PS4 et Xbox 720 : le point, les infos, les questions

 

Publié le Vendredi 8 février 2013 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

PS4 et Xbox 720 : le point, les infos, les questions

On fait le point

imageC’est cette année que devraient être présentée la nouvelle génération de consoles. Sony doit tenir une « grosse » conférence de presse le 20 février prochain et à cette occasion, devrait dévoiler la future PS4. Quant à Microsoft, si pour le moment tout le monde pense que la nouvelle Xbox (que nous appellerons Xbox 720 même si le nom n’est pas encore connu) sera annoncée à l’E3 de Los Angeles qui se tiendra en juin, il se pourrait, selon les dernières rumeurs, qu’un évènement spécial soit organisé courant avril pour la révéler.

Reste à faire un point sur ce que nous savons et ce que nous ne savons pas encore, ainsi que les différentes rumeurs sur ces deux consoles.

En ce qui concerne la partie « ce que nous savons », c’est assez simple : rien. A part que la PS4 et que la Xbox 720 sont bel et bien en développement et seront très probablement dévoilées dans les prochaines semaines.
Mais même les annonces des parties concernées restent floues et parfois contradictoires avec les rumeurs les plus sérieuses et les plus insistantes.

Par exemple, on a cru à un moment que la Xbox 720 sortirait en fin d’année dans le monde entier et la PS4 seulement en 2014. Eléments en partie corroborés par la déclaration de Kaz Hiraï, le boss de chez Sony, qui expliquait que la PS4 sortirait après la prochaine Xbox, ne serait-ce que par souci de « ne pas être copié ».
Or Sony dévoilera sans doute sa console avant Microsoft, le 20 février prochain. Et on parle désormais d’une sortie en fin d’année aux USA et au Japon, alors que les européens, comme d’habitude, devront attendre le printemps 2014…

Bref, c’est flou, tout ça.

De la même manière, les rumeurs concernant les caractéristiques techniques vont bon train.

Il semblerait que la PS4 embarque :

imageUn processeur (CPU) 4x Dual-Core AMD64 "Bulldozer"
Une carte graphique de type AMD R10xx
8 Go de RAM
2,2 Gb de Mémoire vidéo
Ports: 4x USB 3.0, 2x Ethernet
Un lecteur Blu-Ray
Un disque dur 160GB
Sorties HDMI & Optical, 2.0, 5.1 & 7.1 channels

Et la Xbox 720 :

imageUn processeur (CPU) 8-coeurs à 1,6 GHz doté d'une architecture 64 bits
Une carte graphique de type Direct3D 11.1 à 800 MHz capable de traiter 1,2 teraflops d'opérations par seconde.
Kinect 2.0
8 Go de RAM DDR3 à 68GB/s
32MB de ESRAM à 102 GB/s
Un disque dur Sata 2.0
Un lecteur Blu-ray 6x
Ethernet
Wifi
Connexions HDMI et S/PDIF
USB 3.0


Ce qui est plus ou moins acquis, c’est que les deux consoles embarqueront des processeurs 8 cœurs doté d’une architecture 64 bits.

En ce qui concerne les cartes vidéo, on est plus dans l’équivalence d’une carte AMD 7600 ou 7950, selon les rumeurs. A base de Direct X11 qui, du coup, deviendrait la norme.
Enfin, les deux consoles devraient embarquer 8 Go de RAM et être dotées d’un lecteur Blu-ray.

imageEn ce qui concerne le prix, c’est une grosse inconnue. La Xbox 720 pourrait sortir sous différents modèles, sans doute avec différents équipements (capacité du disque dur). La PS4 ne devrait, en théorie, sortir que sous un seul modèle pour commencer. Les dernières rumeurs parlent d’un prix avoisinant les $499 pour la Xbox et de $399 pour la PS4.
Si Sony lance les hostilités avec un tel prix, nul doute que Microsoft devra revoir sa copie à la baisse et sans doute ne pas dépasser les $450, tout en mettant en avant un argument de poids qui justifierait ce prix plus élevé : Kinect.
En effet, c’est sans doute là le gros point fort de Microsoft. Une version 2.0 de son Kinect devrait être livrée avec la console. Plus puissante, avec une meilleure reconnaissance, bien plus rapide… ce Kinect 2.0 pourrait bien effacer tous les petits soucis de précision et de latence que l’on peut reprocher à la version actuelle. Ce serait d’ailleurs là le mode principal de navigation de la console. Certaines rumeurs parlent même du fait que la console pourrait être vendue… sans manette (même si bien entendu, on pourra en acheter à part).

