Acer : Conférence de presse et nouveautés 2016

 

Publié le Vendredi 22 avril 2016 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Acer : Conférence de presse et nouveautés 2016

Des produits pour tous

screenIl y a certains moments, dans la vie d’un journaliste, que l’on chérit plus que d’autres. Comme par exemple faire un Press Tour à New York pour découvrir les nouveautés Acer. Et que la conférence de presse se déroule au 57ème étage du World Trade Center avec une vue fantastique sur la ville, par un temps ensoleillé, donc aucun nuage pour venir ternir ce panorama unique.

A part ça, entre deux photos de la Statue de la liberté ou du Brooklyn Bridge vus de haut, il faut bien bosser un peu…

Durant la conférence, Acer a présenté une gamme qui s’inscrit entre continuité et innovation. C’est le CEO de la marque, Jason Chen, qui a mené les débats et pendant plus d’une heure, dévoilé les nouveaux produits. A noter que pour une fois, nous n’avons pas subi de discours à base de « nous sommes les meilleurs » basés sur des chiffres arrangés comme nous en avons si souvent dans certains conférences. Juste des faits, peu de chiffres, et bien entendu, du rêve.

screenscreen

Le premier produit à avoir été dévoilé est le Xplova X5. Un « bicycle Computer ». Suite au rachat il y a 6 mois de la marque Xplova, Acer a décidé de sortir ce petit accessoire pour fans de vélo. Au menu, GPS, compatibilité avec les bracelets connectés et caméra HD intégrée. Avec la possibilité de programmer par exemple l’enregistrement de la vidéo à partir de données définies : vitesse, battements du cœur… Prix de vente : 399 €, disponibilité européenne en fin d’année. Un bracelet connecté a d’ailleurs été présenté, le Liquid Leap Fit.

screenscreen

Le Liquid Zest Plus est le nouveau smartphone avec une batterie longue durée de 5000mAh, une charge rapide et un appareil photo Tri-focus avec détection faciale et détection de contraste. 2Go de mémoire, 16Go de stockage, sous Android 6.0 Marshmallow, et un écran 5.5" HD.

screen

Un nouveau PC hybride, le Switch Alpha 12 a été dévoilé. Intel 6ème génération, différents modèles allant jusqu’au i7 mais surtout, une absence de ventilo : le refroidissement se fait via Liquid Cooling. Livré avec Windows 10 (familial ou pro), écran IPS 12 pouces, tactile, jusqu’à 8Go de RAM et un SSD de 512 Go. Juste 1, 25Kg avec clavier, 0,9Kg sans.


Le notebook Acer Aspire S13 sortira en mai. Tournant sous Windows 10, 13 pouces, Intel 6ème génération, différents modèles allant jusqu’au i7, disque dur SSD jusqu’à 512 Go, jusqu’à 13 heures de durée de batterie, à partir de 699 €. Le but est de concurrencer le Macbook Pro.


On passera rapidement sur le Chromebook 14 For Work qui passe la certification de l’US Army : tests vibrations, chutes, températures, humidité, sable, poussière, éjaculations devant youporn, il résiste à tout.

Côté gaming maintenant. La grosse nouveauté, et non des moindres, c’est le Predator G1. Maxi puissance, mini taille. Intel 6ème génération, différents modèles allant jusqu’au i7, carte vidéo Nvidia allant jusqu’à la Titan X, jusqu’à 64Go de RAM DDR4, carte son Soundblaster 7.1… le tout ne faisant que 11,4x34,8x41,8cm. Mobile, donc. Transportable chez vos potes, dans les LAN, voire même en vacances. On passera sur l’offre « geek » des 1000 premiers acheteurs qui recevront gratuitement la valise de transport.


Enfin, le Predator 17X est un PC portable gaming de 17,3 pouces, Full HD avec option 4K, avec un Intel core i7, jusqu’à 64Go de RAM et une vraie GTX980 (pas une GTX 980M même si les modèles premiers prix la proposent) incluse.

screenscreenscreenscreen

Ces deux PC sont VR-Ready, bien entendu. Compatibles avec tous les casques.


imageEntretetien avec Angelo d'Ambrosio, CEO d'Acer France

L’arrivée des tablettes a profondément changé le marché. Le PC portable a-t-il un avenir ?
Nous croyons que oui. Mais pas dans son format actuel. Les 2-en-1 et les Ultrabooks sont sans doute la meilleure réponse et l’avenir de ce marché. Les tablettes n’ont pas la même puissance et les mêmes capacités. Il y aura toujours besoin de PC portables. C’est pourquoi nous cherchons à innover et proposer des produits accessibles dans ces secteurs.

Acer a une mauvaise réputation concernant sa fiabilité, qui lui colle à la peau depuis plusieurs années…
C’est vrai. Les problèmes de fiabilité ne sont plus vraies aujourd’hui, notre taux de retour étant globalement dans la moyenne, mais il est difficile de changer une réputation. Je vais vous expliquer d’où cela vient : Acer a lancé des produits très compétitifs niveau prix en raison d’un nouveau business model. Nous fabriquions l’intégralité de nos produits en Chine, et les importions par containers entiers. Cela a permis de réduire les coûts par rapport aux concurrents qui, eux, avaient des usines un peu partout et faisaient de l’assemblage après. Aujourd’hui, d’ailleurs, tout le monde a copié ce modèle et fait désormais la même chose.
Mais à l’époque, nous avons été submergé par la demande et n’avons pas pu fournir le SAV adéquat. Du coup, nous avons eu une mauvaise réputation.
Il faut savoir aujourd’hui que nous sommes la seule marque à avoir une usine de réparation en France, avec des employés Acer. Nous avons été élus meilleurs SAV deux années de suite.
Aujourd’hui, nous faisons attention au design et à la fiabilité plus que jamais. Et d’ailleurs, la marque gaming Predator a, elle, une excellente réputation.

Quel est la politique d’Acer pour l’e-sport ?
Nous avons par le passé sponsorisé des équipes. Plus aujourd’hui. L’e-sport est en pleine révolution, en pleine explosion, et nous préférons attendre avant de nous y replonger. Mais on parle de sponsoring d’équipes, là. Acer reste tout de même très présent dans l’e-sport via des associations avec des évènements locaux : tournois, Paris Games Week, Gamehack… surtout via des référents locaux, donc. Mais qui sait, à terme ? Nous ne nous interdisons rien.

Vous croyez réellement en la réalité virtuelle ?
Oui, même si c’est un peu le bordel actuellement, avec 6 équipements différents et donc 6 standards différents… Un peu comme à l’époque, entre VHS et Betamax, il faudra qu’il se dégage un gagnant. Mais quoi qu’il en soit, nos produits Gaming sont compatibles avec tous.
Maintenant, la réalité virtuelle peut avoir de superbes applications : visites, exploration, jeu vidéo… reste à savoir ce que va faire Sony et sa PlayStation VR qui sort à la fin de l’année. On verra sans doute plus clair l’année prochaine, donc.

Pourquoi Intel plutôt qu’AMD ? Pourquoi Nvidia plutôt qu’AMD ?
C’est simplement dicté par la réalité du marché. Par la demande. Aujourd’hui, les processeurs Intel sont meilleurs. Et les gens veulent de l’Intel. Il y a de belles cartes AMD, mais les gens préfèrent majoritairement du Nvidia. C’est donc un choix imposé par la demande, tout simplement.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Acer : Conférence de presse et nouveautés 2016 :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par 10r

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

- L'Edito du dimanche par Papa Panda

0