Attakus : Portes Ouvertes au pays des statuettes et des figurines

 

Publié le Lundi 13 septembre 2010 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Portes Ouvertes Attakus

Bienvenue au pays imaginaire...

screenLa semaine dernière, l’atelier Attakus ouvrait ses portes aux professionnels et journalistes, pour faire découvrir ses créations, passées ou à venir, et dévoiler ses méthodes de travail.
 
Pour les novices, Attakus est une société qui édite principalement des figurines. Principalement, mais pas seulement. On leur doit aussi quelques publications d’ouvrages (notamment la série des sketchbooks, livres de croquis dédiés à divers auteurs), de posters ou cartes postales.
Leurs univers sont multiples : BD et Comics, principalement, mais aussi films ou jeux vidéo, sans parler de créations originales.
 
On leur doit ainsi quelques pièces monumentales, sublimes, qui ornent les vitrines des boutiques spécialisées avant d’atterrir chez des particuliers fans d’univers imaginaires, de travail bien fait, et de statuettes de qualité.
Tout y passe. Star Wars, Marvel, Astérix et Obélix, Lanfeust de Troy, Blacksad, AstroBoy, Bob l’éponge, Shrek, l’Age de glace, Terminator, Aliens, et j’en passe…
 
Ce sont également eux à qui l’on fait parfois appel pour ici créer une statuette géante d’un personnage de Looney Tunes destiné à embellir une boutique, ou là une figurine destinée à une édition collector.
Par exemple, la figurine Assassin’s Creed 2 des éditions Black & White, ce sont eux qui l’ont designée. Ils s’apprêtent également (mais chut, c’est un secret et personne n’a le droit d’en parler) à annoncer, via UbiSoft, une série de figurines Lapins Crétins et une nouvelle figurine Assassin’s Creed Brotherhood…
 
screenscreenscreenscreen
 
C’est dans un local miteux, paumé au fin fond d’une rue crado de Montreuil (93), que se sont réfugiés les employés d’Attakus. Et c’est là que nous les avons rejoints.
Premier constat : le contraste entre l’extérieur, à faire peur, et l’intérieur, est saisissant. Dès que vous pénétrez chez Attakus, vous êtes totalement saisis par les milliers de figurines qui s’entassent, décorant chaque pièce, chaque bureau. Il y en a partout. Pour tous les goûts. Pour toutes les bourses, aussi.
 
screenMais surtout, c’est en visitant leurs ateliers que l’on comprend mieux à quel point ce sont de véritables artistes, qui livrent de véritables œuvres d’art, et que l’on conçoit mieux qu’une statuette puisse coûter jusqu’à 200, 300, voire 1000 € ou plus.
3600 € pour le buste de la Full Metal Pépette, réalisée avec Olivier Vatine, en échelle 1:1, 80 cm de haut, une précision de folie, des détails extraordinaires, des matériaux de qualité… et quelques 400 heures de boulot…
1500 € pour la scène de pugilat d’Astérix et Obélix, avec plus de 60 personnages et composants, des centaines d’heures de travail…
Forcément, à côté de ça, il y a des pièces plus abordables : un buste de Blacksad (17cm) à 49 €, un Little Kevin sur sa moto à 159 €, un SuperDupont à 89 €, une Navis (Sillage) à 129 €, un Dark Vador à 79 €, et j’en passe…
 
screenscreenscreenscreen
 
Ok. Je suis comme vous. Quand je les vois en vitrine de boutiques de BD, ou sur le net, je m’exclame, avec déception et, limite dégoût, que « purée, c’est cher, c’est une honte, ce n’est pas abordable pour le commun des mortels ».
Certes.
screenSauf qu’après visite des locaux, après avoir vu le travail qu’une toute bête figurine demandait, les matériaux utilisés (résine de qualité pour la plupart, sauf exception, comme pour les éditions collector), souci du détail… on se rend compte que oui, ce n’est pas du boulot fait par des chinois au fin fond d’une usine du Gansu, mais de véritables œuvres d’art, réalisées par de véritables artistes.
 
Bref, nous en avons pris plein les yeux. Véritablement.
Prenez un autre exemple, tiens : la statuette Assassin’s Creed Bortherhood que nous vous avons dévoilé il y a quelques semaines. Elle a, de votre part, reçu un accueil assez mitigé, notamment en raison de son prix.
Eh bien nous l’avons vue. Tenue entre nos mains. Et nous pouvons vous assurer qu’elle vaut très largement son prix, justement. Elle est tout bonnement magnifique. Une précision incroyable. Une qualité époustouflante. Et non, je n’en fais pas trop. Elle est vraiment sublime.
 
Même Vincent, qui m’accompagnait, et qui n’est pas spécialement fan de statuettes ou figurines, est resté bouche bée devant la beauté de certaines pièces, devant la qualité du travail accompli. Une qualité qui méritait bien un tel article dithyrambique.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Attakus : Portes Ouvertes au pays des statuettes et des figurines :

0