Plus puissantes, donc plus alléchantes quant à la qualité – du moins graphique – des prochains jeux, ces nouvelles consoles laissent quand même quelques questions en suspens :

imageQuid de la rétrocompatibilité ?

Les choses changent, et les attentes des consommateurs également. Si la PS3 marquait une importante rupture graphique avec la PS2 et si la Xbox première du nom a eu un succès assez confidentiel, il n’empêche que les joueurs ne voudront sans doute pas jeter toute leur ludothèque à la poubelle avec ces nouvelles consoles.
D’ailleurs, à leur début, dans leurs premières versions, la Xbox 360 et la PS3 étaient rétrocompatibles et acceptaient donc les jeux de la première Xbox pour l’une et de la PS2 pour l’autre.
Il parait donc assez inconcevable que la Xbox 720 et que la PS3 ne jouent pas cette carte-là non plus. Du moins, on l’espère vivement.

Quid du jeu d’occasion ?

C’est un des gros points noirs de cette future génération de consoles. La rumeur est persistante : les jeux ne pourraient plus être vendus d’occasion. Chaque jeu serait doté d’un code unique ou d’un système spécial de reconnaissance sur le disque, qui empêcherait alors la revente.
Voilà qui soulève plusieurs questions. Déjà, est-ce que les deux consoles opteront pour ce système ? Nul doute que si l’une d’entre elles y renonce et pas l’autre, celle qui conservera cette décision se tirera une balle dans le pied.
Quoi qu’on en dise, la revente de jeu est aujourd’hui primordiale pour le marché. Elle permet aux joueurs de changer de jeu, d’acheter plus de nouveautés, quand bien même les tarifs de reprise sont généralement à la limite de l’arnaque.
Vous allez me dire que le marché du PC survit avec ça depuis des lustres. En effet, aujourd’hui, pas un jeu PC ne sort sans avoir un code unique. Pas de revente ou d’occasion sur PC, donc.
Sauf qu’à bien y regarder… le marché du PC reste un marché de niche comparé à celui de la console. De l’ordre de 10% environ sur les jeux multiplateforme…
L’abandon du jeu d’occasion risquerait de plomber sérieusement le marché. Et de plomber également les revendeurs, pour qui c’est la principale source de revenus, soit dit en passant.
On restera dubitatifs, donc, quant à cette question de blocage des jeux d’occasion. Même si nous sommes certains que les constructeurs peuvent être assez fous pour tenter l’aventure, on se dit que les risques sont tellement énormes pour l’industrie que cela parait tout de même peu probable.

imageEnfin, la dernière question que l’on peut légitimement se poser concerne l’avenir de Sony sur le marché des consoles.
L’échec de la PS Vita est un fait important et signe peut-être l’arrêt du développement de consoles portables pour la firme nippone.
Quant aux consoles de salon… la PS2 a cartonné aussi parce qu’elle proposait en sus un lecteur DVD pour voir les films. La PS3 a cartonné aussi parce qu’elle proposait un lecteur Blu-ray à bas prix.
Qu’est-ce que la PS4 peut apporter en termes d’avancées technologiques pour justifier son acquisition ?
La Xbox 720 misera sans doute tout sur un Kinect plus performant et peut-être (on peut toujours rêver) une véritable communication avec les autres matériels sous Windows 8 (PC, tablettes, téléphones).
Sur quoi la PS4 s’appuiera-t-elle ?

Début de réponse le 20 février prochain, donc.

image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0