L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 3 avril 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

Femmes...

imageUne fois n’est pas coutume, nous sommes samedi. Enfin, non, là, pour vous, nous sommes dimanche, voire lundi si vous lisez cet édito lundi. Mais pour moi, tout de suite, à l’heure où je l’écris, nous sommes samedi.
Une activité tout à fait personnelle m’empêche d’être présent devant mon PC et ce, toute la journée. Une activité de plein air. Et je vous rassure, la météo annonce de la pluie. J’en rigole déjà. Jaune. Pas la pluie, hein, mais mon rire.
 
Toujours est-il que cette semaine aura été marquée par l’apparition d’un forum sur GamAlive. Vous en rêviez depuis longtemps, vous le réclamiez à corps et à cris, vous l’avez. Ne reste plus qu’à s’y inscrire et à le remplir.
 
A part ça, ma foi, la semaine a été plutôt calme.
 
Dans le monde, par contre, pas forcément. Ça continue de muter au Japon, ça fait des teufs avec des feux d’artifice en Lybie, ça joue à la corde à sauter en boyaux humains en Côte-d’Ivoire et il ne fait pas bon être une fille au Bangladesh puisque quand vous êtes violée par un homme marié, vous êtes condamnée à mort par coups de fouets.
Globalement, d’ailleurs, il ne fait pas bon être une femme tout court dans ce monde de merde. Oui, parfaitement, de merde. Et à ceux qui ne manqueront pas de me balancer un très intelligent « si t’es pas content, suicide-toi », je leur répondrai gentiment que ce n’est pas parce que l’on est dans un monde de merde qu’on ne doit pas se battre quotidiennement pour vider la fosse septique. Je ne vais pas abandonner de sitôt. Et puis, de toute manière, mon dernier bout de corde, je l’ai utilisé pour étrangler un cheval (j’ai horreur de ces bêtes-là, ce qui tombe bien puisque ma femme est cavalière).
Bref, il suffit de lever les yeux pour se rendre compte que même aujourd’hui, la femme est maltraitée, y compris dans notre société.
 
imageAlors évacuons l’idée que je milite pour l’égalité des sexes immédiatement. Je ne suis certainement pas féru de féminisme ni, d’ailleurs, de féministes. J’en ai rencontrées quelques-unes dans ma vie et je comprends aisément pourquoi on les qualifie souvent « d’aigries » et « mal-baisées ». Oh, ne faisons pas une généralité, hein, je suis persuadé qu’il existe des tas de féministes sexy, gentilles, sympas comme tout, et tout ce que vous voulez. Simplement, je n’ai pas rencontré les bonnes. Et surtout pas celles qui ont réussi à me convertir à leur cause.
D’autre part, je suis plutôt opposé, finalement à l’égalité des sexes. Et ce n’est ni du machisme, ni de la phallocratie, ni de la misogynie. Et avant de me taxer de ces adjectifs, je vous prie de bien vouloir en chercher la définition.
Je ne parle pas d’un point de vue Droit ou Loi. Bien entendu que femmes comme hommes doivent avoir les mêmes. Et l’ont, d’ailleurs, en théorie, dans notre pays. Mais le débat a largement dépassé ce stade et aujourd’hui, on veut nous faire croire qu’à part au niveau des attributs sexuels, il n’y a aucune différence entre l’homme et la femme. Nous sommes « identiques ». A tel point que les notions de virilité et de féminité deviennent limite sales dans la bouche de celui qui les prononce, et surtout, aux oreilles de ceux qui l’entendent.
Je pense que le combat mené sur ce terrain est une aberration. Je suis pour que l’on cultive ces différences. Pour que la femme soit femme, et qu’elle cesse de vouloir être homme. Parce que j’aime une femme habillée joliment, d’une belle robe ou d’une jupe seyante, parce qu’il n’y a pas plus attendrissant et touchant qu’une femme qui pleure, parce qu’une femme qui vient se blottir dans les bras d’un homme, c’est beau et tellement agréable… Nous avons chacun nos différences et le plus important, aujourd’hui, est de réussir à les faire accepter, non de les gommer. Et surtout là que le bât blesse.
 
