Nvidia GeForce 3D Vision

 

Publié le Jeudi 28 mai 2009 à 12:00:00 par Vincent Cordovado & Cedric Gasperini

 

Nvidia GeForce 3D Vision

La 3D facile

screenIl y a peu, Cedric et moi avons été conviés à une petite présentation privée de la 3D Vision de Nvidia. Un accessoire qui suscite apparemment, parmi vous, un certain intêret. Nous vous en parlons donc aujourd'hui, puisque l'appareil est fraichement sorti dans le commerce (il y a à peine plus d'une semaine).

Déjà, pour tous ceux qui entendent ce nom pour la première fois, qu'est ce que la Geforce 3D Vision. C'est simplement une paire de lunettes reliée à un émetteur infrarouge et qui va vous permettre de voir presque tous vos jeux en 3D. Je dis presque, car bien évidemment, seuls les plus récents peuvent en profiter (quelques anciens aussi, quand même, genre Half Life 2). Vous trouverez une liste des jeux fonctionnant avec cette technologie ici. Il y en a près de 350 dont le fonctionnement est quasi-parfait avec cette technologie, dont les tous derniers jeux. Nous vous en reparlerons plus loin dans le texte, puisque nous en avons vu tourner certains.
Et pour ceux qui me disent "Euh, mais les jeux sont déjà en 3D", je veux dire par là que les jeux prennent de la profondeur. Les choses sortent de l'écran. Ce n'est plus de la simple 3D "plate". A tel point que ça en est criant de réalisme.

C'est grosso modo comme lorsque vous voyiez à l'époque certains films 3D avec vos lunettes ayant un oeil rouge, l'autre bleu. Sauf que la technologie a évolué. Qu'aujourd'hui, plus de maux de tête, plus d'envie de vomir. Un confort qui permet finalement de les porter pendant plusieurs heures d'affilée sans aucun effet secondaire. Et pour tout le monde. Ou presque (selon Nvidia, seul 7% de la population n'arrive pas à voir en 3D). Les lunettes sont, en fait, des mini-écrans LCD qui se ferment à une fréquence de 60Hz, et chacun son tour. L'écran d'ordinateur affichant à la même fréquence des images décalées, l'impression de 3D est parfaite (je résume, mais c'est grosso modo ça).

screenscreen

screenPour en profiter, il faut quand même d'abord vérifier que sa bécane tienne la route. Parce que l'engin bouffe quand même 20 à 30 % de ressources mémoires de la carte graphique. De même il faut vérifier que sa carte graphique (bien évidemment une Geforce) soit compatible avec la chose. Vous pouvez vérifier tout ça ici. Mais grosso modo, il faut une 8800 GT minimum, série 9800 conseillée, série GTX encore mieux. Et c'est aussi pour ça que, malheureusement, cette technologie ne peut être adaptée aux consoles, dont les cartes graphiques ont déjà trois générations de retard sur les PC.

Une fois toutes les conditions requises, il ne reste plus qu'à lancer l'installation. Très simple au passage. Il suffit de raccorder son écran 120 Hz à l'ordinateur, brancher par USB un petit boitier qui va communiquer avec les lunettes, mettre à jour les drivers pour sa carte graphique et installer ceux des les lunettes, et c'est parti. Vous êtes prêts à jouer. Car oui, il faut un écran 120Hz. Il n'en existe que deux actuellement : un ViewSonic et un Samsung, tous deux en 22". Et qui coûtent dans les 300-350 €... Oui, certes, mais ils sont aujourd'hui considérés comme les meilleurs écrans, offrant un confort jamais atteint, et idéaux pour les jeux. Notez que si votre vieux CRT peut taper du 120Hz, ça ira aussi.

C'est le moment alors de lancer son premier jeu. Nous avons commencé par un petit Left 4 Dead. Et là... "Whouaaaaa".
Ça déchire grave, comme on dit. Le jeu prend vraiment de la profondeur. On voit le sang qui nous arrive véritablement en pleine poire. On s'extasie devant des trucs à la con que l'on aurait même pas remarqué en jouant normalement. Sérieusement, c'est vraiment très bon. On arrive à atteindre un réalisme encore jamais atteint. L'immersion est monstrueuse. Les décors deviennent d'un réalisme saisissant. Le plaisir de jeu est décuplé. On redécouvre véritablement le jeu que l'on a en mains. Non, mieux, on redécouvre carrément le jeu vidéo. 

screenscreen

screenDe la même façon, pour Call of Duty World At War, les débris nous arrivent véritablement en pleine poire, l'arme portée par le joueur devient criante de réalisme. Enfin c'est vraiment du tout bon. A tel point que je pense que ce genre d'engin donnera à la plupart d'entre vous de refaire leur jeu, tellement on les redécouvre avec cette technologie. Sur un jeu de courses, c'est encore plus monstrueux. Burnout en vraie 3D, c'est révolutionnaire.
De même, car l'engin de ne compte pas rester réservé seulement au domaine du jeu vidéo PC, nous avons pu en profiter sur quelques vidéos. Et là c'est pareil. Les vidéos les plus banales prennent une nouvelle dimension (c'est le cas de le dire), on a vraiment l'impression d'y être. Et le plus impressionnant, c'est que même sur de simples photos, cette sensation est présente.

Concernant  les lunettes, elle fonctionnent avec une batterie en Lithion, rechargeable par USB. 3 heures de charge pour 40h d'utilisation... Sur un aspect purement esthétique, elles sont plutôt jolies. On est très loin des horrible lunettes anaglyphs que l'on décollait des boites de céréales. Nvidia a pensé à tout. Même ceux d'entre vous qui ont de grosses truffes pourront en profiter car des petites extensions sont présentes dans la boite pour ajuster vos lunettes. Toujours du côté pratique, vous pouvez switcher, sans quitter le jeu, entre le mode "normal" et le mode "3D". Il suffit simplement d'appuyer sur un petit bouton présent sur l'émetteur. Très pratique. Et enfin, on peut ajuster la profondeur de la 3D. La puissance de l'effet, si vous préférez. Light au début, pour s'habituer, puis rapidement plus important pour plus de sensations.

screen

Pour être tout à fait honnête, nous sommes allés voir le 3D Vision un peu comme on fait sa B.A. Pour faire plaisir aux lecteurs avant tout. En nous disant que "bah, des trucs 3D, on en a déjà vu, c'est bof et pénible à la longue". On ne s'attendait pas à une telle claque. Parce que c'en est une. Monstrueuse. C'est absolument géant. En attendant que les vidéos s'y mettent aussi grâce à des écrans TV "3D Ready" 120Hz qui sortiront, si tout va bien, en fin d'année. Et en attendant quelques énormes surprises dont nous ne pouvons pas vous parler ici sous peine d'être abattus sans sommation, mais qui vont chambouler le monde du cinéma tout entier.
Mais revenons à nos moutons. Le Nvidia 3D Vision est une révolution dans le jeu PC. Vraiment. L'achat de l'équipement et d'un nouvel écran vous en coûtera quelques 470 € environ (les lunettes seules sont à environ 160 €). Et vous voulez savoir ? Ça les vaut. Vraiment. Ça mérite qu'on investisse une telle somme sans tarder. Car le résultat est faramineux.

Le jeu PC est encore bien vivant. Merci NVidia.

screenscreen

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Nvidia GeForce 3D Vision :

0