Ankama Convention 5 : de nouveaux jeux à la pelle !

 

Publié le Mardi 20 avril 2010 à 12:00:00 par Cecilia Rowe

 

Ankama Convention

Le bilan des présentations

Le 17 et 18 avril dernier se déroulait l’Ankama Convention, cinquième édition du salon entièrement dédié à l’univers fort vaste de l’entreprise lilloise. Mais contrairement aux années précédentes, ce salon s’est tenu deux mois plus tôt qu’à la normale.  Pourquoi avril plus que juin ? Le choix semble stratégique. La Japan Expo est encore loin dans les pensées des joueurs et en ce premier weekend des vacances de Pâques, le changement de date a largement profité à la Convention.

Slage, "Trash Kawai"
image
Cette année, plus que les autres, c’est le jeu vidéo qui est au cœur du programme. Parmi les présentations attendues, celle de Slage ameute toutes les heures les détenteurs de Pass Premium en quête d’images inédites du jeu. C’est dans un espace isolé du reste du salon par de grands rideaux noirs que Slage apparaît sur grand écran. Premier Hack’n’Slash d’Ankama, le jeu dénote une volonté marquée de l’entreprise de diversifier son catalogue. Le design 3D du jeu reste néanmoins fidèle à la charte graphique posée en modèle par Dofus et Wakfu. Prévu uniquement sur PC Windows, le titre d’Ankama est jouable en ligne entre un à quatre joueurs et repose sur un système classique de quêtes à réaliser aux travers de donjons. Mais plutôt que de décider d’un niveau de difficulté pour tout le monde, Ankama a préféré choisir d’adapter la difficulté de ses donjons en fonction du niveau et du nombre de joueurs en présence.  Bien que tourné vers l’action et la tactique du rentre-dedans, la gestion du rythme de l’action et la coopération entre coéquipiers auront son importance dans Slage. C’est avec cette sorte d’Happy Tree Friends façon Donjon de Naheulbeuk qu’Ankama vise une portée internationale. Et pour être sûr de ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes, un « parental lock » se chargera de transformer la version sang giclé en une nuée de papillons.
image
De nombreux points restent néanmoins en discussion. Le jeu est toujours en développement et actuellement, aucune version Alpha ou Bêta n’est disponible. La possibilité de jouer à d’autres modes tel que le mode survie est en discussion, tout comme la volonté de créer une interface semblable à Steam afin de centraliser tous les jeux Ankama. Le chat de base sera présent mais la communication micro reste un grand point d’interrogation. Pour une exclusivité toujours en développement, Slage se défend plutôt bien.
 
 

Islands of Wakfu, la genèse

Depuis la dernière convention, le futur DLC sur Xbox Live Arcade, Islands of Wakfu, s’est affiné et peaufiné. Le beat’em up jouable en solo ou en coopération se passe mille ans avant Dofus et dépeint un monde idyllique menacé par l’invasion d’une flore mauve capable de rendre les animaux présents sur la planète Wakfu en monstres surpuissants. Le joueur y incarne Nora, une Eliatrope, qui ne se sépare jamais de son dragon, Efrim. Ensemble, ils devront trouver en 14 niveaux les îles du Wakfu pour survivre à la menace extérieure.
Le jeu est une savante combinaison entre le beat’em up, le shoot’em up et le jeu d’action, chacun des personnages ayant ses caractéristiques propres. Alors qu’Efrim lance des boules de feu, Nora se sert de la téléportation et de prises de corps à corps pour mener la vie dure à ses adversaires.
 
image

Par rapport à la version Bêta essayée l’année dernière, le jeu s’est amélioré en praticité et en difficulté. Les ennemis sont bien plus nombreux sur chaque tableau et les boules de feux du dragon Efrim peuvent se lancer dans toutes les directions grâce au stick multidirectionnel de la manette Xbox 360.
Pour s’ajuster aux plus jeunes joueurs, un mode « Kids » a été ajouté. Ainsi, les touches de contrôle de la manette s’adaptent à la morphologie des petites mains, ne pouvant souvent pas atteindre les boutons L et R. Dans ce mode, la difficulté du jeu est adaptable puisque le joueur ne peut pas mourir.

imageTrois niveaux d’Islands of Wakfu seront disponibles en démo à la sortie du jeu, prévue pour la fin de l’année. Le jeu sera une exclusivité Xbox 360 durant un an. Quant au prix du jeu, les discussions sont toujours en cours avec Microsoft (entre 800 et 1200 points Microsoft). Comptez entre 5 et 6 heures minimum pour terminer tous les niveaux une première fois. Mais sachez que chaque niveau possède des secrets qui ne sont accessibles qu’une fois le jeu terminé une première fois.



Frigost, le monde des glaces de Dofus
Parmi les derniers jeux en présentation, la future extension de Dofus, Frigost, était également à l’honneur. En libre accès sur des dizaines de bornes PC, l’extension sera réservée uniquement aux joueurs de niveau 100 et plus. Ce continent des glaces reste dans la continuité des mondes Dofus déjà existants et apporte son lot de créatures et de décors givrés. Aucune date de sortie n’a été révélée pour le moment.
 
image
Pocket Dofus pour iPhone?
Une mystérieuse application iPhone, temporairement nommée Pocket Dofus, fera aussi son apparition. L’application en test sur des bornes tactiles permet aux développeurs d’identifier les problèmes posés par le jeu pour ensuite l’améliorer. Ici, il s’agit d’un jeu de réflexion où le joueur doit savamment placer ses guerriers pour arriver à bout d’une file de monstres circulant sur un chemin tout tracé. Le but du jeu est donc de ne laisser aucun monstre passé de l’autre côté du chemin. C’est bête, c’est fun et cela risque de marcher. A nouveau, le jeu est entièrement en développement et ne possède pas de date de sortie.

Plein de jeux mais aussi, quelques séries en attente. Ainsi, j’ai pu découvrir les premières minutes de la série Maliki, issue du manga du même nom. Un régal pour les yeux. Les diffuseurs peuvent signer pour cette série les yeux fermés. La société Ankama semble bel et bien transformer tout ce qu’elle touche en petit bijou du divertissement.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Ankama Convention 5 : de nouveaux jeux à la pelle ! :

0