Vincent Dufresne, attaché de presse à Laboite com Concept

 

Publié le Samedi 15 mai 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Je suis Mario (et un peu Peach aussi)

Vincent n'est arrivé dans le milieu du jeu vidéo que récemment. Enfin, trois ans...mais pour son premier job, c'est carrément le "dossier" Nintendo qu'il a dû porter sur ses épaules. Depuis trois ans, donc, il tente de convaincre des centaines de journalistes que Wii Music est un jeu exceptionnel et mériterait d'entrer au panthéon des jeux vidéo cultes.
Et il gère avec brio et avec un professionnalisme indéniable les contacts presse en ce qui concerne les deux consoles les plus vendues en France : la DS et la Wii.

Ce que j'aime chez lui, c'est qu'il a ce regard particuilier sur les jeux, et pas seulement ceux qu'il représente. Gamer dans l'âme, il a néanmoins cette ouverture d'esprit qui manque à tant de joueurs, sur les jeux casuals. Il prendra donc autant de plaisir sur des Super Mario Galaxy que sur des jeux plus "légers", qu'il s'agisse de Professeur Layton ou autres.

Mais avant tout, c'est un gars vraiment sympathique, toujours prêt à vous rendre service, et disponible. Il a cette classe négligée, ce look volontairement défraîchi qui colle parfaitement à son attitude cool et amicale. C'est l'une des personnes que j'aime venir voir sans raison particulière, lorsque je suis sur Paris, juste pour tailler le bout de gras, pour prendre un café, voire pour déjeuner ensemble. Et ce n'est pas seulement parce qu'il partage, le saligaud, son bureau avec deux créatures de rêve, les merveilleuses et sublimes Gaëlle et Doriane.

Bref, vous pourriez détester la Wii, maudire la DS, Vincent est typiquement le genre de mec qui vous ferait aimer Nintendo quand même, à vous en faire tatouer Mario sur la fesse droite.


imageNom, Prénom, Date et Lieu de Naissance ?

Vincent Dufresne né en 1984 à Beauvais par une belle journée ensoleillée.

Profession et nom de la société ?

Consultant attaché de presse à Laboite com concept, une agence de conseil en communication.

A quelle date êtes-vous entré dans la société ?

Le 23 Mai 2007.

En quoi consiste exactement votre travail ?

Faire en sorte que l’actualité et les produits de Nintendo obtiennent une visibilité de qualité dans les médias. Cela se traduit par une relation forte et soutenue avec les journalistes et par un réel échange avec eux.

Quelles études avez-vous faites pour accéder à cet emploi ?


J’ai étudié dans une école de communication durant 4 ans en optant pour une spécialisation audiovisuelle. Cela m’a apporté une bonne connaissance des outils utilisés par les médias : PAO, matériel de tournage, de montage, studio d’enregistrement radio… Utile pour comprendre leurs besoins.

Comment avez-vous été recruté ?

J’ai commencé à toucher du doigt le milieu du jeu vidéo par le biais de Bouyaka, la boite de production de Bertrand Amar. J’ai travaillé pour quelques unes de ses émissions, surtout pour des sujets orientés jeu-vidéo et High-tech mais aussi dans la réalisation d’EPK.
J’ai rencontré mon employeur actuel durant le lancement de la Wii. Plus tard, lorsqu’une place d’attaché de presse s’est libérée à Laboite, j’ai postulé et eu la chance d’être embauché.

Etait-ce pour le poste que vous occupez aujourd’hui?

Oui, cela fait donc 3 ans que je m’y attèle avec délice.

Quel est l'aspect le plus sympa de votre travail ?

Avoir accès aux jeux avant leur sortie est toujours très appréciable, énormément voyager aussi, mais ce qui fait de cette profession une tache agréable au quotidien est sans aucun doute le fait de collaborer avec des gens passionnés.
Initier des non-connaisseurs aux jeux vidéo et à toutes leurs richesses est également très intéressant. Sans vouloir me prétendre évangéliste, réussir à rendre ce média accessible à une personne à priori réticente est toujours une satisfaction, voire une petite victoire ?

Le moins sympa ?

Avoir les versions de jeux avant, c’est sympa mais ne pas toujours avoir le temps d’y jouer autant que je le souhaiterais est parfois frustrant.

