Profil de èFBéBéèF


Mon avatar

Inscrit le 22/01/2013 à 12:44

188 Commentaires

 

 

Commentaires


29/11/2015 à 19:16 - L'Edito du dimanche

c'est clair que du nolwenn leroy à l'enterrement de gens morts pendant un concert de rock californien, c'est plus q'une faute de gout...

... c'est en fait une deuxième mort smiley 26

Bon sinon, effectivement, faut pas voter FN les gars.
Si le FN passe, les libertés vont être réduites, les manif's interdites, les militants qui ne sont pas de la bonne couleur politique pourraient être en garde à vue sans raison...

... ah merde, c'est déjà le cas smiley 54

La vérité, Hollande a siphonné le programme du FN en matière de sécurité. Qu'est-ce que le FN proposait qui n'a pas été repris par Hollande sur le plan sécuritaire ?

Le plus dramatique, c'est qu'Hollande, par les mesures prises à la suite de l'attentat, dit en gros que le FN avait raison et qu'il proposait les bonnes mesures en matière de sécurité.

Faut pas s'étonner après que le FN a le vent en poupe.

 

28/09/2015 à 14:40 - L'Edito du dimanche

Ecrit par Cedric Gasperini

Sinon, on se fait une ratonade, les mecs ?

Tss tss, faut pas réduire le débat aux gentils humanistes contre les vilains fachos/racistes.

C'est un poil plus complexe que cela.

Bon, sur ce, moi je vais me replonger dans cet excellent livre, bien que très volumineux : http://www.amazon.fr/Histoire-populaire-Etats-Unis-1492-jours/dp/2910846792

 

28/09/2015 à 14:37 - L'Edito du dimanche

Je vais aux urnes, et je vote blanc.

Par principe.

Parce que je suis intimement convaincu que le système est bloqué, et qu'il n'est plus possible de changer de politique par la voie démocratique.

 

28/09/2015 à 14:28 - L'Edito du dimanche

En fait, la question n'est pas de dire s'il faut ou non accueillir des réfugiés qui fuient l'horreur. Personne ne dirait le contraire.

Ce qui choque une bonne partie des français, c'est que l'on soit capable d'une telle et belle mobilisation pour accueillir ces réfugiés, mais tout aussi incapable de se mobiliser pareillement pour nos propres pauvres.

Je comprends que ça choque. C'est normal.

La vérité, cynique, n'est pas que la FRance et l'Europe se sont soudainement rappelé de ses valeurs humanistes.

C'est surtout qu'elle n'a pas d'autres choix.

Alors que nos pauvres à nous, et on en revient à ça, sont bien sages et résignés.
Donc, on s'en fout d'eux.

Il n'y a que par la lutte, la confrontation que l'on peut obtenir quelque chose. C'est comme ça que ça fonctionne depuis la nuit des temps.

Le "peuple" n'a jamais eu autant obtenu d'acquis sociaux que lorsque les syndicats étaient puissants, capables de mobiliser en masse et de créer des grèves monstres et paralysantes.

Là, c'est le retour de manivelle avec des syndicats réduits à un rôle de spectateur et un peuple - pour l'instant - neurasthénique.

 

28/09/2015 à 14:12 - L'Edito du dimanche

C'est pas un peu manichéen, comme discours, de faire du FN le mal absolu ?

C'est faire trop d'honneur à Marine.

 

28/09/2015 à 14:05 - L'Edito du dimanche

Je crois, Cédric, que ce discours moralisateur ne fonctionne plus.

- d'abord parce que tout dépend du degré de désarroi de l'électeur. Toi, tu ne roules peut-être pas sur l'or, mais tu vis à peu près correctement. Tu as une maison, une femme, des enfants... donc tu aurais quelque chose à perdre avec une rupture violente, quelle qu'elle soit.
Mais le sdf, celui qui survit avec le RSA, celui endetté jusqu'au cou, celui qui est proche du suicide... il en a rien à foutre de tes discours moralisateurs.
Il n'est pas plus con que toi, plus stupide, moins cultivé... juste qu'il en est arrivé à un point qu'une dictature ne ferait pour lui pas forcément de grande différence.

