Les voleurs emportent les jeux vidéo d'un enfant de 12 ans... et sa marijuana...

 

Publié le Samedi 18 décembre 2010 à 11:00:00 par Cedric Gasperini

 

Les voleurs emportent les jeux vidéo d'un enfant de 12 ans... et sa marijuana...

Joyeux Noël !

Live Oak est une petite ville de Californie où il fait bon vivre. Enfin... en théorie. Parce que pour le coup, ce qui est arrivé à un habitant âgé de 12 ans est relativement... inquiétant ?

Alors que ses parents étaient sortis pour faire les courses de Noël, le jeune garçon jouait tranquillement sur sa console de jeux. Quand tout à coup, deux hommes d'une vingtaine d'années pénétrèrent dans la maison. Ils baillonèrent rapidement le garçon, l'attachèrent et fouillèrent quelques pièces de la maison.

Au final, les deux voleurs se sont enfuis avec la console, les jeux et... 12 pots de marijuana... 

Ne croyez pourtant pas que le gamin était en réalité une plaque tournante du traffic de drogue de l'ouest  américain. Il s'agit de pots de médicaments... la marijuana étant ici utilisée justement dans un but médicinal (pour info, elle est souvent prescrite pour diminuer les souffrances dues au cancer).

Finalement, après le départ des deux hommes, le garçon a pu se défaire de ses liens et courrir chez les voisins pour donner l'alerte.






image
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par kasasensei le 18/12/2010 à 12:20

 

1

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

C'est tellement facile de se procurer de l'herbe dans certains états. Un simple formulaire à remplir, basé sur la bonne foi, sans aucun justificatif médical et hop, vous avez votre ordonnance légale pour 60-70€. Vous pouvez ensuite récupérer votre "médicament" et vous shooter sur place. Et ensuite reprendre votre véhicule pour rentrer chez vous....

10688 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 18/12/2010 à 12:23

 

2

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

C'est tellement facile de se procurer de l'herbe dans certains états. Un simple formulaire à remplir, basé sur la bonne foi, sans aucun justificatif médical et hop, vous avez votre ordonnance légale pour 60-70€. Vous pouvez ensuite récupérer votre "médicament" et vous shooter sur place. Et ensuite reprendre votre véhicule pour rentrer chez vous....


D'ailleurs, pour les prochaines présidentielles, je vote pour celui qui permet la même chose en France !

31 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 18/12/2010 à 12:24

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Comment il va faire pour soulager sa douleur liée à son cancer de la prostate ? smiley 19

1409 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 18/12/2010 à 12:29

 

4

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Alexia



D'ailleurs, pour les prochaines présidentielles, je vote pour celui qui permet la même chose en France !
On est pas la veille de voir ça chez nous. Le cannabis étant actuellent l'un des chevaux de bataille de la sécurité routière et des médias.

10688 Commentaires de news

Ecrit par AwB le 18/12/2010 à 12:29

 

5

avatar

Inscrit le 28/11/2010

Voir le profil

Intelligent ça comme commentaire Alexia...

197 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 18/12/2010 à 12:31

 

6

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par kasasensei

On est pas la veille de voir ça chez nous. Le cannabis étant actuellent l'un des chevaux de bataille de la sécurité routière et des médias.


A raison. Je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referai jamais.

1409 Commentaires de news

Ecrit par Fab-zero le 18/12/2010 à 14:38

 

7

avatar

Inscrit le 21/11/2009

Voir le profil

Ecrit par Kef-



A raison. Je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referai jamais.


A tort, moi je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referais sans problème.



P'tain qu'est ce que le débat avance avec des commentaires comme ça.. smiley 2



14 Commentaires de news

Ecrit par Fab-zero le 18/12/2010 à 14:41

 

8

avatar

Inscrit le 21/11/2009

Voir le profil

Ecrit par AwB

Intelligent ça comme commentaire Alexia...


Allez j'suis en forme... :



Qu'est ce qui te permet de juger son commentaire ? Par quelle autorité lui dénie tu le droit de voter pour un candidat qui autoriserais l'usage médicinal de la marijuana ?

14 Commentaires de news

Ecrit par 666F666 le 18/12/2010 à 14:47

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Kef-



A raison. Je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referai jamais.
C'est aussi con de rouler bourré que "shité"...smiley 18

385 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 18/12/2010 à 14:50

 

10

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Ecrit par AwB

Intelligent ça comme commentaire Alexia...


Peux-tu argumenter s'il te plait ?

31 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 18/12/2010 à 14:51

 

11

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Ecrit par Kef-



A raison. Je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referai jamais.


Tout comme monter en voiture avec une personne qui a trop picolé...



31 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 18/12/2010 à 14:51

 

12

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Ecrit par Fred

C'est aussi con de rouler bourré que "shité"...smiley 18


+1

31 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 18/12/2010 à 15:02

 

13

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Fab-zero



A tort, moi je suis déjà monté en voiture avec quelqu'un qui avait fumé juste avant et je le referais sans problème.
P'têtre que le pote de Kef avait fumé plus que le tien.smiley 54

10688 Commentaires de news

Ecrit par Alexia le 18/12/2010 à 15:06

 

14

avatar

Inscrit le 14/09/2010

Voir le profil

Maintenant, la réalité...