Avez-vous quelques anecdotes à nous raconter ? Votre meilleur souvenir ?

imagePour faire court car les bons souvenirs sont nombreux, je dirai déjeuner en face de Shigeru Miyamoto dans une crêperie en bas du bureau en discutant jeux vidéo. Difficile de trouver mieux comme souvenir.

Votre plus grosse honte ?

Me faire battre à Wii Sport par ma boss lors de mon premier jour de boulot. Je ne m’en remets toujours pas.

Travailler dans le jeu vidéo, est-ce un avantage ou désavantage pour séduire ?

Comme dans chaque milieu professionnel, il faut savoir adapter son discours mais c’est de plus en plus utile. Le multi joueur de New Super Mario Bros Wii fonctionne assez bien, maintenant que j’y pense…

Quels sont les jeux sur lesquels vous avez travaillé et dont vous êtes le plus fier ?

L’ensemble des Super Mario et des Legend of Zelda sont des jeux géniaux, mais d’un point de vue professionnel, le très excellent Professeur Layton fait des miracles : ravir à la fois les hardcore gamers très exigeants comme les utilisateurs les plus néophytes (comme ma mère par exemple).

Le moins fier ?

Pokémon mais uniquement pour des raisons purement personnelles car je passe mon temps à me faire laminer par les enfants de journalistes qui passent à l’agence. Pauvre Ouisticram.

Quels jeux de concurrents auriez-vous aimé avoir chez vous ?

Street Fighter 4 m’a remis à la baston virtuelle…

Des hobbies, en dehors du jeu ?

Lecture, cinéma et surtout la bonne gastronomie.

Chez vous, vous avez.... un pc, un mac, un iPhone, une DS, une PSP, une 360, une PS3, une Wii ?


Un Mac, une Wii, une Nintendo DS, une Xbox 360 et une PS3. Et aussi plein de vieilles consoles dont j’ai dû me séparer à l’époque et que j’ai pu racheter durant mes divers voyages au Japon. La plupart des consoles sont au placard par manque de place.

Quel genre de jeu affectionnez-vous le plus ?

Les RPGs occupent une large place dans mon cœur mais j’ai rarement le temps de les finir. La plupart du temps, je joue en mode facile pour avoir une chance de finir les jeux. Oui, tel un médiocre… Pardon !

Et plus précisément, quel jeu tourne le plus sur votre console/ordinateur actuellement? Qu’est-ce que vous aimez dans ce jeu ?

imageUne personne indélicate a effacé ma sauvegarde de Rhythm Paradise. Du coup, je m’y suis remis. J’adore ce jeu mais je suis totalement nul, donc récupérer toute les médailles d’or me prend du temps, beaucoup de temps. J’aime ce titre parce qu’il est fun, dur et en plus superbement localisé.

Quel est le dernier film que vous avez vu ? Etait-ce au cinéma ou en téléchargement ? Si téléchargement, légal ou illégal ?

“The Harder They Come” de Perry Henzell. Cette belle édition m’a coûté un bras mais je ne l’avais pas vu depuis dix ans.

Etes-vous plutôt film ou série télé ?

Depuis The Shield et les Sopranos, aucune série ne m’a tenu en haleine plus de deux saisons et demie. Les films ont cet aspect « définitif » qui fait que l’opinion que l’on s’en fait ne change pas, même si sa suite est un outrage.

Qui y’a-t-il en ce moment sur votre playlist de baladeur MP3 ?

Pas grand chose de nouveau en fait. Les albums du Wu-Tang côtoient entre autres ceux de Pink Floyd et de Massive Attack (mais surtout pas le dernier).

Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

image« La Mort dans l’Ame » de Ian Rankin. Que tous ceux qui aiment les polars prêtent une sérieuse attention aux enquêtes de l’inspecteur John Rebus.

Quel est le petit déjeuner idéal pour bien commencer la journée ?


Le café/clope me convient bien mais je le déconseille aux enfants en pleine croissance.

Si vous étiez un héros de jeu vidéo, lequel seriez-vous ?

Capitaine Olimar pour avoir une armée de Pikmin à mes ordres !

Une petite phrase pour les lecteurs de Gamalive ?

Mesdames et messieurs, si vous lisez ces lignes, vous êtes sur le bon site et vous avez bon goût. J’espère que les prochaines sorties de Nintendo vous apporteront de longues heures de plaisir vidéo-ludique.

Jouez bien.


PS : Cédric n’a jamais rien compris à Wii Music.


Les déclarations n'engagent que leurs auteurs et en aucun cas la société pour laquelle ils travaillent.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

0