10 000 km du malade, et ils n'ont toujours pas été foutu de nous faire une ouverture facile là dessus ?!? En plus il faut faire hyper gaffe avec un ciseau pour ne pas abîmer le produit. Expérience récente inside, ma copine a fait une rayure de 5 cm de long sur sa manette de 360 (neuve, forcément). Elle dormira sur le balcon pour le reste de l'année, je suis bon prince quand même, j'aurai pu la punir le 1er janvier prochain.



Un jeune musulman qui a une casquette retournée.


:cap:



Prochaine résolution : se mettre à la novlangue, avec tonton Brice et tata Nadine !

925 Commentaires de news

Ecrit par slaavek le 28/12/2009 à 11:06

 

10

avatar

Inscrit le 11/10/2009

Voir le profil

Ah, longtemps que je n'avais pas été à ce point d'accord avec quelqu'un.



Merci pour avoir mis des mots sur mes ressentis.



A mon sens le meilleur édito de l'année. Sans doute écrit sous l'influence de ce Lafitte Rotschild 1983...



4 Commentaires de news

Ecrit par DrV0dka le 28/12/2009 à 16:47

 

11

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Le coup du téléphone torche, j'ai pareil, mais avec la souris de mon pc... Une Razer qui me fait une lumiere orange dans toute la chambre, une vrais déplaisir...

Du coup, c'est le rituel du t-shirt en boule sur la souris avant de dormir smiley 39

444 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

4232-edito-dimanche-noel-cadeaux-galere