Call of Duty : Une aide psychologique pour les Juifs ?

 

Publié le Dimanche 15 mars 2009 à 11:08:52 par Gizmo

 

Call of Duty : Une aide psychologique pour les Juifs ?

Et Alexandra Ledermann pour les bouchers chevalins ?

Les Juifs ont connu quelques "d'gr'nts" durant la seconde guerre mondiale. Genre s'res, les d'gr'nts. Si, si, je vous jure. Contrairement 'e que peuvent en dire quelques pr'es cr'ns. Certains en gardent des cicatrices profondes, pas forc'nt physiques, mais bien pr'ntes. Disons que sortir une vanne sur les camps de concentration en pleine Bar Mitzvah pourrait s'av'r quelque peu... d'ac'Et dangereux, aussi. Le jeune Rabbi Micah Kelber n'a pas connu cette sombre p'ode de l'histoire. Et pourtant, comme tout son peuple, il en est marqu' vie. Mais il a r'si 'urmonter en partie ses peurs et ses souffrances... gr' 'all of Duty : World at War. Dans le journal Forward, il explique que le jeu lui a apport'ne aide pr'euse et l'a aid' vaincre ses d'ns. Non seulement parce que les Nazis n'y sont pas diabolis' mais 'lement parce que dans le jeu, on peut leur faire face. Et qu'il vous place dans des situations o'us devez faire des choix moraux. «{ Les b'fices surprenants du jeux sont que dans ma vie, ayant 'di'ette p'ode de l'histoire et apr'avoir lu un livre sur les exp'ences m'cales men' par les Nazis, j'ai fait r'li'ment des cauchemars 'ropos des Nazis. Les camps d'' religieux ne m'ont ' d'aucune aide. Mais dans les jeux vid'comme Call of Duty, vous avez des vies illimit' jusqu''e que vous gagniez. C'est un endroit s'Quand votre personnage meurt, vous revenez au dernier checkpoint, mais c'est un moindre mal, il n'y a rien de tragique ou de d'nitif. Vous aurez toujours une nouvelle chance de tuer les d'ns. Un matin, je me suis r'ill'n sachant que j'avais r' de Nazis. Rien d''nnant vu que j'avais jou' Call of Duty jusqu''ne heure avanc'de la nuit. Mais j'ai ' surpris de n''e pas terroris'omme d'habitude. Le jeu a agi inconsciemment comme un d'ic. Ma peur des Nazis a ' cr' par mes 'des et mes professeurs. Elle 'it donc "virtuelle" pour moi. Elle ne pouvait 'e combattue que "virtuellement".} » Perso, j'ai gard'es cicatrices psychologiques profondes, cr's par des profs durant mes 'des. Et pourtant, Bully ne m'a ' d'aucune aide. C'est ballot, hein ' J'aurais pu redevenir quelqu'un de normal...

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Il n'existe aucun commentaire sur cette actualité


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

936-call-of-duty-une-aide