- ensuite parce que tu as du rester bloqué dans les années 80 à voir le FN comme un parti presque nazi. Le FN n'est plus cela. Il y a bien sûr de nombreuses brebis galeuses, des fachos, des homophobes, des racistes, des antisémites... mais le FN de 2015 n'est plus un parti d'extrême droite comme il pouvait l'être dans les années 80. Il a à la fois une jambe dans une droite dure, volontiers xénophobe (à l'image d'une bonne partie de la France), et l'autre dans ce que pouvait être le parti communiste des années 70.
C'est ce qui explique que le FN tourne en ce moment autour de 25 %, parce qu'il a récupéré une grosse partie de l'extrême gauche.
Ne pas voir ça, c'est donner un coup dans le vide.

Par ailleurs, je te ferai remarquer que ne voir le danger xénophobe que dans le FN, c'est erreur grossière.

Qui a dit : "La France est un pays de race blanche" ? Nadine Morano, UMP, samedi dernier.
Qui a dit : "l'islam a vécu la renaissance avant le moyen-âge ?"
Sarkozy, UMP, la semaine dernière.
Qui a dit : "l'islam est une religion par nature violente" ?
Michel Onfray, intellectuel d'extrême gauche.

Ce que je veux dire par là, c'est que tu te trompe de combat en focalisant sur le FN.
Les idées raciales, nationalistes, antisémites... infusent de plus en plus dans la société française, mais aussi européenne.

Je suis le premier à le déplorer, n'ayant vraiment, mais vraiment pas l'embryon d'un début du commencement d'une tolérance pour le racisme et autres saletés.
Mais c'est un constat.

Et permet moi de te dire qu'avec l'afflux de migrants syriens, c'est pas près de s'arrêter.

 

27/09/2015 à 21:59 - L'Edito du dimanche

Deux points :

- ce ne sont pas les 51 % qui voteront "mal" qui sont à blâmer, mais ceux qui les auront pousser à de telles extrémités. Et puis franchement, voter Macron pour éviter Le Pen ? Le plus dangereux n'est pas celui que l'on croit.

- "si on sort de l'euro/l'Europe, on est mort".
Ah bon ? Pourquoi ?
Vit-on mieux maintenant qu'avant l'euro ? Y-a-t-il moins de guerre (Kosovo, Ukraine, Yougoslavie)? Moins de pauvres ?
Pourquoi la Suisse pourrait-elle vivre hors de l'UE et pas la 6ème puissance économique du monde ?
Mais l'UE est morte si la France la quitte, elle a autant sinon plus à craindre, l'UE, d'un départ de la France.
Bien sûr, il n'y aurait pas que des avantages (avant tu ailles chercher sur google les arguments classiques des habituels ayatollahs de l'UE). Ce qui importe, c'est de voir le bilan avantages/inconvénients.

Ce qui m'éclate, c'est d'entendre dire que la religion est de moins en moins présente en Europe... alors que non, elle est toujours présente : notre nouvelle religion, c'est l'UE.
L'UE, c'est la paix, la prospérité, la fraternité...
Et comme toute religion, on blasphème si on ose la remettre en cause, on est excommunié.

Comme Cédric j'ai honte : honte de voir les peuples qui se font dépouiller de leurs acquis, et qui remercient tout de même le dieu UE de la prospérité, de la paix et de la fraternité qu'elle leur offre. On appelle ça le Syndrome de Stockholm.

 

27/09/2015 à 16:20 - L'Edito du dimanche

Le FN n'est ni un problème, ni une solution.

Pas une solution car le Fn suivrait la même trajectoire que Syriza en Grèce. Marine Le Pen veut juste le pouvoir, ce n'est pas une personne qui a une réelle idéologie.

Je suis intimement persuadé que le FN au pouvoir ne ferait rien d'autre que ce que fait le PS et l'UMP sur le plan économique.

Le FN n'est pas un problème. On ne peut que se rouler par terre quand on entend le cercle médiatique parisien crier au fascisme, au nazisme...

Tout ce qui est outrancier est insignifiant, n'est-ce pas ?

Le FN est juste un attrape-gogo pour cacher ce "faschisme mou" bien réel qu'est devenu l'union européenne.

