Il vole les consoles des enfants cancéreux

 

Publié le Dimanche 26 décembre 2010 à 10:00:00 par Tristan Bories

 

Il vole les consoles des enfants cancéreux

D'un autre côté, ils n'y jouaient pas longtemps...

Dans la vie, il y a différentes catégories d’ordures. On a tout d’abord la petite ordure, celle qui nous gratte juste là où ça fait mal. Un peu comme ce type bodybuildé qui bouscule sans vergogne les passagers de la rame de métro dans laquelle vous vous trouvez. Ça reste petit, enfantin, mais chiant.
Ensuite vient l’ordure qu’on qualifiera de moyenne, bien qu’on puisse déjà la qualifier de « grosse » ordure. Cette fois il s’agit du type qui a piraté votre code de carte bleue sans que vous sachiez comment et en profite pour remeubler sa villa. Le con.
Et puis il y a la grosse ordure. Le pic, le cap, la péninsule. Le genre de type à se cacher derrière son avocat. La grosse ordure, elle, ne joue pas du tout dans la même cour, et elle a tendance à sacrifier sur l’autel du pouvoir tous les gens qui se trouvent dans son champ de vision. Prenez Milosevic. C’était le genre de gars qui pouvait pas s’encadrer les bosniaques. Une petite ordure, elle aurait gueulé un coup puis basta. La bonne grosse ordure elle, non. Elle massacre. Pas de pitié pour les croissants.

Alors maintenant il s’agit de savoir dans quelle catégorie se situe Monsieur Charles Everett Hinton. Le type qui a fracturé l’entrée du centre Levine spécialisé dans le traitement des enfants atteints du cancer. Et y a volé cinq consoles de jeux vidéo.
Maigre butin pour une telle escapade me direz vous. Mais s’il avait braqué un Micromania son égo d’ordure en aurait pris un coup.
L’homme, déjà condamné pour viol vient d’être arrêté pour vol, donc.

L'histoire, relayée sur le site Kotaku, a fait réagir Electronic Arts et Microsoft qui ont décidé de remplacer les consoles volées et livrer des jeux supplémentaires. Un mal pour un bien, en somme. 

C'est beau, parfois, Noël.




image
 

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par F-74 le 26/12/2010 à 10:24

 

2

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

D'un autre côté l'ordure choisit la facilité, donc le Micromania du coin est certainement protégé par un rideau métallique alors que la porte du centre des cancéreux est protégée par un "bienvenue chez nous".



Et il y aussi les ordures qui se font péter dans des centres de distribution alimentaire dans des contrées lointaines: qu'on ne vienne pas me dire que c'est justifié par une lutte contre l'impérialisme occidental, là il s'agit juste de donner de la bouffe.

330 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

- Ruiner : Un shoot Cyberpunk ultra-violent par Yutani

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Yutani

8086-vol-jeux-video-enfants-cancer