The Legend of Zelda: Breath of the Wild (Nintendo Switch)

 

Publié le Lundi 16 janvier 2017 à 11:40:00 par Cedric Gasperini

 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild (Nintendo Switch)

La déception ?

screenAprès y avoir joué une trentaine de minutes, au minimum, il y a quelques mois, sur Wii U, nous avons pu prendre en mains The Legend of Zelda: Breath of the Wild sur Nintendo Switch pendant une vingtaine de minutes. Pas une de plus. Pas une de moins.

Nous y avons joué via la manette Game Pro Controller.

Le jeu débute par le réveil de Link, gardé au frais pendant 100 ans tout rond, et qui se réveille pour sauver Hyrule. Le monde est au bord de l'agonie, corrompu suite à l'action maléfique de Ganondorf.

screenLink se réveille à poil, dans une caverne. Ou du moins en calecif, et récupère une tablette qui va lui permettre d'acquérir des cartes des lieux qu'il visitera, ou d'ouvrir des portails, tandis qu'une voix le guide (Jeanne d'Arc power). A vous de choisir alors : va-t-il ouvrir un coffre pour trouver ses vêtements, ou va-t-il partir à l'aventure nu comme un vers ? Vous me connaissez, j'ai choisi la seconde possibilité. Une fois dehors, vous pourrez soit parcourir le monde pour le découvrir, soit suivre le scénario qui débute par une rencontre avec un petit vieux. Moi, j'aime bien les petits vieux. Alors je suis allé discuter avec. Un petit vieux très sympathique qui vous file grosso modo tout ce qui lui appartient sans broncher (mais toujours avec une petite phrase pour vous culpabiliser) et qui reviendra régulièrement pour vous donner des quêtes et vous guider dans votre aventure. 


screenPremier constat : moyennement animé, le jeu se veut par contre excessivement facile à diriger. On ramasse des pommes, des champignons, des branches qui peuvent servir d'armes, des haches, des épées, et autres objets tranchants planqués çà et là. On combat des ennemis... une touche pour frapper, que l'on appuie plus longuement pour frapper plus fort... une touche pour sauter... et c'est tout. 
Link peut courir pendant 20 mètres avant de ralentir, épuisé (on finira par sauter sans s'arrêter pour aller plus vite, façon jeu des années 90). Il peut nager la même distance avant de se noyer... Ce système de "stamina" que nous avions déjà dénoncé dans une précédente news, s'avère toujours aussi pénible, restrictif et ridicule : voir Link se noyer à un mètre du bord parce qu'il n'a plus d'énergie alors qu'il vient de nager à peine 10 secondes, c'est un très mauvais choix de gameplay, à notre avis. En espérant qu'au fil de sa progression dans l'aventure, le petit héros arrivera à augmenter cette stamina (rien n'est moins sûr cela dit). 

Le gameplay simpliste au niveau des combats est également source de déception. Ils deviennent rapidement basiques inintéressants. On frappe, on recule parce que Link est aussi résistant qu'une saucisse, on refrappe... Là encore, on espère découvrir au fil de l'aventure plus de coups, des combos, diverses possibilités avec les différentes armes... armes qui se cassent au fil du temps (cela dit, une épée cassée au bout de deux combats, n'est-ce pas un brin exagéré ?).

screenFaçon Assassin's Creed, Link activera des tours pour "débloquer" la vision d'une zone sur sa carte. On passera le manque d'originalité pour pointer une nouvelle fois un problème de gameplay : une fois activée une borne avec sa tablette, Link voit sous ses pieds une tour gigantesque se dresser. Ok. Après, il va falloir en descendre. Soit. Je saute sur un balcon. Pour atteindre le prochain, je me laisse pendre au rebord et... chute dans le vide. Les balcons ne sont pas "exactement" les uns sous les autes. Soit. Je recharge la partie. Je saute d'un balcon à l'autre... et passe par-dessus celui du dessous pour une nouvelle fois chuter dans le vide... "Non, faut marcher calmement et simplement" me dit le gars de chez Nintendo qui gère la borne d'essai. Soit. Je recharge la partie. Je marche et descends sur le balcon du dessous. Ça fonctionne, ok. Je réitère la manoeuvre... et chute dans le vide à nouveau. "Non faut y aller doucement et dans le bon angle"...
Alors c'est un détail, certes. Mais qui illustre une nouvelle fois les choix peu judicieux que les développeurs semblent avoir faits dans ce The Legend of Zelda: Breath of the Wild.


screenOn se retrouve devant un jeu déjà-vu, mais en mieux. Un open-world basique sans réel génie. Arrêtez de vous exciter sous prétexte qu'il s'agit d'un Zelda. Ce The Legend of Zelda: Breath of the Wild est complètement décevant pour les premières minutes de prise en mains. 

Maintenant, n'allons pas avorter le bébé à l'aiguille à tricoter. Nous n'avons joué que 20 petites minutes, dont la moitié passée à faire des conneries et mourir bêtement en essayant des choses. 
The Legend of Zelda: Breath of the Wild promet d'être une aventure riche, longue, et proposera pas moins de 100 donjons. Autant dire que nous n'en avons effleuré que le téton. On a donc très envie de lui laisser sa chance et de se dire que oui, le jeu final sera une tuerie. Mais pour le moment, on est très très loin d'être convaincu.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu The Legend of Zelda: Breath of the Wild (Nintendo Switch) :

0