Ce qui s'est passé en Grèce montre bien que nous ne sommes déjà plus en démocratie. Junker a bien dit lors de l'arrivée de Syriza au pouvoir "il ne peut y avoir de démocratie contre les traités européens".

Donc qu'on n'arrête de crier au loup avec le FN : nous ne sommes déjà plus en démocratie.

Oh, nous ne sommes pas sous une dictature violente, un fascisme hitlérien, etc.

Ca pourrait être pire...

Non, c'est plus subtil que ça, le fascisme mou, concept qui sied à merveille à l'UE.

Bien évidemment que le chômage ne baissera pas, puisque c'est dans l'intérêt de nos dirigeants d'avoir une masse effrayée par le chômage et donc malléable à souhait, prête à tout accepter, à renoncer à tous ses droits sociaux : on casse le code du travail (qui peut croire qu'on "négocie" avec son patron quand le chômage est 10 %), on veut supprimer le statut des fonctionnaires, défoncer le smic (il est trop élevé paraît-il), augmenter le temps de travail... en nous faisant miroiter que c'est juste le temps de la crise... qui dure depuis 40 ans...

Bref, dans tout ça le FN rien à foutre... ce n'est pas lui qui veut renvoyer le salarié à son état du 19ème siècle.

La vérité c'est que lorsqu'il y avait la menace soviétique, le salarié était fort : les pays occidentaux préférant donner des avantages à la populace pour ne pas qu'elle se tourne vers le bolchévisme.

Maintenant que cette menace n'existe plus, les néolibéraux se lâchent et veulent à nouveau reprendre les avantages donnés.

Le FN est dans tout ça un épiphénomène.

Pour les prochaines élections, peu importe que le FN soit au second tour. HOrs de question que je vote UMP/PS pour "contrer le FN".

Si le chômage était à 4 %, on ne parlerait même plus du FN.

 

06/04/2015 à 18:05 - L'Edito du dimanche

Sur la rédaction/présentation de la loi sur l'interdiction du kit mains libres, on peut toujours discuter.

Mais j'ai pu moi-même le tester : quand tu téléphones, tu n'es plus suffisamment attentif à ta conduite. Point barre.

Et si on mettait en avant l'idée, surréaliste, que quand on conduit, on ne ferait que conduire, tout simplement ?

La conduite est une activité suffisamment dangereuse pour ne pas se rajouter des gages.

Et sinon, même si je fais la part d'outrancier et de caricature dans cet édito, ne disons pas n'importe quoi sur les lois et les ministres. Un ministre ne fait jamais une loi tout seul. Il y a derrière toute une armée de fonctionnaires qui travaillent dans l'ombre. Le travail du ministre se résumant bien souvent, et à mon grand regret, à poser sa signature tout en bas.

Ce qui explique que passer d'un ministre à un autre ne fait pas varier tant que ça le contenu.

Et puis, Cédric, concernant ta proposition de parti, on a déjà assez de partis populistes et démagogues sur le marché :p

 

23/03/2015 à 20:59 - L'Edito du dimanche

Ce qui est franchement insupportable, ce ne sont pas les discours de Marine Le Pen. Ce sont ces discours moralisateurs bien sirupeux.

Rendez-vous compte, le seul programme du PS, c'était le même programme que l'UMP : votez pour nous, parce que le FN c'est le parti Nazi, et Marine Hitler.

C'est d'une crasse crétinerie, incroyable !

Faut arrêter un peu : on n'est pas en 1933, et il n'y aura qu'un seul Hitler. Faut arrêter ces délires.

Mais si on veut vraiment lutter contre le vote FN, ce qu'il y a de plus intelligent à faire, c'est de tirer la chasse d'eau sur les partis "de gouvernement" qui ne servent à rien. C'est l'UMP et le PS qui font monter le FN en étalant leur impuissance à changer quoi que ce soit.

Et l'Union européenne ! Quand Montebourg disait que Baroso était le meilleur carburant du FN, il avait tout dit.

Une partie de plus en plus grandissante des français ne veut plus de ces deux partis jumeaux qui se refilent le pouvoir. Et pour ce faire, je ne vois que deux solutions :

- la première, qui n'aboutira pas selon moi, c'est le vote FN pour tout casser. Mais il fera comme Syriza en Grèce, in fine. Il s'écrasera devant la bureacratie européenne.

