L'Edito du Dimanche

 

Publié le Dimanche 1 mai 2011 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

L'Edito du Dimanche

La main levée

Ne vous en déplaise, ce qui a le plus retenu mon attention cette semaine n’est pas les affres du PlayStation Network. Non, pour le coup, le PSN, sa maintenance de deux semaines, le piratage des coordonnées bancaires et la nécessité de changer sa Carte Bleue est certes problématique, mais n’est finalement qu’un léger souci passager dont on rira tous dans quelques mois. Bon, ok, dont on rit déjà tous plus ou moins, Sony étant aujourd’hui la risée du monde vidéoludique et informatique.

N’en déplaise aux ménagères, le mariage de Kate et William n’a pas retenu non plus mon attention plus que de raison. Je suis très heureux pour eux, GamAlive leur envoie tous nos vœux de bonheur et qu’ils sachent que nos locaux leurs seront toujours ouverts pour venir taper le carton via une partie de FIFA ou PES si d’aventure l’envie leur en prend. Mais bon. Voilà, quoi. Tout aussi charmants soient-ils, tout aussi beau un mariage soit-il, tout aussi merveilleux cet évènement soit-il pour l’Angleterre, ça ne m’a pas plus ému ou transcendé que cela. D’ici-là à dire que j’en m’en fous un peu, il n’y a qu’un pas (que je ferai allègrement, d’ailleurs).

imageNon, l’affaire qui a retenu toute mon attention, pour ne pas dire toute ma colère et mon indignation est toute autre. Nous en parlions d’ailleurs hier soir, avec un couple d’amis chez qui nous étions invités, tandis que je fouettais habilement la croupe charmante et dénudée de la maîtresse de maison à coups de cravache (c’est fou ce que l’on peut s’amuser depuis que l’émission Un Dîner Presque Parfait a introduit le concept d’animation lors des repas). Entre deux râles de plaisir, elle m’avouait que ma main experte lui manquerait si d’aventure la fessée venait à être interdite.
Et c’est vrai que cette semaine, ce qui m’a particulièrement choqué, voire profondément agacé, c’est cette campagne anti-châtiment corporel lancé par des groupuscules et associations familiales bien-pensantes.
Bordel. Foutez-nous la paix, merde. C’est quand même extraordinaire de savoir que des personnes sont assez imbues d’elles-mêmes et de leurs petites convictions merdiques pour vouloir les imposer au reste du monde. Et vous faire culpabiliser par-dessus le marché, en vous faisant passer pour un gros salopard violent qui martyrise ses gamins.
Et on y va à grands renforts de « les enfants battus sont moins bons à l’école ». « La fessée les bloque, ils n’apprennent rien ». « Ce n’est pas éducatif, c’est juste de la violence ». « L’apprentissage par la violence est stérile et inacceptable ».
Ce nouveau déferlement d’indignation sur la fessée est tout bonnement extraordinaire et d’une stupidité sans borne. Autant que le « un enfant battu battra ses enfants », asséné comme une vérité inévitable. Ces gens-là se renferment derrière des pseudos-croyances et vérités universelles foireuses pour imposer leurs idées. Et cette façon de faire, en vous faisant culpabiliser et vous dénonçant comme la lie de la société est une façon totalement abjecte et nauséabonde.

imageD’ores et déjà, cet amalgame entre enfant battu et une fessée de correction est insupportable. Un gamin élevé à coups de ceinturon et de mandales est une chose. Une chose, soit dit en passant, intolérable, lamentable et condamnable. Coller une petite fessée pour se faire obéir en est une autre. Ce serait comme vouloir comparer deux gamins qui se battent dans la cour de l’école parce que l’un a piqué une bille à l’autre, avec les exactions commises par une armée lors d’une épuration ethnique. Il faudrait songer à relativiser les choses et à ne pas faire de stupide amalgame.
Ensuite, franchement, on a juste l’impression d’être en face d’un discours de gens sans enfant, et qui, en raison d’un caractère faible, essaient de reporter sur nous leur traumatisme enfantin de la taloche paternelle.
Parce que sincèrement, nous avons tous pris des fessées étant gamin. Et ce n’est pas pour ça que nous sommes tous devenus des frustrés violents et sanguinaires dont le seul but dans la vie est de mandaler leurs gosses.
Merci, mais mes résultats scolaires étaient excellents, malgré les fessées octroyées par mes parents. Et si j’ai par la suite levé le pied niveau études, c’est simplement que je me suis rendu compte qu’il y avait bien plus intéressant à vivre, notamment auprès de la gent féminine. Et c’est la seule et unique raison.

