Les jeux video empêcheraient les garçons de réussir leurs études

 

Publié le Dimanche 11 avril 2010 à 11:00:00 par Cecilia Rowe

 

Les jeux video empêcheraient les garçons de réussir leurs études

Le jeu vidéo, c’est le mal absolu, on vous dit

Dans l’état du Kansas aux Etats-Unis, John Richard Schrock a toutes les raisons de penser que le jeu vidéo est responsable de l’écart grandissant du niveau d’éducation entre les filles et les garçons aux Etats-Unis. Selon son article paru dans quotidien américain Wichita Eagle, le nombre d’hommes décrochant leur diplôme à l’université aurait fortement chuté. Les femmes ne seraient pas, pour autant, plus douées pour accéder aux études supérieures. Simplement, elles prendraient « les places laissées vacantes par leurs confrères masculins qui ont abandonné en cours de route ».
Si l’on en croit ses observations, « ce schéma d’hommes abandonnant leurs études est constaté dans tous les pays développés et traverse toutes les barrières culturelles et politiques ». Il affirme par la suite que ce déclin coïncide avec l’émergence du jeu vidéo.
Afin d’étayer sa théorie, John R. Schrock s’appuie sur plusieurs études dont celle du Docteur Douglas Gentile de l’Université d’Etat de l’Iowa selon laquelle un enfant sur 12 de 8 à 18 ans serait dépendant aux jeux vidéo. Ainsi qu’une étude de l’Université de Denison mettant en avant les effets du jeu vidéo sur les autres activités, comme les études scolaires.
Bien que ces dernières études aient été vivement critiquées et remises en cause, la dernière mentionnée rejette d'ailleurs la faute sur « les éducateurs et les férus d’ordinateurs » qui « refusent d’admettre l’évidence apportée par cette étude, essaient de trouver une faille et détournent d’une certaine façon des preuves pourtant accablantes ».
En conclusion de son article, John R. Schrock donne le conseil suivant :
Si nous voulons enrayer cette dégringolade universitaire des hommes, nous allons devoir leur retirer des mains leurs jouets électroniques dès le plus jeune âge.
Vas-y, viens essayer si tu l'oses...

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Logan Mathia le 11/04/2010 à 11:03

 

1

avatar

Inscrit le 29/10/2009

Voir le profil

M'oui, encore un messie du peuple anti jeux-video...



D'ici 2h sa tête sera mise à prix....



2009 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 11/04/2010 à 11:14

 

2

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

Selon les sociologues français ca viendrait davantage de la mixité dans les classes. En effet les garçons pour s'affirmer face aux filles seraient moin assidu et attentif.

468 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 11/04/2010 à 11:23

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Kobal, 30 ans, joueur acharné depuis l'adolescence *et* titulaire d'un doctorat...

1314 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 11/04/2010 à 11:34

 

4

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Déjà, il est prouvé que les filles réussissent largement mieux leurs études supérieures.



Comme d'habitude, ces études doivent être faites à l'arrache et sans analyse de tous les critères pouvant influer sur le résultat.

1112 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 11/04/2010 à 11:43

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Aerith

Déjà, il est prouvé que les filles réussissent largement mieux leurs études supérieures.



Comme d'habitude, ces études doivent être faites à l'arrache et sans analyse de tous les critères pouvant influer sur le résultat.


Ah bon, je pensais justement que, jusqu'au bac, c'étaient les filles qui réussissaient le mieux, avant de s'incliner devant l'autre sexe (dès qu'il s'agit de concours, elles seraient moins fortes)...

3088 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 11/04/2010 à 12:02

 

7

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par alexandre1234



Ah bon, je pensais justement que, jusqu'au bac, c'étaient les filles qui réussissaient le mieux, avant de s'incliner devant l'autre sexe (dès qu'il s'agit de concours, elles seraient moins fortes)...


A vérifier quand même car ma mémoire peut me joeur des tours mais les filles ont un fort taux de réussite dans leurs études post-bac.



Et puis les concours ne représentent pas toutes les études supérieures.

1112 Commentaires de news

Ecrit par lebibou le 11/04/2010 à 12:14

 

8

avatar

Inscrit le 01/08/2009

Voir le profil

(dès qu'il s'agit de concours, elles seraient moins fortes)...


Bon, je me méfie comme de la peste de mes impressions personnelles, terreau de l'argument bidon, mais en médecine en tout cas, les promo, c'est du 60/40 en faveur des filles.

Et la major est à chaque fois une fille.



Il me semble que c'est vraiment à partir du monde du travail que des écarts se crée.

Et peut-être que les femmes ont injustement moins d'ambition.

285 Commentaires de news

Ecrit par Aerith le 11/04/2010 à 12:22

 

9

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Ecrit par lebibou



Bon, je me méfie comme de la peste de mes impressions personnelles, terreau de l'argument bidon, mais en médecine en tout cas, les promo, c'est du 60/40 en faveur des filles.

Et la major est à chaque fois une fille.



Il me semble que c'est vraiment à partir du monde du travail que des écarts se crée.

Et peut-être que les femmes ont injustement moins d'ambition.


Dans le monde du travail, c'est juste qu'elles n'occupent pas de postes importants.



Allez savoir qui les donnent ces postes aussi. smiley 53

1112 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 11/04/2010 à 12:38

 

10

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

En même temps faut etre une femme pour s'en plaindre, moi ca me dérange pas plus que ca au contraire smiley 13

468 Commentaires de news

Ecrit par js2082 le 11/04/2010 à 13:03

 

11

avatar

Inscrit le 08/06/2009

Voir le profil

Ecrit par kobal

Kobal, 30 ans, joueur acharné depuis l'adolescence *et* titulaire d'un doctorat...