- la seconde, c'est la révolution.

Parce que faut pas se leurrer, l'austérité, c'est maintenant et pour longtemps.
Il faudra toujours plus sacrifier des droits du salarié pour nourrir la bête capitaliste.

"quand le sage montre la lune l'imbécile regarde le doigt"

Ne soyez pas imbéciles, le danger n'est pas celui que l'on vous désigne.

Le régime totalitaire, c'est celui qui refuse le choix démocratique des grecs, par exemple.

 

11/01/2015 à 20:00 - L'Edito du dimanche

Il ne manquait plus que Bachar et Kim Jong Un pour accompagner Orban, Ali Bongo, Erdogan et les autres défenseurs de la liberté d'expression déjà présents aujourd'hui à Paris.

Charb et ses potes ont du apprécier ^^

C'est beau cette union smiley 13

 

11/01/2015 à 14:57 - L'Edito du dimanche

Il n'y a rien de plus stupide, de plus con qu'une foule.

Je vous invite à lire à ce sujet "Psychologie des foules", de Gustave Le Bon ^^

Et sinon, que dire si ce n'est une envie de gerber quand on voit ces hommes politiques se disputer les meilleures places en tête de cortège pour apparaître sur la photo.

Et voir BHL parmi eux... comment dire...

 

11/01/2015 à 14:03 - L'Edito du dimanche

Défendre la liberté d'expression et d'opinion, c'est aussi accepter ceux qui ne veulent pas se mélanger à cette manifestation aux sentiments sirupeux et qui ne veut rien dire.

Liberté d'expression, fraternité, égalité... qui peut être contre ?

Sauf que tout le monde ne met pas la même chose dedans. Là est le problème.

Hier soir, à Bastia, une banderole a affiché : "le Quatar finance le PSG et le terrorisme".

Chacun en pensera ce qu'il voudra, mais ça a au moins le mérite de mettre chacun devant ses contradictions.

Et pour ma part, il est hors de question de défiler à côté d'un ramassis d'hypocrites.

Ca fera de belles images, ça c'est sûr.

Mais ça ne fera rien de plus.

 

22/12/2014 à 20:56 - Horaires intenables, ouvriers épuisés : la réalité des usines Apple

Ben quoi ?

Pourquoi être choqué ?

C'est cela, le capitalisme.

C'est pas avec les occidentaux et la "rigidité" de leur code de travail que l' "internationale des entreprises" va obtenir des rendements à 2 chiffres.

Ne vous moquez pas, Foxconn, c'est à la fois un passé lointain, mais aussi notre avenir à tous smiley 17

 

22/12/2014 à 20:51 - Ventes de jeux vidéo : la Chine poursuit son grand bond en avant

Ventes de jeux vidéo : la Chine poursuit son grand bond en avant

Et elle va faire sa révolution culturelle ? smiley 13

"Niquer les américains" ?

Mais non mais non, puisque les américains vont bientôt déclarer la guerre à la Chine...


...

Ah non, en fait, ils vont juste s'attaquer à la Corée du Nord, il y a moins de risques ^^

 

21/12/2014 à 21:16 - L'Edito du dimanche

Cédric, t'as oublié dans ton listing des clichés le cas de celui qui ressort toujours ses mêmes grosses vannes.

Genre :

"Vous savez comment s'appelle le bout de gras autour du vagin ?
La femme".


--------------------->[]

 

14/12/2014 à 14:21 - L'Edito du dimanche

Pourquoi parles-tu de politique ? La politique n'existe plus, elle est détruite. La politique, c'est le pouvoir d'influer sur la direction d'un pays.

Le problème des hommes politiques en France, c'est qu'ils n'ont plus de pouvoir. T'as 2 leviers pour diriger un pays : le levier monétaire et le levier budgétaire. Le levier monétaire ? On ne peut rien faire puisqu'on doit faire avec l'euro.
Le levier budgétaire ? On ne peut rien faire puisque c'est Bruxelles qui corrige la copie (et on l'a bien vu ces dernières semaines).