imageMalheureusement, encore trop souvent, la femme est traitée pire qu’un animal. Et je ne parle pas de pays étrangers, sous-développés dans tous les sens du terme. Je parle de nous. En France. Et je suis certain que c’est aussi le cas dans bon nombre d’autres pays dits « civilisés ».
Je trouve consternant de voir des gens ne pas proposer à une femme enceinte de passer devant eux à la caisse d’un supermarché. Et cela me met hors de moi que certains osent même s’indigner qu’on le fasse ! Je trouve consternant qu’on ne laisse pas sa place dans les transports en commun à cette même femme enceinte ou même lorsqu’elle a de jeunes enfants. Je trouve consternant ces types qui traitent les femmes comme des putes et leur tiennent des propos inacceptables sous prétexte que, de toute manière, c’est une femme et que si elle l’ouvre, elle prendra une mandale. Dans le métro. En voiture. Dans la rue. Je trouve consternant qu’on interdise à une femme d’aimer sous prétexte que cet amour n’a pas été approuvé par la famille ou qu’il ne suit pas les préceptes d’une religion. Je trouve consternant qu’on insulte une femme simplement parce qu’elle est jolie. Je trouve consternant qu’un homme ose même lever la main sur une femme. Sur la sienne.
 
J’ai été témoin de nombreuses fois de certaines de ces dérives intolérables.
Et ai toujours, quand c’était possible, réagi. J’aimerais tellement ne plus avoir à le faire.
 
Voilà tout ce que m’inspire, finalement, cette semaine. De la peine. Et une tendresse malheureuse.
 
Enfin, pour finir, je tiens à démentir catégoriquement la rumeur comme quoi j’aurais été invité au mariage du Prince William. D’ailleurs, je ne connais pas même ce jeune homme. Non mais.
 
Quant aux tests à venir cette semaine, vous n’avez qu’à faire un tour sur le forum pour les découvrir.
 
Amen.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par PIT le 03/04/2011 à 12:11

 

1

avatar

Inscrit le 14/09/2009

Voir le profil

Tout à fait d'accord, ras le cul d'entendre qu'on est tous les mêmes, comme si on était des clones, alors que pas du tout, non mais. smiley 55



Et en ce qui concerne les femmes c'est vrai qu'elles ont encore parfois une triste place. smiley 19

Même si perso c'est plutôt moi qui me fait maltraiter et battre. smiley 22

31 Commentaires de news

Ecrit par AlexC le 03/04/2011 à 12:28

 

2

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je trouve consternant qu’un homme ose même lever la main sur une femme.



Ouais !

3088 Commentaires de news

Ecrit par Klime le 03/04/2011 à 12:29

 

3

avatar

Inscrit le 24/05/2009

Voir le profil

Ouais, mais ça fait peur, j'ai jamais eu à faire face à trop d'exemples comme tu les cites, je crois un peu trop souvent qu'on est dans un monde de bisounours...



Et en plus, je crois faire partie de ces ignobles gens qui veulent pas laisser passer une femme enceinte au supermarché. Mais excusez-moi, je me voyais moyen demander "S'cusez moi, votre bide, ça fait moins de 9 mois que vous l'avez ou est-ce que c'est naturel chez vous ?" Avec le mari qui m'aurait lancé alors un joli sourire et m'aurait fait prendre mes dents pour des bonbons.



M'enfin, tout à fait d'accord, mais y en a toujours pour tomber dans l'abus.

22 Commentaires de news

Ecrit par icetroll le 03/04/2011 à 12:29

 

4

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

smiley 20

882 Commentaires de news

Ecrit par Alastor78 le 03/04/2011 à 12:59

 

7

avatar

Inscrit le 06/09/2010

Voir le profil

Je ne parle pas d’un point de vue Droit ou Loi. Bien entendu que femmes comme hommes doivent avoir les mêmes. Et l’ont, d’ailleurs, en théorie, dans notre pays. Mais le débat a largement dépassé ce stade et aujourd’hui, on veut nous faire croire qu’à part au niveau des attributs sexuels, il n’y a aucune différence entre l’homme et la femme. Nous sommes « identiques ». A tel point que les notions de virilité et de féminité deviennent limite sales dans la bouche de celui qui les prononce, et surtout, aux oreilles de ceux qui l’entendent.

Je pense que le combat mené sur ce terrain est une aberration. Je suis pour que l’on cultive ces différences. Pour que la femme soit femme, et qu’elle cesse de vouloir être homme. Parce que j’aime une femme habillée joliment, d’une belle robe ou d’une jupe seyante, parce qu’il n’y a pas plus attendrissant et touchant qu’une femme qui pleure, parce qu’une femme qui vient se blottir dans les bras d’un homme, c’est beau et tellement agréable… Nous avons chacun nos différences et le plus important, aujourd’hui, est de réussir à les faire accepter, non de les gommer. Et surtout là que le bât blesse.


