Earthfall, nos premières impressions (PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Vendredi 25 mai 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Earthfall, nos premières impressions (PC, PS4, Xbox One)

Jeu de merde

imageEarthfall est un jeu de merde.

Parfaitement. Ah ben chacun son truc, hein. Mais moi, un développeur qui me regarde en souriant et qui dit « dommage, c’était presque gagné. A dix mètres près », alors que vous venez juste de perdre la partie et qu’il s’en est fallu d’un poil de cul d’alien, vous avez juste envie de lui faire manger son PC, sa souris… et son jeu de merde.

Oui, bon, objectivement parlant, Earthfall a tous les atouts pour être une très bonne surprise. Je suis d’accord. Et je vais vous expliquer pourquoi. Pourquoi pour vous il risque d’être un bon jeu alors que pour moi… en fait tout dépendra avec qui je ferai le test. Voilà. En attendant, je garde une dent contre lui.

Développé par Holospark, Earthfall est disponible sur PC, via la plateforme Steam, depuis déjà un an en accès anticipé.
Nous avons pu jouer à la version finale, qui sort dans quelques semaines. Bonne nouvelle aussi pour les joueurs consoles : le titre débarquera également sur PS4 et Xbox One.

On passera rapidement sur le scénario : Aliens, guerre, humains décimés, survivants prennent les armes. Voilà. Pas besoin d’en dire plus sur une histoire écrite sur un coin de papier toilette usagé, entre deux constipations. A la limite, on s’en fout. Regardez un jeu tel que Left 4 Dead. Remplacez les aliens par des zombis et vous avez la même histoire. Ça ne l’a pas empêché de devenir un jeu culte.

Et la comparaison n’est pas innocente. Earthfall est un FPS en coop. Entre Left 4 Dead et le mode Zombies de Call of Duty, si l’on devait faire une comparaison.


screen10 niveaux vous attendent. 4 personnages sont à choisir, même s’ils n’ont pas à proprement parler de compétences spéciales ou de caractéristiques particulières. Vous incarnerez Maya, la jeune hispano débrouillarde, Roy, le black baraqué, Danny, geek typé asiat, et Jonas, moitié hipster moitié bûcheron.

Chaque niveau vous demandera d’aller d’un point A à un point B, avec quelques « quêtes » ou du moins des buts à atteindre et des actions à réaliser.
Nous avons pu jouer à un niveau (environ 30 minutes) dans lequel vous allez traverser un morceau de forêt, visiter une usine où vous devrez tourner des valves et ouvrir une porte, pour enfin terminer dans une sorte de casse auto où, donc, vous perdrez 10 secondes avant la fin du niveau juste parce que vous avez fait une connerie et que vos coéquipiers sont nuls. A ce  propos, nous l’avons essayé en solo. Autrement dit, les 3 autres nazes étaient gérés par une IA. Plutôt correcte, l’IA, cela dit, et qui n’hésite pas à venir vous aider si besoin. On regrettera seulement qu’elle ne prenne aucune initiative et se contente de vous suivre, là où un humain saura qu’il faut défendre un point spécifique pour laisser le temps à ses potes d’agir ou d’aller récupérer une arme ou un kit de survie, par exemple.

screenMais bon. Earthfall, comme Left 4 Dead cela dit, est donc un jeu pleinement coop. Vous trouverez des tas d’armes. Humaines ou alien. Les armes humaines pourront être dupliquées, pour certaines, dans des imprimantes 3D. Bien utile pour récupérer des munitions… Et vous pourrez aussi trouver à certains moments des barricades qui bloquent une ouverture. Barricades qui se transforment en piège si vous lancez une grenade électrique dessus, par exemple.

Tout sera bon pour combattre les différents aliens. Certains explosent et vous contaminent, d’autres sont plus basiques, certains vous sautent dessus et vous jettent à dix mètres, d’autres sont énormes et très résistants…

screenAu final, cette première prise en mains, même si elle a été douloureuse à 10 secondes près, a quand même permis de découvrir un jeu intéressant, au gameplay bien rodé, au level design très bien pensé et parfaitement exploitable pour les joueurs, bien dosé niveau difficulté…  Les graphismes, plutôt réussis, participant à cette bonne impression globale.

Bref, Earthfall a tous les atouts pour devenir une nouvelle référence du FPS coop à missions. On attendra la version finale pour savoir si nos espoirs se confirment. Mais c’est bien parti, en tout cas, pour ce gros jeu de merde fait par des développeurs de merde.

 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Earthfall, nos premières impressions (PC, PS4, Xbox One) :

0