Tomb Raider, nos premières impressions

 

Publié le Mardi 26 juin 2012 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Tomb Raider, nos premières impressions

Un grand jeu ?

imageLa semaine dernière, Square Enix a invité la presse vidéoludique à découvrir plus avant le prochain Tomb Raider, via deux longues sessions de jeux projetées sur grand écran.
L’occasion de découvrir ce reboot qui sortira en 2013 et qui met en scène une jeune Lara Croft, tout juste sortie de l’adolescence, et qui va entrer dans l’âge adulte de la pire des manières.

Pendant trois quart d'heure, nous avons donc découvert le gameplay du jeu, et la manière dont est construit l’intrigue et la jouabilité.

Tout débute par un naufrage. Le bateau de Lara, pris dans une tempête, coule à pic. L’héroïne parvient tout juste à s’en extraire et s’échoue sur une île étrange. Etrange parce que sur la plage, de nombreuses carcasses de bateaux et avions sont échouées. Voilà qui fleure bon le Triangle des Bermudes…

Exténuée, blessée, Lara va tenter de survivre. On la suit, avançant péniblement, la main sur le côté ensanglanté de son tee-shirt… Bon, on vous rassure, hein, ça ne l’empêche pas de grimper et bondir comme un cabri… Fouiller l’épave d’un radeau de secours pour y trouver une radio et une boite d’allumettes, faire un feu pour se réchauffer à l’abri dans une saillie de la montagne tandis que l’orage gronde au-dehors, récupérer un arc sur le corps en décomposition d’un homme pendu à un arbre par les pieds, chasser des animaux pour survivre… le début de l’aventure va se dérouler doucement, comme pour mieux appréhender les lieux, l’action, les faits, et se familiariser avec cette nouvelle Lara Croft.


screenPremier constat : le jeu est superbe. Horizon à perte de vue, décors variés… Si quelques gros plans sur des plantes bien pixellisées et immondes viennent un peu gâcher l’ensemble, globalement, Lara évolue dans un environnement magnifique. Les chutes d’eau, la forêt, les bâtiments (car oui, l’île est habitée), les affleurements rocheux… on en prend véritablement plein la vue.
Et le tout, sans aucun temps de chargement durant toute la démo à laquelle nous avons assisté…

On restera dubitatifs sur quelques raccourcis ou quelques poncifs choisis par les scénaristes et développeurs : le coup du « il ne me reste qu’une seule allumette pour allumer mon feu » d’un classicisme navrant, d’autant plus que par la suite, chaque feu de camp restera éternellement allumé et servira de « base » pour améliorer ses objets ou manger… donc le coup de « oh lala vais-je réussir à allumer le feu pour me réchauffer » est légèrement niais. Le coup du « je trouve des carquois avec des flèches un peu partout sur l’île ». Ou « je casse des caisses pour récupérer des objets et améliorer mon arme »… Bref, ce nouveau Tomb Raider n’évitera pas malheureusement quelques grosses ficelles bien usées à force d’avoir été utilisées de trop nombreuses fois dans les jeux vidéo. C’est dommage.

screenscreenscreen

screenMalgré tout, cette première impression du jeu est très bonne. Tomb Raider s’annonce comme un très bon jeu, soigné et au scénario bien construit. Avec des moments forts. Une plongée brute et brutale dans un épisode de survie. Une sorte de « Woman vs Wild » (Seule contre la Nature) mâtiné de combats avec des ennemis en pagaille. Lara qui éventre un cerf avec une flèche, ça vaut le coup d’œil. Certains passages, notamment dans les escalades, ne sont pas sans rappeler Uncharted au niveau des caméras, du dynamisme et des éléments du décor qui viennent interagir. Un petit côté RPG, avec augmentation des compétences de Lara Croft quant à sa survie, ou amélioration des armes, est également présent. Enfin, le jeu est d’une violence omniprésente. Pas une violence exagérée et gratuite, mais une violence liée aux évènements, aux personnages, à leur situation. Des prisonniers exécutés sommairement, une Lara qui s’échappe au milieu des ruines d’un village et qui se fait rattraper par le chef ennemi, une tête qui explose sous l’impact d’une balle et recouvre l’héroïne de sang… Lara va perdre son innocence bien plus rapidement que prévu…

screenLa seconde démo, plus avant dans le jeu, montrait d’ailleurs une Lara plus guerrière qu’au début du jeu. Le personnage évoluera dans le temps et là, on la retrouve à dézinguer de l’ennemi avec son arc, à faire exploser des bidons d’essence au fusil à pompe pour tuer plusieurs ennemis à la fois, elle saute, glisse, se protège derrière des murets qui explosent sous les tirs de Kalachnikov de ses opposants… bref c’est une phase nettement plus portée sur l’action.

Bref, du bon, du moins bon, mais globalement, une excellente impression pour ce nouveau Tomb Raider. Ne reste plus qu’à le prendre en main pour avoir un avis plus précis sur la chose.

 
image



 

 
image

 

 

 

 

Home

 

 

Images du jeu Tomb Raider, nos premières impressions :

0