Mais c'est pas ça le féminisme! La première vague de féminisme dans le monde a combattu pour obtenir les mêmes droits que les hommes et la deuxième vague qui naît dans les années 60 et 70 est une vague sans doute plus idéologique, mais les idées pour lesquelles elle se battent ce n'est pas "on veut ressembler aux hommes", non le féminisme c'est "on se bat pour avoir le droit d'être une femme qui ne correspond pas forcément à la vision que les hommes ont." L'un des principaux combats des féministes dans les années 60 c'est la guerre des sexes et la guerre des sexes c'est les femmes qui revendiquent le droit d'être maître de leur sexualité, pour s'éloigner de la vision patriarcale que les hommes leur impose et qui dit que la sexualité féminine doit être "vanillée". Vision qui d'ailleurs perdure aujourd'hui comme beaucoup d'autres clichés sur les femmes entretenuent notamment par une presse féminine complètement mysogine et qui empêchent les idées féministes de se développer. La preuve en est que tu crois que les féministes sont contre les distinctions hommes femmes alors qu'il y a beaucoup d'artistes féministes qui ont entretenue une vision sexuée de la biologique féminine, qui revendique leur sexualité mais qui se l'approprient au lieu de laisser les hommes en dicter les règles.

227 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 03/04/2011 à 13:04

 

8

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Le problème c'est que l'égalité des sexes est défendue par des féministes qui n'ont que des mots de haine à l'égard de l'homme (homme parce que né de sexe masculin).



Et là, on tombe dans des enjeux de pouvoir, à celui qui imposera sa volonté (via les lois votées) sur les autres.



Concernant l'égalité homme-femme, je suis toujours abasourdi d'entendre les journalistes raconter des conneries.



Exemple: les différences de salaire.



Qu'on me dises que les femmes en moyenne perçoivent moins que les autres ne me surprend pas, c'est la réalité et ce pour des tas de raisons (la première étant la femme seule avec des enfants qui doit se démerder).



Par contre quand on me dit qu'une femme qui fait le même boulot qu'un homme est moins payée, là je crie à la manipulation.



Je n'ai jamais vu une femme et un homme faisant exactement le même boulot, avec la même qualification et surtout au sein DE LA MEME entreprise avoir des salaires différents, quand c'est le cas c'est parce que soit la qualification de base n'est pas la même, soit l'activité n'est pas la même... ou alors on prend 2 entreprises différentes et comment comparer dans ce cas présent ?



De ce point de vue là, la propagande des journalistes me gonfle.



Idem avec la parité: pourquoi "dénoncer" les secteurs où il y a une majorité d'hommes mais pas l'inverse ?



Ensuite, si on commence avec la "représentativité" de la société, il faut aller aussi sur le terrain politique: 20% des français sont fonctionnaires ou assimilés comme tels... or ils représentent un peu plus de 40% de l'assemblée nationale.



Donc... si on me parle de représentativité en politique (homme/ femme), on pourrait l'étendre à d'autres considérations.

Et qu'on ne me dise pas: "ah oui mais je vote pour qui je veux", puisque dans le cas de la parité homme-femme on oblige à avoir autant d'hommes que de femmes sur les listes... on doit donc pouvoir en faire autant au niveau des secteurs d'activité.



Je m'égare un peu, mais c'est juste pour illustrer les dérives et incohérences sous-jacentes qui arrivent quand on parle de "parité", de "représentativité".



Pour le reste, je vomis les chiennes de garde qui voient en tout homme un violeur potentiel "parce que" équipé d'un phallus.



[A ce sujet, je rappellerai qu'une femme a été violée il y a quelques mois par d'autres femmes pour une sombre histoire d'ex petit-ami, comme quoi même les femmes peuvent être connes, mais si ce n'est pas la majorité de ces affaires heureusement].



Idem pour les affaires de pédophilie où les femmes sont de plus en plus impliquées et plus seulement en terme de "rabatteurs" (il parait que "rabattrices" serait un néologisme).



J'ai d'ailleurs du mal avec le fait qu'on essaie de ne surperposer à l'homme (~ masculin) que des associations d'idées négatives.