Mes gamines prennent des fessées quand elles dépassent les bornes.
Moi ça me fait marrer quand on m’explique qu’un enfant, par exemple, qui ne veut pas dormir le soir, saura être raisonné et comprendra qu’il faut aller se coucher, et ce sans violence. On ne doit pas avoir les mêmes alors… Parce qu’un gamin qui a décidé de vous pourrir la vie ne se privera pas de le faire et n’aura que faire de votre attitude de psychologue de bazar ou de conciliateur de comptoir. Oh certes, il finira sans doute par s’endormir… mais ce sera à une heure tardive, plus abattu par la fatigue que par vos argumentations.
Je suis désolé, mais mes gamines prennent des fessées. Mais elles sont couchées à 20h30. Sont reposées et ont des repères. Elles savent que la fessée intervient quand elles ont dépassé les bornes. Et ce ne sont pas des fessées juste pour le plaisir de leur faire mal. Parce qu’une fessée intervient au bout de plusieurs mises en garde et explications, et qu’elle est suivie également d’une autre explication. Elle n'est pas un acte isolé, comme vous on veut nous le faire croire, mais participe à un processus global et intervient comme dernier stade. Accompagné souvent d'un "dans ta chambre, tu es punie". On me rétoquera que la punition dans la chambre est suffisante... moui... dans la chambre avec tous ses jouets... oh mon Dieu quelle punition... Et quand c'est en plein supermarché, je fais quoi, je l'enferme dans le coffre de la voiture ? Je la punis trois quart d'heure après, histoire qu'elle ne comprenne pas pourquoi, vu qu'elle aura déjà oublié ses méfaits ?
Et mes gamines comprennent la raison de la fessée, puisqu’elles ne recommencent pas leurs bêtises par la suite. Ou pour les choses plus légères, quand elles les recommencent, c’est en vous jetant un coup d’œil en coin parce qu’elles savent qu’elles font une bêtise.

imageCela ne m’empêche pas d’être un père aimant et attentionné. Tendre et protecteur. Cela n’empêche pas mes gamines d’être bonnes à l’école, d’être équilibrées et bien dans leur peau, de pouvoir compter sur moi. Cela ne les empêche pas de crouler sous la tendresse et les cadeaux.

Aujourd’hui où le vrai problème de l’éducation est une démission des parents, des gamins livrés à eux-mêmes et sans repères, on veut culpabiliser ceux qui, justement, sont présents pour leurs enfants. Et même si c'est de manière imparfaite, au moins, ils sont là, eux. On veut faire passer une fessée pour un châtiment barbare. Quitte faire l’amalgame avec les vrais enfants battus.
Alors je ne dis pas que la fessée est la réponse à tout et qu’elle doit être distribuée à tour de bras. Je dis simplement que parfois, elle est nécessaire et justifiée dans l’éducation. C’est mon point de vue. Et quand je regarde mes filles s’épanouir, je ne vois pas en quoi mon avis serait moins juste que celui de ces associations ou pseudo-psychologues.

