L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 19 septembre 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Je vous parle d'un temps...

imageA quinze-dix-huit ans, nous allions jouer à Kick-off chez les potes. On se téléphonait - parfois - pour s'informer de sa progression dans le dernier Monkey Island. Mais des coups de fils rapides et rares : à cette époque, chaque appel était payant et l'illimité par Internet n'existait pas. Internet n'existait pas, d'ailleurs, tout simplement. Les téléphones étaient à cadrans. Ces fameux téléphones gris et lourds. J'en ai passé, des heures, l'oreille collée à ces machines ancestrales, pour appeler les petites copines. Mes parents étaient cool pour ça : les appels aux petites amies n'étaient pas limités (sauf gros abus) et pouvaient s'étaler quotidiennement sur plusieurs dizaines de minutes. Et il n'y a finalement que quand nous appelions Samantha, 28 ans, 95D, chaude et sexy, qui nous attendait au 08 machin chose à 10 francs l'appel puis 3 francs 50 la minute, que la facture détaillée nous renvoyait notre pauvre curiosité adolescente en pleine face et que nos parents nous demandaient de mettre la main à la poche. Ou quand le 3615 marchait à plein tube.
Je n'ai jamais, soit dit en passant, été fan de minitel. Rose ou non. Je ne m'en servais que pour trouver des numéros de téléphone, façon pages jaunes.

Nous n'avions pas de portable. Pas de MSN. Nos histoires devaient attendre le lendemain, à la récré. Enfin en théorie. Parce que je ne me suis jamais vraiment empêché de parler en cours. D'un côté, hein, on se racontait forcément moins de conneries...

imageMais les plans jeux vidéo entre amis n'étaient pas spécialement fréquents. A peine une fois par mois, sans doute moins. Les devoirs terminés, certains soirs ou le week-end, nous sortions. Nous allions voir les potes. Ou les copines. Je me souviens en fait plus de sorties chez les copines que chez les potes, d'ailleurs. Traîner en bande de copains et copines facilitaient très largement les contacts garçons-filles, contrairement à aujourd'hui où séduire une fille par Webcam et langage SMS est quelque peu... handicapant. Pour ne pas dire ridicule. Mine de rien, à bien y réfléchir, j'en ai eu un petit paquet, de copines. Tous, en fait. Nous avons eu nos moments de gloire.
Que nous marchions sans but précis ou que nous allions chez les uns et chez les autres écouter de la musique (K7 audio ou vinyles, bien entendu), nous étions ensemble. Nos parents n'avaient pas peur de nous laisser crapahuter dehors durant plusieurs heures. Nous n'avions pas de scooter, d'ailleurs. Nous avalions les 2-3 kilomètres de distance qui nous séparaient les uns des autres sans sourciller. Certains soirs, mon père venait me chercher sous les minuit-2h du mat'. Et il ne m'a jamais pressé pour rentrer, me laissant largement le temps de dire au-revoir à ma copine du moment et de la meilleure façon qu'il soit. Je me souviens d'ailleurs encore d'un de ses conseils que j'ai toujours gardé en mémoire : "Passer d'une fille à l'autre, c'est une chose. J'ai fait ça aussi étant jeune. Mais souviens-toi de toujours - toujours - leur laisser un bon souvenir. Ne les plaque pas. Arrange-toi pour qu'elles le fassent. En étant galant et jamais gougeât." Je venais de larguer Vanessa. Pas spécialement avec tact. Ce fut la première et la seule avant bien longtemps (en fait, il n'y eu qu'une deuxième fille avec laquelle je rompis de manière inélégante... et elle est aujourd'hui ma femme. Je vous raconterai ça une autre fois). Mais j’ai toujours suivi ce conseil.