Je suis en fac de médecine, parmi mes petits camarades inscrits, entre 60 et 80% fument régulièrement cette cochonnerie. Je suppose que je peux étendre facilement "ce jeu" aux autres universités.



Bref, légal ou pas, la consommation de ce type de produit est devenu (malheureusement) monnaie courante et il ne sert à rien de fermer les yeux la dessus.



La seule incidence de ne pas légaliser la chose est que ça permet aux réseaux de distributions (ou gang) de continuer à se faire du fric sur le dos des gens sans compter le climat de violence qui règne dans les lieux de résidence de ces mêmes réseaux. La prohibition américaine des années trente n'a pas servit de leçon, nous continuons aveuglement de croire (ou de faire croire) que le monde est beau, que les gens ne fument pas de joints pendant que des quartiers entiers sont sous l'emprise des trafiquants grâce, entre autre, à la non-légalisation de cette drogue "douce".



Je reste persuadée, à court terme, en attendant que les gens comprennent enfin les dangers de ces drogues "douces", qu'un des moyens de diminuer le pouvoir des gangs est justement d'offrir une offre légale et contrôlée (qui sera forcément moins chère que l'offre prohibée).



La non légalisation du cannabis se fait aujourd'hui au dépend de la sécurité des plus défavorisés, de ces gens qui n'ont pas forcément les moyens de fuir les quartiers sous "contrôle".



Et je ne parle pas du financement des réseaux terroristes à travers les drogues dures...

31 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 18/12/2010 à 15:14

 

15

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Ecrit par Alexia

...

Plein de bon sens dans ce commentaire. En fait il faudrait mettre cette drogue douce au même niveau que l'alcool. Réglementer et légaliser.

10688 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 18/12/2010 à 16:11

 

16

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Alors que ses parents étaient sortis pour faire les courses de Noël, le jeune garçon jouait tranquillement sur sa console de jeux. Quand tout à coup, deux hommes d'une vingtaine d'années pénétrèrent dans la maison. Ils baillonèrent rapidement le garçon, l'attachèrent et
et ça aurait pu bien plus mal tourner

882 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 18/12/2010 à 16:51

 

17

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Alexia

Maintenant, la réalité...


Maintenant l'autre réalité.



Je suis en fac de médecine, parmi mes petits camarades inscrits, entre 60 et 80% fument régulièrement cette cochonnerie. Je suppose que je peux étendre facilement "ce jeu" aux autres universités.


Heureusement, le taux de fumeurs réels n'est pas si important. Dans mon réseau d'amis, 10% sont des fumeurs réguliers, et 30% occasionnels.

Cependant, 90% d'entre eux sont alcooliques. (Oui j'estime que se "mettre une race" par semaine, en plus de boire plusieurs verres tous les jours, c'est être alcoolique)

Or, la tendance n'est pas actuellement au laisser aller en ce qui concerne l'alcool. C'est même plutôt l'inverse.



Bref, légal ou pas, la consommation de ce type de produit est devenu (malheureusement) monnaie courante et il ne sert à rien de fermer les yeux la dessus.


Ce n'est pas fermer les yeux que de refuser qu'un tel produit devienne courant. C'est vouloir limiter la casse et ne pas légitimer un comportement à risque.



La seule incidence de ne pas légaliser la chose est que ça permet aux réseaux de distributions (ou gang) de continuer à se faire du fric sur le dos des gens sans compter le climat de violence qui règne dans les lieux de résidence de ces mêmes réseaux.




Sur ce point, je prendrai un peu de temps. Très récemment, j'ai eu l'occasion de discuter longuement avec un homme politique assez important au niveau régional. Alors qu'un plan de rénovation urbaine est actuellement à l'étude, la question de désenclaver les cités de la ville a été posée. Si sur la forme, il n'y a aucun inconvénient à ouvrir ces "ghettos" sur l'extérieur, le grand architecte appelé à travailler sur le dossier s'est vu signifier officieusement qu'il fallait laisser aux bandes des espaces de "sécurité". Autrement dit, des lieux permettant d'effectuer leurs deals en cachette. De même, la police a généralement pour ordre de ne s'attaquer qu'aux trafics trop peu discrets pour laisser le vrai réseau fonctionner.



Cette volonté politique se retrouve chez les gens de droite comme de gauche pour la simple et bonne raison que ces têtes pensantes sont plus ancrées dans la réalité que l'on croit. En effet, selon ma source, une économie souterraine est, par nature, inarrêtable. Alors plutôt que de se lancer à corps perdu dans une tâche impossible, il faut accepter que des inadaptés sociaux s'accaparent quelques territoires (coucou Marine) pour faire tourner l'argent en faisant vivre leurs familles, qu'elles soient complices ou non. Et même si la télé laisse à penser que les cités sont dangereuses, la réalité est que ceux qui y vivent n'ont pas vraiment grand chose à craindre (toujours dixit l'elu).