Ma famille va très bien et est très heureuse comme elle est. Ne venez pas foutre votre nez dedans. Occupez-vous de vos gamins comme bon vous semble. Je ne vais pas venir vous cracher au visage que des enfants qui ne reçoivent aucune fessée sont des enfants livrés à eux-mêmes, sans repère, et qui finiront dans la rue à brûler des bagnoles, caillasser des bus, ou qui finiront fugueurs, putes ou drogués, le tout en vous brandissant des études à la con. Dieu sait si on peut leur faire dire ce que l'on veut, aux études. 
Vous faites ce que vous voulez, laissez-moi faire ce que je veux et arrêtez de vouloir m’imposer vos carcans à la con. La fessée, distillée dans une éducation, n’a jamais tué personne. Et utilisez votre argent et votre énergie de manière moins stupide, en trouvant des solutions pour les parents débordés par l’éducation de leurs enfants. C’est là, le vrai problème. Là, le vrai combat.
Je sais que j'en demande beaucoup. Mais essayez de réfléchir intelligemment. Pour une fois.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Commentaires

Ecrit par YMCA le 01/05/2011 à 12:10

 

1

avatar

Inscrit le 15/11/2010

Voir le profil

Aujourd’hui où le vrai problème de l’éducation est une démission des parents
exact , ajouté à des mouvements qui se veulent pédagogiques mais qui foutent la merde.

La dernière en date : un pote qui enseigne , on lui a dis de ne pas faire faire des exercices à trous aux élèves car c'est "enfermer l'enfant dans l'univers mental de l'adulte".

882 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 01/05/2011 à 12:10

 

2

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

+1

Et bienvenue dans l'air des enfants roi grâce aux arguments à la con évoqué dans la news.

Une preuve: le super marché est l'illustration idéal de vous en rendre compte par vous même ...



J'avais un chef qui m'avait dit une fois:

"Un bon petit coup de pied au cul, ça donne la direction et l'impulsion" smiley 7



J'ai reçu mes petits replacements (mérités) étant gamin mais je n'en suis pas du tout mécontent. Je n'en serais peut-être (probablement) pas là où j'en suis maintenant sans l'éducation des limites et du respect d'autrui.

4041 Commentaires de news

Ecrit par MadBap le 01/05/2011 à 12:12

 

3

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Tout à fait d'accord avec cet édito même si le plus simple reste... de ne pas faire de gosses ! smiley 13

1495 Commentaires de news

Ecrit par PIT le 01/05/2011 à 12:28

 

4

avatar

Inscrit le 14/09/2009

Voir le profil

C'est n'importe quoi de vouloir interdire la fessée !



Moi j'aime les fessées ! smiley 15

31 Commentaires de news

Ecrit par futex le 01/05/2011 à 12:35

 

5

avatar

Inscrit le 15/06/2010

Voir le profil

+1 tous a fait d'accord, les pseudo psychologues bisounours bien pensant sont à coté de la plaque.



Et une bonne levrette sans fessées, ben c'est pas une levrette :)

35 Commentaires de news

Ecrit par dieudivin le 01/05/2011 à 12:38

 

6

avatar

Inscrit le 18/03/2011

Voir le profil

Ecrit par futex

+1 tous a fait d'accord, les pseudo psychologues bisounours bien pensant sont à coté de la plaque.



Et une bonne levrette sans fessées, ben c'est pas une levrette :)


Pas sûr que la levrette fessée sur les enfants passe bien dans l'opinion smiley 13

4041 Commentaires de news

Ecrit par futex le 01/05/2011 à 12:40

 

7

avatar

Inscrit le 15/06/2010

Voir le profil

Ecrit par dieudivin



Pas sûr que la levrette fessée sur les enfants passe bien dans l'opinion smiley 13
smiley 22

35 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 01/05/2011 à 12:49

 

8

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Bof, entre les prof qui ne peuvent plus rien faire à cause des parents qui font plus confiance à leur gosses infernal qu'au professionnel de l'éducation, les parent qui mettent sous vidéo surveillance leurs nounou, les enfants pourris de jeux vidéo avant même de savoir parler, ...