Ne dit-on pas qu'une femme se masculinise quand elle ose ouvrir sa gueule et marque son territoire ?





Oui au respect des femmes, oui à l'égalité de traitement, mais attention à ne pas donner du pouvoir là où il n'y en a pas besoin.



Derrière ces enjeux de société se cachent toujours des enjeux de pouvoir... attention au phénomène de ballant...

330 Commentaires de news

Ecrit par Alastor78 le 03/04/2011 à 13:15

 

9

avatar

Inscrit le 06/09/2010

Voir le profil

Là encore ça n'a rien à voir et c'est à moitié caricaturé. Sérieusement tant fréquente beaucoup des féministes? Ou est ce que ces féministes qui haïssent les mecs tu les vois à la télé? Non parce que la télé aime montrer les personnes "marginales" de façon haut en couleur c'est la raison pour laquelle tous les homosexuelles à la télé on l'air éféminé alors que ce n'est pas la norme dans la vraie vie. Même chose pour les féministes, faut arrêter de croire que les féministes sont des filles frustrés, moches et qui haïssent les hommes, ça c'est des gros clichés. Y'en a, mais c'est pas la majorité.



Et oui les femmes en moyenne perçoivent moins que les hommes, ce n'est pas une statistique de journaliste mais les statistiques des économistes et je doute pas qu'ils prennent en compte les "différences de qualifications" et "spécificités des postes" dans leur études.



Quand au fait de dénoncer les secteurs ou il y a plus de femmes, ça n'a pas vraiment d'intérêt, le but étant de montrer que la discrimination positive ne fonctionne pas suffisament bien. Alors oui la discrmination positive c'est pas géniale géniale, ça créer des injustices mais ça fait beaucoup plus de bien que de mal.

227 Commentaires de news

Ecrit par Cedric Gasperini le 03/04/2011 à 13:17

 

10

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Ecrit par Momolili77TaVu



Pourquoi la société devrait subir l'engrossement d'une grognasse ?

on lui a rien demandé elle a pas à faire chier le monde sous prétexte qu'elle se soit faite engrosser
Parce que si ta "grognasse" de mère t'avait élevé correctement tu aurais au moins de la compassion et au mieux l'éducation suffisante pour laisser ta place à une femme qui porte la vie en soi, chose tellement merveilleuse quand on voit dans quel monde on vit.

Maintenant ton message est au mieux un troll crétin et inutile, au pire une attitude d'une connerie sans borne. smiley 9

6670 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 03/04/2011 à 13:26

 

11

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

smiley 29

4041 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 03/04/2011 à 13:27

 

12

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Ecrit par Alastor78

Même chose pour les féministes, faut arrêter de croire que les féministes sont des filles frustrés, moches et qui haïssent les hommes, ça c'est des gros clichés. Y'en a, mais c'est pas la majorité.



Et oui les femmes en moyenne perçoivent moins que les hommes, ce n'est pas une statistique de journaliste mais les statistiques des économistes et je doute pas qu'ils prennent en compte les "différences de qualifications" et "spécificités des postes" dans leur études.



Quand au fait de dénoncer les secteurs ou il y a plus de femmes, ça n'a pas vraiment d'intérêt, le but étant de montrer que la discrimination positive ne fonctionne pas suffisament bien. Alors oui la discrmination positive c'est pas géniale géniale, ça créer des injustices mais ça fait beaucoup plus de bien que de mal.


1) Je n'ai jamais dit que les féministes étaient des frustrées, par contre je maintiens qu'elles haïssent les hommes (ce qui ne veut pas dire être lesbienne hein ?), ça veut seulement dire qu'il y a une haine de l'homme parce que "homme".



2) Tu peux dire ce que tu veux... mais les journalistes font de sacrés raccourcis en prenant "à compétences égales" et en le transformant en "à travail égal".



Exemple: une fille ingénieure ne trouve pas de boulot, on la prend comme technicienne, elle touche moins du fait de la profession que ce qu'un collègue "mâle" ingénieur va toucher.



Et tu ne m'enlèveras pas de la tête que le trouble est volontairement entretenu...



3) La discrimination positive c'est bien quand tu en profites pas quand on te dit "désolé, je vous aurais bien pris mais mon quota imposé par la loi m'oblige à vous dire non."



