Jim Butcher - Dresden Files 5 : Masques Mortuaires

 

Publié le Samedi 25 octobre 2008 à 01:26:39 par Gizmo

 

Jim Butcher - Dresden Files 5 : Masques Mortuaires

Il n'y a pas de raison que les choses s'arrangent

R'm' Rien ne va plus pour le magicien de Chicago, accessoirement enqu'ur au service de la police locale qui, lorsqu'elle s'e sur un cas d'homicide trop 'ange pour 'e honn', se tourne vers les comp'nces du magicien pour 'cider l'affaire. Pour rappel, et en guise de r'm'es 4 livres pr'dents, on a appris que monsieur Dresden s'est attir'es foudres de la confr'e rouge des Vampires, qu'il n'est pas en odeur de saintet'ans la confr'e blanche des magiciens, r'e par un certain Merlin, que sa copine est en train de tourner, elle aussi, vampire, et qu'il n'y a aucun rem' connu pour la soigner du mal qui la ronge' ajoutez 'ela les factures qui s'entassent... Finalement, il apprend qu'il est invit' un duel 'ort d'un seigneur vampire, et qu'il doit enqu'r sur le meurtre d'un type plus ou moins li' la disparition du Saint Suaire de Turin' Il y a des jours o' vaut mieux rester couch' Avis : Comme d'habitude, Butcher nous livre un r't bien vitamin'utour de son personnage clef, Harry Dresden, magicien (trouve tout et n'importe quoi. Enqu's paranormales. Consultations & Conseils. Prix attractifs. Pas de philtre d'amour, de porte-monnaie in'isables ou autres grotesqueries). Le cinqui' volume nous d'ile encore un pan entier de l'organisation du paranormal sur cette bonne vieille Terre, et applique le bon vieil adage qu'Harry Dresden tra' derri' lui de livre en livre : un probl' de r'lu, 20 ennemis en rab. On plonge dans ce cinqui' volume en apn' ne le lisant pratiquement que d'une seule traite, tellement le rythme est autant soutenu qu'entretenu. Il n'y a pas de temps 'ccorder 'a contemplation, mais seulement un temps accord' la description d'un monde magique, 'valer (le description) si possible dans le feu de l'action (nourri le feu). Mais ce nouvel opus des aventures d'Harry Dresden, ne s'assoit jamais sur des habitudes narratives. Les rebondissements sont bien au rendez-vous. D'un c' on se tape une nouvelle forme de spectre d'n qui est tr'loin de faire dans la « cool attitude », et de l'autre, on a un portrait tr'surprenant de Gentleman Marcone.. Bref, Jim Butcher fait rebondir son magicien comme une balle magique un peu folle, et 'nous donne un r't bien sympathique et tr'dynamique, tout en 'nt original' Que du bon ! {Jim Butcher les Dossiers Dresden t5 : Masques Mortuaires, Bragelonne, environ 12'}

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

67-jim-butcher-dresden-files-5