Le coup d'interdire la fessé au final ça me passe bien au dessus car personne ne pourra m'empécher (ou d'autre) d'élever mon gosse comme je le désire et pas comme un roi qui à droit a tout et a qui il ne faut rien dire!



ps: j'ai pas de gosse et pas l'intention d'en avoir, mais voilat si jamais un jour par accident de pilule ...

ps2: en fait le plus simple ce serais de plus du tout faire de gosses, comme ça plus de problèmes, et ça c'est la planete qui nous dira merci!

3603 Commentaires de news

Ecrit par Kef le 01/05/2011 à 12:59

 

9

avatar

Inscrit le 27/04/2009

Voir le profil

Je suis d'accord également.



Tant qu'à parler d'éducation j'aimerais bien qu'on redonne aussi un peu d'autorité aux profs smiley 7

1409 Commentaires de news

Ecrit par F-74 le 01/05/2011 à 12:59

 

10

avatar

Inscrit le 23/04/2010

Voir le profil

Entièrement d'accord avec Cédric.



Je n'apprécie pas l'amalgame entre fessée, tape sur les doigts et les violences sur enfants qui relèvent de l'acharnement d'un adulte qui ne réalise pas ce qu'il fait.



Certains parents arrivent peut-être à raisonner un enfant par la parole... mais encore faut-il que l'enfant comprenne les mots et le raisonnement explicatif.



A titre d'exemple je connais quelqu'un qui disait quand elle était enceinte: "ah je ne comprends pas les parents qui frappent leurs enfants, jamais je ne toucherai mon enfant..."



Quelques années plus tard, le gamin était devenu un vrai petit monstre (il cherchait à vous uriner dessus depuis le balcon par exemple, ou à vous embrocher la cuisse avec un tournevis en vous courant dessus).

Bizarrement le discours de la mère avait changé c'était devenu "Tu la vois celle-là ? Elle ne va pas tarder à te tomber dessus". Dont acte dans pas mal de cas.



Donc voilà: le tout est d'être raisonnable et de se rappeler qu'on est un adulte face à un enfant.







Et vous avez toujours la possibilité de rajouter des clous aux lanières de votre martinet: n'oubliez pas de les tremper dans de l'ail pour que ça ne facilite pas la cicatrisation. smiley 54



smiley 13

330 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 13:01

 

11

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par youri_1er

Bof, entre les prof qui ne peuvent plus rien faire à cause des parents qui font plus confiance à leur gosses infernal qu'au professionnel de l'éducation, les parent qui mettent sous vidéo surveillance leurs nounou, les enfants pourris de jeux vidéo avant même de savoir parler, ...



Le coup d'interdire la fessé au final ça me passe bien au dessus car personne ne pourra m'empécher (ou d'autre) d'élever mon gosse comme je le désire et pas comme un roi qui à droit a tout et a qui il ne faut rien dire!



ps: j'ai pas de gosse et pas l'intention d'en avoir, mais voilat si jamais un jour par accident de pilule ...

ps2: en fait le plus simple ce serais de plus du tout faire de gosses, comme ça plus de problèmes, et ça c'est la planete qui nous dira merci!

Curiosité, t'as quel age? MOi j'en suis à 35ans je ne veux toujours pas d'enfant. JE me rencompte que c'est très rare, tu es limite montré du doigt...

1339 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 01/05/2011 à 13:03

 

12

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Ecrit par F-74

Entièrement d'accord avec Cédric.



Je n'apprécie pas l'amalgame entre fessée, tape sur les doigts et les violences sur enfants qui relèvent de l'acharnement d'un adulte qui ne réalise pas ce qu'il fait.



Certains parents arrivent peut-être à raisonner un enfant par la parole... mais encore faut-il que l'enfant comprenne les mots et le raisonnement explicatif.



A titre d'exemple je connais quelqu'un qui disait quand elle était enceinte: "ah je ne comprends pas les parents qui frappent leurs enfants, jamais je ne toucherai mon enfant..."



Quelques années plus tard, le gamin était devenu un vrai petit monstre (il cherchait à vous uriner dessus depuis le balcon par exemple, ou à vous embrocher la cuisse avec un tournevis en vous courant dessus).