D'autre part, mon propos n'est pas d'opposer hommes et femmes, mais bien de montrer que derrière, dans une société dite de droit, ce sont ceux qui font voter les lois qui ont le pouvoir... et de facto nous ne sommes plus en démocratie puisque les gens une fois élus se foutent de la majorité et votent des lois pour des lobbys ou ceux qui font le plus de bruit... mais ceci est un autre débat. smiley 54

330 Commentaires de news

Ecrit par stolx10 le 03/04/2011 à 13:28

 

13

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

hier j'ai laissé passé au supermarché, deux hommes (avec 2 ou 3 articles max dans les mains)

donc une femme enceinte, c'est logique que je laisse passer smiley 9

6708 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 03/04/2011 à 13:32

 

14

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Ecrit par gizmo

...



Tu vois Cédric, à chaque fois que tu fais un sujet sur l'actualité, j'ai plein de trucs qui me viennent en tête, ça se bouscule, ça s'entrecroise. smiley 54



Je suis toujours un peu borderline (limite hors sujet) dans mes réponses parce que ça m'évoque beaucoup de choses qui ne vont pas en France...smiley 28





Sinon, si tu veux bien traiter une femme, tu peux la faire exploser à coup de C4.



Le cadavre de la mannequin explosé au C4

Sexe, meurtre, pots-de-vins et soupçons de rétrocommissions : le cocktail est explosif. Tout a commencé avec l'assassinat, en 2006, d'Altantuya Shaaribu, une jeune mannequin également interprète et intermédiaire de ce marché. Son corps a été retrouvé dans la jungle malaisienne après avoir été explosé au C4.



Avant c'était seulement les hommes qui étaient traités comme ça, mais avec la parité, c'est encore plus de joie.... "Prospère, youp' la boum..."...smiley 54

330 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 03/04/2011 à 13:54

 

16

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

moi ce que je trouve consternant c'est l'image de la femme au foyer, qui garde les gosses, fais les course, la cuisine et la boucle qui est parfois véhiculé dans la société comme modèle, le pire c'est que je trouve un nombre affolant de fille de ma génération qui ont pour seul but de (je cite mot pour mot) : "se marier le plus tôt possible, faire des gosses, quitte à quitter mon boulot, pour pas mourir seule". Quand j'entends ça je me demande pourquoi les mouvements féministes se sont casser le cul à obtenir l'égalité des droit entre les hommes et les femmes, surtout qu'on meurt toujours seul parce que tes gosses t'auront abandonné dans une maison de retraite sinistre.

De plus d'un point de vue personnel je trouve que cette vision de la vie est atrocement sinistre et ennuyeux ,sérieux comment on peut rêver passer sa vie à faire le ménage, la cuisine, subir des gosses sur qui t'auras plus d'autorité parce qu'on pensait les enfants c'était mignon tout plein et qu'on à zappé la crise d'ado, le tout en s'abrutissant devant les émissions destiné à la ménagère telle le journal de Pernaud ou autre émission navrante et abrutissante (ma mono d'escrime enceinte en congé maternité viens de découvrir ce type d'émission et il semblerait que ça soit le summum de la télé-poubelle).

565 Commentaires de news

Ecrit par Alastor78 le 03/04/2011 à 13:56

 

17

avatar

Inscrit le 06/09/2010

Voir le profil

par contre je maintiens qu'elles haïssent les hommes (ce qui ne veut pas dire être lesbienne hein ?), ça veut seulement dire qu'il y a une haine de l'homme parce que "homme".


Déjà les féministes ne sont pas que des femmes, je soutiens les idées féministes et je suis un homme et je me retrouve bien souvent à devoir soutenir les idées féministes devant des femmes mysogines. J'ai discuté avec beaucoup de féministes et j'ai jamais perçu cette haine des hommes qu'on nous montre à la télé. Donc je maintiens, tu parles de personnes que tu ne connais pas et tu ne comprends pas leurs idées.

227 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 03/04/2011 à 14:20

 

18

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Ecrit par Momolili77TaVu



Mais on s'en branle qu'elle soit enceinte, c'est son problème par celui des autres. si elle est fatigué elle a qu'a prendre sa bagnole ou les transports en dehors des heures de pointes



1) Si, on lui demande de pondre des gamins à la femme: c'est ce mioche qui payera ta retraite; ducon.