imageLe premier CD que j'ai acheté, parce qu'à l'époque, on achetait des CD, fut Subtance de New Order. A l'été 1987. Ce fut le premier d'une longue série. Aujourd'hui, beaucoup sont persuadés que j'ai "piraté" comme un sagouin. Normal, j'ai plus de 150 Go de musique sur mon PC. Sauf que, aussi impensable ce soit, j'ai acheté mes CD. Plus de 2000 en 20 ans. Avec quelques raretés et merveilles de-ci de-là.
Pire. Si ma boulimie s'est quelque peu tarie, je continue d'acheter mes CD et si, j'avoue, je télécharge quelques chansons illégalement, ce n'est que soit par curiosité, soit le temps d'aller l'acheter plus tard. Car avant tout, j'aime l'objet. Le CD, la jaquette et le boîtier sur lequel je ne supporte aucune fêlure ou rayure.
Je ne me souviens pas, par contre, du premier DVD que j'ai pu m'offrir. Mais j'ai encore les cassettes vidéo Star Wars IV, V et VI en coffret. Là. Juste là. Au milieu des quelques 1000-1500 DVD et Blu-Ray...

Je suis de la vieille école. A mon tour. Il y a vingt ans, ce sont mes parents qui disaient ça. "Je suis de la vieille école". C'est mon tour.
Et eux ? Ben... euh... ils sont de la "très" vieille école ?

Bref. C'était un autre temps. Une autre époque.
Un brin nostalgique ? Peut-être. Mais pas dans le sens où vous l'imaginez. Je ne suis pas adepte du "c'était mieux avant". Je ne vous décris pas une vie qui était plus simple, plus belle, plus libre que celle d'aujourd'hui. Juste une vie différente. Autre temps. Autre époque.
Car l'important, ce n'est pas ce que la société ou notre environnement fait de la vie. C'est que nous, nous en faisons. Et quelle que soit l'époque, quel que soit son âge, l'important, c'est d'être bien dans son temps. Et d'en profiter pleinement.
A votre tour, un jour, vous direz que "vous êtes de la vieille école". Et peut-être serais-je, moi, alors de la "très" vieille école.

Peu importe. C'était chouette. Mais aujourd'hui aussi, tout aussi différent ce soit, c'est toujours chouette.
Voilà. J'avais juste envie de partager quelques souvenirs. Sans forcément avoir de but. Avec une pensée pour ma prof de français du Lycée La Bruyère, Mme Richard, qui a sans doute beaucoup compté dans ma décision de poursuivre le scribouillage des lettres, au lieu du matraquage des chiffres. Je l'ai croisé un jour, il y a quelques temps, dans un centre commercial et n'ait pas eu le courage d'aller la voir. Je le regrette aujourd'hui.

Sur ce. L'aspirateur à passer. Le lave-vaiselle à vider. Les filles à habiller. Et les escalopes de veau à cuire. A la semaine prochaine.



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par Kimihiro le 19/09/2010 à 12:06

 

1

avatar

Inscrit le 11/06/2009

Voir le profil

L'aspirateur à passer. Le lave-vaiselle à vider. Les filles à habiller. Et les escalopes de veau à cuire.


Ne te trompe pas dans l'ordre smiley 54

659 Commentaires de news

Ecrit par DarkSerpent le 19/09/2010 à 12:19

 

2

avatar

Inscrit le 10/09/2009

Voir le profil

Le premier CD que j'ai acheté c'est celui de la B.O. des Blues Blothers, le 1er DVD celui du 5eme Elément et le 1er Blu-Ray (comme le 1er HD-DVD) celui de Batman Begins.

3142 Commentaires de news

Ecrit par snoid le 19/09/2010 à 12:21

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

et elle est aujourd'hui ma femme


Et elle s'en mord quotidiennement les doigts de t'avoir repris ? smiley 13

1157 Commentaires de news

Ecrit par Magtheridon le 19/09/2010 à 13:00

 

4

avatar

Inscrit le 23/05/2009

Voir le profil

Désolé de jouer les casse-bonbons mais quand tu écris
Internet n'existait pas, d'ailleurs, tout simplement.
, ne confonds-tu pas Internet et le web ?

457 Commentaires de news

Ecrit par nykho le 19/09/2010 à 13:06

 

5

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Magtheridon

Désolé de jouer les casse-bonbons mais quand tu écris , ne confonds-tu pas Internet et le web ?
Internet pour le grand public c'est le web.