Bizarrement le discours de la mère avait changé c'était devenu "Tu la vois celle-là ? Elle ne va pas tarder à te tomber dessus". Dont acte dans pas mal de cas.



Donc voilà: le tout est d'être raisonnable et de se rappeler qu'on est un adulte face à un enfant.







Et vous avez toujours la possibilité de rajouter des clous aux lanières de votre martinet: n'oubliez pas de les tremper dans de l'ail pour que ça ne facilite pas la cicatrisation. smiley 54



smiley 13
le problème de ce genre de personne c'est que l'éducation arrive trop tard et de manière disproportionné.

Attendre que le gosse soit infernal pour prendre en compte son éducation et commencer à mettre des baffes (oui c'st plus des fessé à ce niveau la!) a plus en pouvoir après avoir laissé faire pendant ds années n'est pas la solution non plus, une autorité de parent ça se construit dès le plus jeune age et pas a coup de baffe à 5 ans ou plus!

3603 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 01/05/2011 à 13:07

 

13

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Ecrit par liolio



Curiosité, t'as quel age? MOi j'en suis à 35ans je ne veux toujours pas d'enfant. JE me rencompte que c'est très rare, tu es limite montré du doigt...
30, et je m'en contrefout du regard des autres, limite je joue avec histoire de bien choquer les bien pensant qui voudrais m'imposer de faire des gosses "parce que c'est la plus belle choses de la vie" ... ouaip génial!

3603 Commentaires de news

Ecrit par Walid le 01/05/2011 à 13:08

 

14

avatar

Inscrit le 03/05/2009

Voir le profil

Bordel. Foutez-nous la paix, merde. C’est quand même extraordinaire de savoir que des personnes sont assez imbues d’elles-mêmes et de leurs petites convictions merdiques pour vouloir les imposer au reste du monde. Et vous faire culpabiliser par-dessus le marché, en vous faisant passer pour un gros salopard violent qui martyrise ses gamins.


N'ayant pas de gamin, je ne suis ni pour ni contre la fessée, mais ce passage est un peu mensonger. Il ne s'agit d'imposer son idée de l'éducation en soulevant cette question, mais d'éviter les traumatismes chez les enfants qui peuvent les marquer à jamais.



N'étant pas non plus psychiatre, je n'ai aucune idée de la portée du geste chez un enfant qui se construit, mais ce n'est certainement pas anodin pour une partie d'entre eux.



De plus la définition du châtiment corporel n'est pas la même dans toutes les familles et même toi Cédric, serait choqué si tu avais été témoin de certaines "corrections" infligées à des enfants de moins de 6 ans, comme je l'ai été.



Alors même si pour la plupart des gens, une fessée n'est pas un grand mal, il reste un petit nombre d'enfants pour qui c'est un enfer qui peut les marquer à vie. Surtout que certains adultes ne s'arrêtent pas à la fessée (moins grave que la gifle à mon sens).



Dans cette optique, une meilleure éducation des parents n'est sans doute pas un mal.

1243 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 13:11

 

15

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Les baffes c'est pas pire que les fessées. J'ai jamais pris de fessée, je me suis ramassé quelques baffes par contre (peu rassurez vous, moins dix dans ma vie je pense), j'en suis pas mort. J'en discutais avec un pote papa, moi les fessées (n'en ayant pas pris) ça me parait bizarre, je me vois pas du tout prendre un gamin sur mes genous et lui mettre une fessée. Je veux rien imposer à personne mais pour une personne qui en a pas pris je peux vous dire que l'idée n'est pas naturelle.

1339 Commentaires de news

Ecrit par youri_1er le 01/05/2011 à 13:13

 

16

avatar

Inscrit le 04/12/2009

Voir le profil

Il faut savoir faire la différence entre la fessé corrective proportionné et le châtiment corporel non approprié, disproportionné, et au movais moment.

Qu'on empêche la fessé à cause de certains qui battent leurs gosses à mort c'est un peu comme si l'on interdisait le paintball a cause des guerres dans le monde.