2) La femme enceinte n'est pas une assistée ni une handicapée totale: elle travaille et a, comme toi, mieux à foutre que de prendre dans le métro à 7h et à 17h, mais elle y est obligée. Le moins que tu puisses faire est donc de de la soulager un peu en lui donnant 5 minutes de ta vie à une caisse de super-marché, parce qu'elle endure plus que toi, pour ton bien.



Et puis c'est pas comme si ça arrivait tous les jours. Moi j'ai jamais eu à le faire parce que j'en ai tout simplement jamais croisé des femmes enceintes qui auraient pu bénéficier de ce genre de "passe-droits".



Sinon, je suis d'accord, une femme n'est pas pareille à un homme. Malheureusement, elle seule a une obligation pour le bien de tous: faire des gamins. Qu'on le veuille ou non, toutes les femmes ne peuvent pas faire ce que bon leur semble tout au long de leur vie. La majorité aura cette contrainte à un moment donné de leur existence. En celà, il faut leur en être reconnaissants.

1243 Commentaires de news

Ecrit par LeBen le 03/04/2011 à 14:39

 

19

avatar

Inscrit le 12/01/2010

Voir le profil

La parité sur les chantiers serait un grand pas en avant pour l'égalité des sexes ( je suis maçon ), d'ailleur personne ne me laisse passer a la caisse quand je fini ma journée de 11 Heures a porter des parpaings smiley 34

468 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 03/04/2011 à 14:40

 

20

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

Ma copine est une féministe, pas une frustré, mais elle croit fort à la réappropriation de la sexualité-identité aux femmes, ça veut dire peu moins de doggy style à lui éjaculer au visage (ce n'est pas ennuyant pour autant) et d'un autre coté ça rapproche les hommes de leur féminité...animus anima (un truc comme ça)





N'allez pas me dire que la génération des 10-20 ans qui s'habille comme des putes et agissent comme tel son libre de l'emprise culturelle des hommes, c'est un peu ça aussi le féminisme.

2487 Commentaires de news

Ecrit par Von-Block le 03/04/2011 à 14:41

 

21

avatar

Inscrit le 11/08/2009

Voir le profil

stupide bouton citer.smiley 28

2487 Commentaires de news

Ecrit par YMCA le 03/04/2011 à 14:51

 

22

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Ecrit par Von-Block

Ma copine est une féministe, pas une frustré, mais elle croit fort à la réappropriation de la sexualité-identité aux femmes, ça veut dire peu moins de doggy style à lui éjaculer au visage (ce n'est pas ennuyant pour autant) et d'un autre coté ça rapproche les hommes de leur féminité...godus goda dans l'anus(un truc comme ça)





N'allez pas me dire que la génération des 10-20 ans qui s'habille comme des putes et agissent comme tel son libre de l'emprise culturelle des hommes, c'est un peu ça aussi le féminisme.
smiley 54

882 Commentaires de news

Ecrit par Pierre Le Pivain le 03/04/2011 à 14:54

 

23

avatar

Inscrit le 09/05/2009

Voir le profil

Ecrit par F-74





Tu vois Cédric, à chaque fois que tu fais un sujet sur l'actualité, j'ai plein de trucs qui me viennent en tête, ça se bouscule, ça s'entrecroise. smiley 54



Je suis toujours un peu borderline (limite hors sujet) dans mes réponses parce que ça m'évoque beaucoup de choses qui ne vont pas en France...smiley 28





Sinon, si tu veux bien traiter une femme, tu peux la faire exploser à coup de C4.







Avant c'était seulement les hommes qui étaient traités comme ça, mais avec la parité, c'est encore plus de joie.... "Prospère, youp' la boum..."...smiley 54


hum



faut pas oublier une chose Dans cette affaire. Cette malheureuse n'a pas été exécutée parce qu'elle était une femme, mais parce qu'on la soupçonnait d'être une espionne (ça n'excuse rien, mais c'est pour dire que cette exécution n'est pas lié à la féminité de la victime, mais est lié à d'autres facteurs pas super cools en eux-même)



Une autre affaire me vient en mémoire à propos d'un indépendantiste d'un état africain exécuté par des barbouzes françaises : ces sales types avaient enfoncé un baton de dynamite dans le rectum.



Bref... L'horreur n'a pas de préférence de sexe.



Bon, faudrait que je retrouve les archives de ces deux cas. L'émission "Rencontre avec monsieur X" sur france Inter les a toutes les deux traité... Cherchez dans les archoves de l'émission.

1101 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

9098-edito-femmes-violences-maltraitance-hommes