Nintendo présente ses prochains jeux

 

Publié le Vendredi 26 février 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

European Gamer Summit 2010

European Gamer Summit 2010

imagePour présenter son line-up du milieu d’année 2010, Nintendo avait organisé hier un évènement spécial à l’O2 Arena de Londres. Le Nintendo Media Gamer Summit Exhibition réunissait des journalistes venus d’Allemagne, d’Espagne, des Pays-Bas, de Belgique, de France. Et d’Angleterre, bien entendu. Pour l’occasion, Nintendo France avait chargé sa boite de communication, LaBoite Com, d’inviter une trentaine de journalistes à l’évènement. Et c’est ainsi que, dès mercredi soir, je me retrouvais dans l’Eurostar ralliant la capitale Française à celle Anglaise, tout heureux d’aller à nouveau passer quelques heures dans une ville que j’affectionne tout particulièrement.

Entre le voyage où les compétitions de Tetris sur DS, les discussions autour du jeu vidéo en particulier et de la vie en général, ou simplement le squat du bar de l’Eurostar (je vous laisse deviner quel fut mon choix pour occuper le trajet) ; entre l’hôtel luxueux et très douillet ; entre le très bon restaurant indien du soir ; entre la nuit bien trop courte mais néanmoins très agréable ; entre le petit déjeuner, certes matinal (6h30) mais dans le restaurant de l’hôtel avec une vue imprenable et inoubliable sur Londres ; et j’en passe et j’en oublie, il est de bon ton de souligner l’exceptionnelle organisation du séjour, mené d’une main formidablement experte par Renaud et Vincent, de LaBoite Com. Du très grand art qu’il convient en toute logique et en toute amitié de souligner et même surligner.

imageToujours est-il que dès jeudi matin, donc, nous nous retrouvions à l’O2 Arena, nouveau centre culturel londonien, pour découvrir les nouveaux jeux Nintendo.

Et pour le coup, si l’enrobage était de grande classe, le cadeau, sur place, se révéla maigre. Bien maigre. Mais heureusement, de qualité.

Durant un quart d’heure seulement, une exécutrice de Nintendo UK se contenta de nous dévoiler quelques dates de sortie et de diffuser quelques bandes-annonces sur un écran… et c’est tout…

Pour le coup, on sait donc que Super Mario Galaxy 2 sortira le 11 juin prochain.
Metroid Other M, lui, est prévu pour le 3ème trimestre 2010.
Monster Hunter Tri, un jeu Capcom distribué par Nintendo en Europe, arrive le 23 avril.
Dragon Quest IX sortira cet été.
Sin and Punishment, un shoot futuriste japonais, débarque le 7 mai.

Puis, la conférence terminée, les journalistes étaient invités à prendre les jeux en mains. Et là, les choses sérieuses commençaient.

imageimageimage

Super Mario Galaxy 2

screenHonnêtement, si vous avez aimé Super Mario Galaxy premier du nom, vous aimerez sa suite. Il s’agit du même jeu. Enfin, je me comprends, il ne s’agit pas d’un simple copié-collé sans imagination. Mais le principe est le même : aller de petite planète en petite planète pour libérer des étoiles et des Toad. Dans cette suite, pourtant, Nintendo semble avoir poussé à l’extrême les limites de son idée. Les planètes s’enchaînent vite, et ça bouge dans tous les sens.
C’est bien rythmé, toujours aussi fun et finalement, si j’avais assez accroché au premier opus, celui-ci m’a encore plus transporté. Nous avons pu découvrir la « foreuse » qui permet à Mario de creuser le sol d’une planète pour se retrouver de l’autre côté, et tester le coup du « je monte sur Yoshi et hue dada ». Des niveaux s’enchaîneront même façon 2D, à la Super Mario Bros.
Bref, c’est bien speedé, les boss de fin de niveau ne semblent pas trop difficiles, on s’amuse vraiment bien, les mondes sont bien pensés, bien organisés, bref, ce n’est rien que du bonheur.

