Un hopital psychiatrique pour criminels offre des Wii à ses patients

 

Publié le Dimanche 10 janvier 2010 à 10:00:00 par Cedric Gasperini

 

Un hopital psychiatrique pour criminels offre des Wii à ses patients

Ce n'est pas interdit, la torture mentale ?

Le Broadmoor Hospital, anciennement Broadmoor Criminal Lunatic Asylum est un asile anglais de haute-sécurité pour criminels. Notez que dans cet hôpital se trouvent ou se sont trouvés les pires meurtriers, les pires serial killers, de toute l'Angleterre, tels que Peter Stucliffe, Roy Shaw, ou Charles Bronson pour ne citer qu'eux.


Ils vont désormais pouvoir se défoncer les boîtes crâniennes à coups de Wiimote puisque l'hôpital s'est offert quelques £5000 de matériel Nintendo Wii (consoles, accessoires, jeux...).

L'un des surveillants explique que "quand vous pensez aux crimes qu'ils ont commis et à la douleur qu'ils ont infligés, vous pouvez vous demander si c'est normal que la société paie pour qu'ils s'amusent. Cet argent aurait pu servir à améliorer le service de santé. Mais dans le même temps, tout ce que nous entendons désormais, ce sont des rires quand les patients jouent avec leur nouveau jouet."

Et un hôpital psychiatrique avec des patients qui rient, ça ne doit pas être fréquent, effectivement. Et ça doit alléger un peu l'ambiance, non seulement pour les patients, mais pour le personnel également.


22 consoles Wii ont ainsi été achetées, ainsi que des téléviseurs, qui viennent s'ajouter aux quelques Xbox et PS3 que l'hôpital possède déjà. La console de Nintendo s'inscrit à part entière dans le traitement des patients et leur permet ainsi de faire un peu d'exercice, sachant que toute sortie, même pour une simple balade, leur est interdite.

Je sais désormais où je veux passer mes vieux jours.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Yutani le 10/01/2010 à 10:57

 

1

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

la Wii, la camisole de force 2.0 smiley 54

4477 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

4303-wii-hopital-psychiatrique-angleterre-patients