Japan Expo 2012 : Les photos, nos impressions

 

Publié le Vendredi 6 juillet 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Japan Expo 2012 : Les photos, nos impressions

Un autre monde

imageC’est en ce moment que se déroule la 13ème édition de la Japan Expo, au Parc des Expositions de Paris-Nord Villepinte.

Plus de 500 exposants, tous issus ou qui s’inspirent de la culture nippone, étalent leurs stands sur les quelques 120 000m² du salon.

Et on trouve de tout, à la Japan Expo. Figurines, katanas, jouets, vêtements, accessoires, livres, mangas, vidéos, jeux vidéo, œuvres artistiques, concerts, conférences, dédicaces, rencontres… c’est le paradis pour tout fan de ces univers particuliers.

Comme chaque année, nous avons passé quelques heures dans le salon, à flâner et admirer les stands… Et d’ailleurs, hier, dès le premier jour, les allées étaient bondées. Un monde totalement hallucinant. Il fallait jouer des coudes, et avoir au moins ma carrure pour réussir à se frayer un chemin parmi une foule ultra-compacte et qui avançait à la vitesse d’une tortue percluse d’arthrite.

Comme chaque année, de nombreux fans avaient fait le déplacement, pour la plupart déguisés. Le « cosplay »… cette mode si étrange… J’avoue que c’est toujours une fascination mêlée d’une pointe de crainte et d’une vraie dose d’horreur que de contempler cette génération qui s’affuble de déguisements parfois outranciers, parfois ridicules, parfois sexuellement explicites…
D’ailleurs, comment cautionner le fait que des parents laissent leurs petites filles à peine entrées dans l’adolescence porter des tenues sexy, des bustiers qui rehaussent la poitrine et des jupes tellement mini qui ne cachent rien d’une culotte ou d’un string en dentelle ?

screenscreenscreenscreenscreen

screenOn trouve de tout sur la Japan Expo. Chacun y va de son déguisement pour ressembler à son personnage de série, de manga ou de jeux préféré. On trouve des militaires façon Metal Gear, des One Piece torse-nus, des Lara Croft aussi, des écolières japonaises… avec parfois, des tenues vraiment sublimes. Avec parfois, des cosplayeuses vraiment sublimes aussi, d’ailleurs.

C’est un véritable voyage dans un autre monde. Chaque année, une plongée dans un univers étrange, dérangeant pour le vieux con hermétique aux mangas que je suis, mais totalement fascinante sur la nature humaine et sur la jeune génération actuelle.

Bref, c’est le rendez-vous incontournable de tout fan de culture nippone.

screenCette année, par rapport aux années précédentes, on notera sans doute cette recrudescence du cosplay, plus présent que l’année dernière. On notera également bien plus d’hommes déguisés en filles. Et voir un barbu de 120kg débarquer en robe à froufrous rose bonbon, ça fait toujours quelque chose… Quelque chose d’ailleurs d’un peu dérangeant et pervers quand on voit un vieux japonais de 70 ballets déguisé en écolière qui s’amuse à prendre en photos les petites filles de 12 ans déguisées en princesses…
On notera aussi l’absence de SEGA qui, pourtant, chaque année, occupait le devant de la scène vidéoludique sur le salon. C’est Nintendo qui, cette fois, joue les stars avec des dizaines de 3DS XL en présentation pour les jeux. Nous l’avons prise en mains, d’ailleurs. Bel écran. Le stylet revient sur le côté droit de la console. Boutons agréables. Plastique un peu « cheap », peut-être, mais belle console tout de même.
On notera enfin que la Comic’Con, la partie Comic du salon, semble avoir encore réduit au niveau espace et n’a, finalement, plus vraiment sa place.

screenMais on notera surtout que le salon était plutôt réussi. Excellente ambiance. Jolies rencontres. Vous en prenez plein les yeux, plein les oreilles aussi. Il faut s’abandonner à cette ambiance si particulière et se laisser porter par le flot des visiteurs.

Et si une jeune fille de 15 ans à peine, habillée avec un décolleté à vous en donner une érection à un eunuque vient vers vous avec sa pancarte « Free Hugs » (câlins gratuits… une grande mode à la Japan Expo), faites comme moi : ne cédez pas à la tentation. Bon, vous pouvez refuser de manière un peu plus polie que je ne l’ai fait en lançant un « Nan, toi t’es trop moche ». Mais refusez quand même. On ne sait jamais, c’est un coup à finir par vous trouver des excuses du genre « Non mais j’vous jure, m’sieur l’juge, j’croyais qu’elle avait 18 ans ».

La Japan Expo, c’est jusqu’à dimanche prochain. Et c’est vraiment à faire au moins une fois dans sa vie.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Japan Expo 2012 : Les photos, nos impressions :

0