screenscreenscreen
screenscreenscreen

Metroid Other M

screen« Metroid Other M » est incroyable. Ainsi parle Vincent, de LaBoite Com, dans son communiqué de presse. Alors bon, vous savez tous ce que vaut un communiqué de presse : même si on sait que son jeu est une catastrophe, une « grosse daubasse » comme on dit aujourd’hui, l’attaché de presse vous le vendra toujours comme la dixième merveille du monde (oui, parce que les huitièmes et neuvièmes, ce sont mes filles). Sauf que là, pour le coup, Vincent a raison. Metroid Other M est super alléchant. Nous n’avons eu, malheureusement, le doit qu’à une petite vingtaine de minutes de jeu. Vingt minutes dont la moitié étaient des cinématiques. Et les journalistes présents à l’évènement étaient unanimes : nous n’avions qu’une envie, c’est continuer l’aventure.
Metroid Other M, développé par Nintendo en collaboration avec le studio Tecmo/Team Ninja, vous place dans la peau de la célèbre chasseuse de prime Samus Aran. Cet épisode se déroule immédiatement après Super Metroid, sorti en 1994 sur Super Nintendo.
Samus vient de coller une praline à Mother Brain, le chef des pirates de l’espace, et de détruire non seulement la planète, mais « l’enfant », sorte de larve de Metroid liée intimement à Samus.
screenNe vous inquiétez pas : vous pourrez revivre toute cette scène, grâce à une cinématique de toute beauté. Et en belle 3D moderne.
Revenue sur son vaisseau, Samus reçoit un SOS. Elle décide d’y répondre. Sur place, elle va rencontrer ses anciens coéquipiers militaires, dont son ancien officier, Adam Malkovitch. Et elle va s’allier à eux pour comprendre ce qui se passe.
Le jeu mélange avec brio les déplacements de style plateforme et de style FPS. Plateforme puisque vous tenez la Wiimote en position horizontale, un peu comme quand vous dirigez un véhicule (dans Mario Kart, par exemple). Et Samus se balade dans des niveaux 3D à scrolling vertical ou horizontal, voire en profondeur. C’est un jeu de plateforme 3D, pour le coup. On se transforme parfois en « boule », on tire sur des ennemis, on saute, on peut même enchaîner les sauts entre deux parois pour grimper… c’est super bien fait, super bien rythmé et, surtout, vraiment beau. Parfois, des combats ou des puzzles nécessitent une vue façon FPS. Pour l’obtenir, il suffit juste de bouger le Wiimote et de la pointer sur l’écran.
Au final, ce que nous aurons pu en voir nous aura laissé une excellente impression. Doté de superbes cinématiques, le jeu pourrait bien s’inscrire comme le plus abouti, le plus passionnant, le mieux scénarisé, également, de la série.
Metroid Other M est incroyable, donc.

screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen

Monster Hunter Tri

screenLa série Monster Hunter n’arrive pas à décoller en France. En Europe en général, d’ailleurs. Si les épisodes sur PSP sont parmi les jeux les plus vendus sur PSP, on est très loin d’atteindre des chiffres corrects sur le vieux continent. Son arrivée en version multijoueurs sur Wii… ne devrait pas changer la donne. Bonne nouvelle toutefois : il n’y aura pas besoin d’abonnement pour jouer. Achetez le jeu et c’est tout. Pas de mensualité supplémentaire à verser.
Mais cela reste du Monster Hunter classique : un jeu hardcore gamer, lent, très lent, dans lequel des chasseurs de monstres dézinguent des sortes de dinosaures, et, avec ce qu’ils trouvent dessus, se font griller un steak, fabriquent armes et objets… Petite nouveauté, la possibilité d’aller tuer des créatures aquatiques. Le jeu sera compatible Wii Speak.

screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen

Sin and Punishment

Sin and Punishment: Successor of the Skies est un simple shoot à l’ancienne, avec un design très japonais qui n’est pas sans rappeler la cohorte de RPG qui naissent au pays du soleil levant. Des ennemis à shooter en pointant sur l’écran, des boss de fin de niveaux monstrueux, des ambiances différentes à chaque niveau, et une compatibilité Wii Zapper pour plus d’immersion. Je n’ai pas particulièrement été emballé.

screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen

FlingSmash

Voilà un petit jeu bien sympathique. A mi-chemin entre le casse-brique et le Flipper, FlingSmash vous permet de diriger un personnage en forme de « boule » et de le faire rebondir partout sur l’écran pour exploser des cubes, récupérer des objets, éviter des ennemis… Le tout grâce au Wii MotionPlus. C’est mignon, plutôt agréable à jouer, et léger. Un jeu familial de très bonne facture. On espère toutefois qu’il sera vendu à petit prix.

screenscreenscreen
screenscreenscreen
screenscreenscreen

Enfin, étaient visibles Photo Dojo, un jeu DSiWare dans lequel, après avoir pris quelques photos dans certaines poses, vous devenez le héros d’un jeu de combat, et WarioWare : Do it Yourself agrémenté de WarioWare DIY Showcase. Le premier regroupera 100 mini-jeux rapides et débiles dès le 30 avril prochain et le second en ajoutera 80 de plus pour 800 points sur le DSiWare, à la même date.


Au final, Nintendo n’aura pas vraiment dévoilé grand-chose. Du tout. Un line-up qui manque de surprise et de nouveautés, pour être tout à fait honnête. Mais l’évènement aura permis de se rendre compte que, tout aussi vide le catalogue de milieu d’année soit-il, Super Mario Galaxy 2 et Metroid Other M devraient être d’excellents jeux. Vraiment. Et ça, ça vaut largement le coup de ressortir sa Wii du placard et d’acheter de nouvelles piles pour la Wiimote.

image

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0