3603 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 13:19

 

17

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par youri_1er

30, et je m'en contrefout du regard des autres, limite je joue avec histoire de bien choquer les bien pensant qui voudrais m'imposer de faire des gosses "parce que c'est la plus belle choses de la vie" ... ouaip génial!

C'est vrai qu'il y a une importante pression sociale, après sur le sujet je rentre pas dans la provoc (pareil je donne pas de conseil sur la façon d'éduquer un mome, c'est une tache colossale, je crois qu'on a pas idée quand on n'en a pas).

Cela dit avec l'age je doute, je me sens trop égoïste pour ça et en plus je serais très pointilleux sur l'éducation du gamin. Actuellement ma situation matérielle ne me paraît adéquate à l'éducation d'un gamin. Je n'habite pas dans un quartier assez favorisé à mon goût, je n'ai pas les moyens de me payer une nounou "de qualité", je n'ai pas les moyens de payer une "bonne" école à un hypothétique enfant et je n'ai pas confiance dans l'éducation nationale, au pire je sais que je n'aurais pas le temps nécessaire à consacrer à l'enfant pour compenser (j'ai des potes profs, en couple, c'est une chance incroyable, 1 ils connaissent le système et les enfants, 2 ils ont un temps incroyable à consacrer aux leurs).

Bref, si je pourrais être tenté je psychote beaucoup trop par ailleurs.

1339 Commentaires de news

Ecrit par Lionel le 01/05/2011 à 13:20

 

18

avatar

Inscrit le 05/05/2009

Voir le profil

Ecrit par youri_1er

Il faut savoir faire la différence entre la fessé corrective proportionné et le châtiment corporel non approprié, disproportionné, et au movais moment.

Qu'on empêche la fessé à cause de certains qui battent leurs gosses à mort c'est un peu comme si l'on interdisait le paintball a cause des guerres dans le monde.
Je suis d'accord, mon pote il en met des fessées et ce n'est ni un despote ni un mauvais père loin de là.

1339 Commentaires de news

Ecrit par pluton-x le 01/05/2011 à 13:26

 

19

avatar

Inscrit le 18/09/2009

Voir le profil

Ecrit par liolio



Curiosité, t'as quel age? MOi j'en suis à 35ans je ne veux toujours pas d'enfant. JE me rencompte que c'est très rare, tu es limite montré du doigt...
moi j'ai 21 ans j'ai pas l'intention d'avoir de gosse avant au moins 30, je vis dans une fac ou des nanas se fiancent et se marie alors qu'elle ont le même age que moi et qui me regarde comme si j'étais E.T quand je leur sort que c'est un peu tôt de se marier vers 21-22 ans. Le summum à été la nana qui m'a sorti "moi mon but dans la vie c'est : me marier, avoir des gosses, arrêter de bosser pour m'occuper de mes gosses pour ne pas mourir seul", smiley 41. j'ai eu envie de lui dire que c'était un peu paradoxal de faire des études pour faire ménagère au final, que l'éducation des enfants c'est pas toujours des charmantes tête blonde bien élevée qui on 20/20 partout mais aussi se levé à 3h du mat' quand ils sont bébés, faire face au caprice et au connerie de l'adolescence, et qu'au final on meurt toujours seul (surtout quand ces même gosse que tu as élevé te colle en maison de retraite. J'ai préféré m'abstenir vu que j'étais entouré de fille qui on répondu "ouais, t'as trop raison" à cette déclaration pour sauver mes testicules.

565 Commentaires de news

Ecrit par kasasensei le 01/05/2011 à 13:45

 

21

avatar

Inscrit le 05/12/2010

Voir le profil

Je suis pour la fessée et la claque dans la gueule si affinité.



ps: need source pour l'image d'illustration!!!

10688 Commentaires de news


Ajouter un commentaire

Vous devez être inscrit sur le site pour poster un commentaire

9371-edito-fessee-enfants-battus-psn