Un coréen tue sa mère qui lui reprochait de trop jouer

 

Publié le Samedi 20 novembre 2010 à 08:00:00 par Athot

 

Un coréen tue sa mère qui lui reprochait de trop jouer

Fallait pas l'énerver

Les parents ont ce don inné qui apparaît dès la naissance de leur premier rejeton: être sans cesse sur le dos de leurs enfants.
C'est vrai quoi... Aujourd'hui, il n'est plus possible pour un adolescent de jurer comme un charetier pendant les repas de famille sans qu'on le lui reproche; à une jeune fille de s'habiller comme Gigi, la grande charmeuse aux bas-résilles qui travaille sur le trottoir d'en face sans que son paternel ne lui jette un regard plein de ressentiments; ou encore à un jeune homme d'expérimenter toutes sortes de drogues plus ou moins légales sans se prendre une avoinée par des géniteurs totalement à coté de la plaque et qui, d'abord, ne les comprennent pas et un jour je vais partir et vous serez bien malheureux et de toute manière je sais que vous nêtes pas mes vrais parents !

C'est ce qu'a du ressentir ce Coréen de 15 ans quand, pour la énième fois, sa mère lui a demandé de sortir respirer l'air pollué de Busan au sud de la partie libre du pays.
Il est vrai que ce "drogué" du jeu vidéo, comme le désigne la dépêche AFP qui relaye l'info, avait passé déjà plusieurs jours enfermé dans sa chambre à jouer au même jeu en ligne sans aller en cours. Sa petite cafteuse de soeur a même précisé que les rares fois où le jeune homme sortait de sa caverne pour se sustenter, il ne fallait surtout pas le froisser tant l'ours était mal léché.
Alors quand sa mère de 42 ans a insisté pour qu'il éteigne son PC et qu'il reprenne le cours normal de ses études, son sang n'a fait qu'un tour et il s'est jeté sur elle pour la rouer de coup. La malheureuse a bien tenté de se réfugier dans sa chambre, mais la porte de la chambre n'a pu contenir l'enragé qui a alors enserré le cou de la femme qui lui avait donné la vie jusqu'à la tuer.

Réalisant sans doute ce que sa folie meurtrière l'avait poussé à faire, l'otaku en devenir a alors choisi la solution de facilité et décidé de quitter ce monde cruel inadapté aux gamers en se suicidant.

L'officier local chargé de l'enquête, Jung-Yo Il, a recueilli les propos de la cadette qui n'en finissait plus de balancer: "Son frère jouait déjà depuis plus de deux ans à des jeux en ligne violents. Il n'en était pas à ses premiers accès de colère et avait déjà proféré des menaces à l'encontre de son entourrage". Ce nouveau fait divers devrait continuer à faire la promotion des hôpitaux spécialisés dans les addictions aux jeux vidéo et à Internet qui fleurissent en Corée du Sud. Le gouvernement estime là-bas à deux millions le nombre de "drogués" et a annoncé le prochain lancement d'une campagne pour lutter contre cette dépendance. Il fournira par exemple, en 2011, des logiciels permettant aux sujets à risques de limiter leur temps passé sur internet.



image
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par F-74 le 20/11/2010 à 08:05

 

1

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Il fournira par exemple, en 2011, des logiciels permettant aux sujets à risques de limiter leur temps passé sur internet.


C'est pas la protection Ubisoft des Settlers ?



smiley 13

330 Commentaires de news

Ecrit par Abaker le 20/11/2010 à 18:39

 

3

avatar

Inscrit le 05/11/2009

Voir le profil

Ecrit par DogImem

en même temps de quoi elle se mêle ?


trop gros, passera pas. smiley 7

1302 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

7670-coreen-tue-mere-suicide-jeux