La prohibition américaine des années trente n'a pas servit de leçon, nous continuons aveuglement de croire (ou de faire croire) que le monde est beau, que les gens ne fument pas de joints pendant que des quartiers entiers sont sous l'emprise des trafiquants grâce, entre autre, à la non-légalisation de cette drogue "douce".



Je reste persuadée, à court terme, en attendant que les gens comprennent enfin les dangers de ces drogues "douces", qu'un des moyens de diminuer le pouvoir des gangs est justement d'offrir une offre légale et contrôlée (qui sera forcément moins chère que l'offre prohibée).


Cette fois, le politique a confirmé ce que je pensais déjà auparavant en me disant clairement que légaliser le cannabis, c'était ouvrir la boîte de pandore. Tout simplement pour cette logique: mieux vaut que le trafic se fasse sur une drogue "douce" de seconde zone comparée à l'alcool, plutôt que d'obliger les dealers à trouver d'autres produits phares comme la coke, l'héroine ou le crack qui sont bien plus dangereux. Tant que l'herbe ou le shit sont interdits, ces substances ne perdent pas leurs intérêts: le sentiment de transgression y fait beaucoup et si un jeune dépense 30€ en beuh chez un dealer, il ne les dépensera pas en poudre.





La non légalisation du cannabis se fait aujourd'hui au dépend de la sécurité des plus défavorisés, de ces gens qui n'ont pas forcément les moyens de fuir les quartiers sous "contrôle".


Cf. ce que j'ai dit plus haut





Et je ne parle pas du financement des réseaux terroristes à travers les drogues dures...


Réseaux qui se font infiniment plus de frics sur le pavot que sur la coca (par exemple).

Mais il n'y a pas qu'eux qui sont en jeux. Des milliers de familles afghanes qui n'ont rien à voir avec le terrorisme ne vivent que de la culture du pavot et ne supporteraient pas la concurrence des Etats ayant le contrôle de la production de cette drogue.



Un dernier mot sur "les leçons de la prohibition": l'alcool est la drogue la plus enracinée dans la culture occidentale et est pour l'instant indéboulonnable.

Mais une autre drogue a fait la joie des occidentaux en son temps: l'opium. Si celle-ci était légale au début, son interdiction a vite été prononcée quand les dirigeants se sont aperçus que leurs populations étaient devenues de véritable loques qui passaient leur temps dans les fumoirs.

Ce sacrifice a donc été rapidement consenti pour relancer des économies en perte de vitesse. Chose qui pourrait très bien être le cas avec le cannabis si l'opinion publique se mettait à tolérer l'usage de ces drogues qui influent sur le comportement.



Merci de m'avoir lu smiley 9

1243 Commentaires de news

Ecrit par mikkado le 18/12/2010 à 17:03

 

18

avatar

Inscrit le 02/03/2010

Voir le profil

et quant est ce que les labos nous sortirons des pillules avec le meme effet que l'herbe ??

ba oui on interdit tout ce qui est naturel (meme pour les paysans et les pharmaciens !) mais on consomme de plus en plus de cachetons...

faudrait donc qu'ils se bouge le cul !

une ligne de guronsan 10.000 le matin pour etre productif, un cacheton de thc synthétique le soir pour pioncer et une cure de suppo-psylo par mois pour se detendre le corps et l'esprit

remarque on va peut etre y venir (y'a deja des chercheurs qui bossent sur l'alcool synthetique)

69 Commentaires de news

Ecrit par Raging le 18/12/2010 à 17:29

 

19

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Athot



Maintenant l'autre réalité.

...

Merci de m'avoir lu smiley 9




Ah bah voilà, que de bon sens. Avec les choses malheureuses dedans.



Pour Alexia et Kasa, comment pensez vous qu'un jeune puisse obtenir des kilos et des kilos de cannabis, d'héroïne ou autre?



A un certains niveaux, la collusion avec les détenteurs du pouvoir est évidente, c'est pas des mecs qui scotchent H 24 sur PES qui vont inventer la poudre (détournement volontaire hein).

C'est une des choses que j'ai très vite compris dans mon quartier, l'autre étant que j'étais, finalement, assez pépère chez moi (pas une seule agression en trente trois ans !).

1970 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 18/12/2010 à 17:29

 

20

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par mikkado

et quant est ce que les labos nous sortirons des pillules avec le meme effet que l'herbe ??

ba oui on interdit tout ce qui est naturel (meme pour les paysans et les pharmaciens !) mais on consomme de plus en plus de cachetons...

faudrait donc qu'ils se bouge le cul !

une ligne de guronsan 10.000 le matin pour etre productif, un cacheton de thc synthétique le soir pour pioncer et une cure de suppo-psylo par mois pour se detendre le corps et l'esprit

remarque on va peut etre y venir (y'a deja des chercheurs qui bossent sur l'alcool synthetique)
tu baises jamais?

882 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

7994-vol-jeu-enfant-marijuana-usa