+ presque 1: doctorat en cours.



En plus j'étais classé dans les dépendants aux jeux vidéos de 8 à 18 ans.



Donc bon leur étude affirmation là ...smiley 18



(dès qu'il s'agit de concours, elles seraient moins fortes)...



Il s'agit surtout du concours d'entrée de Polytechnique, je pense.



Je me rappelle avoir vu un reportage où une femme tentait de faire diviser le concours d'entrée en un pour les hommes et un pour les femmes "plus facile", en raison du fait que les femmes subissent plus la pression que les hommes et bla et bla...



Comme par hasard, sa fille entrait en prépa la même année et présenterait le concours deux ans plus tard...

239 Commentaires de news

Ecrit par Lusheez le 11/04/2010 à 13:45

 

12

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par js2082







Il s'agit surtout du concours d'entrée de Polytechnique, je pense.



Je me rappelle avoir vu un reportage où une femme tentait de faire diviser le concours d'entrée en un pour les hommes et un pour les femmes "plus facile", en raison du fait que les femmes subissent plus la pression que les hommes et bla et bla...



Comme par hasard, sa fille entrait en prépa la même année et présenterait le concours deux ans plus tard...


smiley 26



Et après elles réclament l'égalité des sexes. smiley 13

394 Commentaires de news

Ecrit par Connard le 11/04/2010 à 17:56

 

13

avatar

Inscrit le 01/07/2009

Voir le profil

Je connais quand même un bon nombre de gars qui ont complètement coulé leur études une fois qu'ils ont reçus leur playstation et que leur parents n'ont pas réussi à mettre un frein quand j'étais au collège/lycée. J'en ai connue d'autre en prépa qui ont eu le même sort, ils étaient quand même moins nombreux.

Et pour finir je connais un gars dans mon labo qui à complètement laché son doctorat pendant plus de 4 mois après s'être inscrit à WoW. Il a fini par revenir à la réalité quand il a vu que doctorat et WoW intensif, et aussi vie sociale, n'étaient pas compatibles.



Après bien sûr tous ces cas sont des cas particuliers et il est difficile de généraliser à partir de ça, tout comme il est difficile de généraliser à partir de "je suis en doc et pourtant je joue aux jeux vidéo".

179 Commentaires de news

Ecrit par kobal le 11/04/2010 à 20:27

 

14

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Connard

Je connais quand même un bon nombre de gars qui ont complètement coulé leur études une fois qu'ils ont reçus leur playstation et que leur parents n'ont pas réussi à mettre un frein quand j'étais au collège/lycée. J'en ai connue d'autre en prépa qui ont eu le même sort, ils étaient quand même moins nombreux.

Et pour finir je connais un gars dans mon labo qui à complètement laché son doctorat pendant plus de 4 mois après s'être inscrit à WoW. Il a fini par revenir à la réalité quand il a vu que doctorat et WoW intensif, et aussi vie sociale, n'étaient pas compatibles.



Après bien sûr tous ces cas sont des cas particuliers et il est difficile de généraliser à partir de ça, tout comme il est difficile de généraliser à partir de "je suis en doc et pourtant je joue aux jeux vidéo".


toutafé, loin de moi cette idée d'ailleurs.

1314 Commentaires de news

Ecrit par Lyrad le 11/04/2010 à 21:18

 

15

avatar

Inscrit le 27/11/2009

Voir le profil

Et moi j'arrête la fac de par le fait que je séchais les cours la journée (je dormais) et jouais la nuit sur le net smiley 55

784 Commentaires de news

Ecrit par Kimihiro le 12/04/2010 à 00:14

 

16

avatar

Inscrit le 11/06/2009

Voir le profil

Quand j'regarde mes resultats scolaires et les dates où j'ai eu des consoles.. Je suis d'accord avec cette "étude" smiley 54 (même si je doute fortement de la façon dont elle a été faite)

659 Commentaires de news

Ecrit par Greg le 12/04/2010 à 10:43

 

17

avatar

Inscrit le 08/04/2010

Voir le profil

Ca fait peur....

5 Commentaires de news

Ecrit par juanjo le 12/04/2010 à 11:00

 

18

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par kobal

Kobal, 30 ans, joueur acharné depuis l'adolescence *et* titulaire d'un doctorat...


+1



Au vu des personnes qui ont commenté cette news, on observe plutôt que les jeux vidéo amènent les gens à faire de longues études (4 docteurs/ doctorants parmi les 12 personnes qui ont commenté la news) smiley 13



11 Commentaires de news

Ecrit par Petilane le 13/04/2010 à 14:47

 

19

avatar

Inscrit le 17/11/2009

Voir le profil

Ecrit par kobal

Kobal, 30 ans, joueur acharné depuis l'adolescence *et* titulaire d'un doctorat...


Petilane, 30 ans, joueur sans faille depuis la NES en 1988 et Avocat.



On peut donner beaucoup de contrexemple je pense.



En revanche je dirais qu'il faut prendre la logique à l'envers et dire que les "glandeurs" ont plus tendance à s'orienter vers le jeu vidéo mais que même sans ça, ils auraient foirer leurs études.



Faire un corrélatif entre apparition du jeu vidéo et baisse des résultats me semble trèèèèèès rapide.



Le four micro onde s'est rependu à la même époque, pourrait on alors dire que faire réchauffer son gratin de la veille entraine une baisse de réussite aux examen?



Et puis, il me semble que les filles se mettent également très sérieusement aux JV non?

220 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

5380-garcons-nulles-etudes-jeux-video