Valse avec Bachir

 

Publié le Samedi 14 mars 2009 à 10:29:04 par Gizmo

 

Valse avec Bachir

Le Tango de la mémoire

R'm' Vingt ans apr' Ari Folman n'a plus aucun souvenir de la Guerre du Liban. Il semble avoir fait le vide total et effac'e pan entier de sa m'ire. Mais un soir, un de ses amis lui avoue faire le m' cauchemar depuis deux ans, nuit apr'nuit. Cauchemar qui le replonge dans l'horreur de la guerre. Et Ari voit alors 'on tour ressurgir certaines bribes de son pass'u'il avait pris soin d'enterrer d'oublier. Il est, de plus, envahi par des visions sur'istes li' 'on traumatisme. Pour se soigner, pour se souvenir totalement et pouvoir peut-'e, cette fois-ci, vraiment oublier, il d'de alors de retrouver tous ses anciens camarades... Avis : Valse avec Bachir est ce que l'on pourrait appeler un "essai cin'tographique". Ici, pas de dessins ultra-d'ill'r'is'par ordinateurs ou d'animation exceptionnelle. Les dessins sont sommaires et l'animation poussive. Mais Valse avec Bachir n'est pas vraiment ce que l'on pourrait qualifier de film d'animation. C'est plus une narration, un peu comme un livre qu'on vous lirait 'oix haute, et qui serait illustr'ar quelques images qui bougent 'eine. Et ' Et c'est superbe. Le graphisme, bien particulier, colle parfaitement au sujet : la guerre, ses traumatismes, le fait que personne n'en ressort vainqueur, et surement pas ceux sur le terrain. Le fait que, quel que soit le c'duquel on se trouve, la m'ire ne doit pas 'e effac' que les souvenirs doivent perdurer. Et c'est que fait Ari Folman dans cette autobiographie douloureuse. Valse avec Bachir est une petite merveille, bien particuli', qui traite de la premi' guerre du Liban mais peut s'appliquer ''importe quel conflit. Le peuple oublie, recommence les m's erreurs, mais laisse derri' d'ind'biles cadavres. Et ces cadavres-ci, ceux du massacre de Sabra et Chatila, deux camps Palestiniens, sont insoutenables. Valse avec Bachir se termine alors comme une 'rme claque que l'on ass' au spectateur. Un film qui restera longtemps, tr'longtemps dans votre m'ire. Et c'est tant mieux. {Edit'ar les Editions Montparnasse, DVD env. 20', Blu-ray environ 30 '}

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par scudik

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

931-valse-avec-bachir