3575 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 19/09/2010 à 13:52

 

6

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Félicitation, très beau texte, très bien écrit.

2487 Commentaires de news

Ecrit par dobbey le 19/09/2010 à 14:30

 

7

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Magtheridon

Désolé de jouer les casse-bonbons mais quand tu écris , ne confonds-tu pas Internet et le web ?


Internet non grand public, c'est pas avant la fin des années 80 aux usa, son exploitation commerciale elel est intervenue dans les années 1990.

Et il n'est pas né après 1980.

Ce qui fait qu'autant internet que le WWW n'existaient pas, surtout en France, quand lui comme moi étions petits.



Donc non même le pire empapahouteur de mouche ne peut lui reprocher de confondre, ça n'existait pas dans sa jeunesse.

1496 Commentaires de news

Ecrit par 666F666 le 19/09/2010 à 17:27

 

8

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Putain, mais il a quel âge ce vieux con?smiley 54smiley 18



385 Commentaires de news

Ecrit par Szempruch le 19/09/2010 à 18:04

 

9

avatar

Inscrit le 31/05/2009

Voir le profil

ça éveille en moi quelques souvenir tout ça... mais pour moi c'était surtout l'époque durant laquelle le seul accès à la pornographie était les samedis soir et crypté.



ou pour les plus chanceux comme moi qui avait des parents suffisamment aisés pour s'offrir un décodeur pirate en clair... je me suis fait pas mal d'argent auprès de mes collègues adolescents.

c'était aussi à un âge ou la priorité était de satisfaire ses poussés d'hormones plutôt que de tuer ses neurones à l'aide de plantes "médicinales".

519 Commentaires de news

Ecrit par Alastor78 le 19/09/2010 à 20:16

 

10

avatar

Inscrit le 06/09/2010

Voir le profil

Ecrit par Szempruch

c'était aussi à un âge ou la priorité était de satisfaire ses poussés d'hormones plutôt que de tuer ses neurones à l'aide de plantes "médicinales".


Comme si ça avait beaucoup changé...

227 Commentaires de news

Ecrit par Oon le 19/09/2010 à 22:23

 

11

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ouééé New Order !

79 Commentaires de news

Ecrit par rameaux le 19/09/2010 à 23:23

 

12

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Mais les plans jeux vidéo entre amis n'étaient pas spécialement fréquents. A peine une fois par mois, sans doute moins.
pas de bol, une fois par week end pour moi. le seul problème c'était qu'il n'y avait que deux joueurs simultané, mais les stranges et x-men permet de faire patienter les autres smiley 54

691 Commentaires de news

Ecrit par Dark Angel le 20/09/2010 à 08:13

 

13

avatar

Inscrit le 28/04/2009

Voir le profil

Les téléphones étaient à cadrans. Ces fameux téléphones gris et lourds.


il faut savoir que ces téléphones étaient lesté, de même que le combiné

371 Commentaires de news

Ecrit par Kimihiro le 20/09/2010 à 08:27

 

14

avatar

Inscrit le 11/06/2009

Voir le profil

Ecrit par Dark Angel



il faut savoir que ces téléphones étaient lesté, de même que le combiné
Ca ne te fait pas peur toute cette vieillesse ? smiley 54

659 Commentaires de news

Ecrit par dobbey le 20/09/2010 à 10:44

 

15

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Dark Angel



il faut savoir que ces téléphones étaient lesté, de même que le combiné


Encore maintenant les combinés téléphoniques sont lesté selon des études tordues visant à donner l'impression au lient d'avoir un objet d'une certaine qualité.

Comme les claquements de portière qui sont totalement optionnels et pourtant étudiés avec soin et présent dans toutes les voitures.

1496 Commentaires de news

Ecrit par Maxol le 21/09/2010 à 13:00

 

16

avatar

Inscrit le 12/08/2010

Voir le profil

1er jeux : Prince of Percia sur PC Commodore quadricolor disquette 5"1/4... j'écoutais la compil Kool and the Gang acheté sur Club Dial... sur ma Midi chaine Daewoo.

17 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

7092-edito-cedric-gasperini-annees-80