La vérité, c'est que les politiques n'ont plus de pouvoir. Le pouvoir a été confisqué au profit d'une oligarchie supra-nationale. On n'est pas dans une dictature, non bien sûr.
Mais pas non plus dans une démocratie représentative, puisque ceux qui nous représentent n'ont plus de pouvoir.
On vit dans une sorte de régime post-démocratique, où on fait croire aux électeurs qu'ils ont le pouvoir d'influer mais où in fine, ils n'influent en rien.

Alors là, je vois qu'on s'excite déjà sur 2017 : Juppé, Sarko, Hollande, Valls ? Slip ou caleçon ? Non mais, vous croyez vraiment que ces 4 personnes mèneront des politiques différentes l'une de l'autre ? Vous voyez une différence entre la politique d'Hollande et de Sarko en matière économique ? Non bien sûr, puisque sinon ils se font taper sur les doigts par Bruxelles.

Le seul moyen d'un vrai changement ne passe plus par les urnes, mais par la rue.

C'est une conviction. Puisque rien ne semble pouvoir bouger cette caste médiatico-politico-technocrate, qui ont une connivence dont ils ne se cachent même plus (c'en est presque indécent). Des fois, il semble même difficile de savoir qui est le politique, le journaliste, "l'expert" et le comique sur le plateau de "On n'est pas couché".

Marine Le Pen, elle, n'est qu'une idiote utile à l'UMP et au PS (moi ou le chaos), et certains français voudraient se servir d'elle pour casser le système. Sauf que Marine fait partie du système. C'est pour ça que les médias font le jeu de Marine, mais que Cédric aussi, en accordant plus d'importance que ce que Marine mérite.

J'ajouterai que je suis effaré par la pensée unique d'aujourd'hui : il n'y a plus de débat possible. Tu mets en doute l'union européenne ? Tu es forcément un frontiste. Tu mets en doute la politique allemande et son influence sur l'Europe ? Tu es germanophobe.
On n'a plus le droit de sortir d'un cadre de bien-pensance.

Je déteste profondément les idées de Zemour, le FN m'insupporte...

... mais laissez les parler ! Parlons de tout, débattons de tout, échangeons, faisons vivre le débat démocratique !

Moi qui pointe l'attitude au moins aussi agressive des américains que celle de Poutine sur l'Ukraine, je me fais traiter d'anti-américanisme primaire.

On a détruit la politique, on a détruit le débat d'idées, et on nous donne à boire des "anges de la téléréalités" et à manger des débats "Sarkozy ou Hollande" ?
On s'en fout, on s'en branle des personnes, on veut des débats d'idées bordel.

Alors, 2017 perso, je m'en fous, puisque rien ne changera, peu importe qui sera élu.

Non, moi j'attends le moment où ça sentira la poudre, et alors je m'allumerai une clope.

 

28/10/2014 à 19:29 - L'Edito du dimanche

A ce petit jeu, on peut dire ce que l'on veut à se balancer des liens smiley 13

http://www.slate.fr/story/93985/gladiateurs-vegetariens

Maintenant, pour peser un quintal, rien ne vaut la bonne vieille malbouffe smiley 7

 

21/10/2014 à 13:50 - L'Edito du dimanche

Quelle agressivité... respectons les choix de chacun.

C'est ce que je disais, dès que l'on part dans ce genre de discussion, ça finit rapidement dans l'hystérie.

Je suis même étonné que l'on n'ait pas encore fait un rapprochement entre les végétariens et les nazis, mais ça ne saurait tarder smiley 13

 

21/10/2014 à 08:10 - L'Edito du dimanche

- Tu gardes tout ton potentiel corporel meme sans viandes. Il y a même des bodybuilders vegans (Vegan Badass), l'idée d'une consommation nécessaire pour être en forme et travailler dur est aussi pertinent qu'un épisode de Popeye.

Ah ça, c'est un travail long et patient des différents lobbyings qui finit par nous faire sembler évident certaines choses, et toute opinion contraire déclenche une forme d'hystérie.

Regarde la pub "les produits laitiers sont nos amis pour la vie": quelle belle arnaque. On sait de nos jours (pas besoin de chercher loin) que le lait est censé combattre la maladie qu'il provoque lui-même, l’ostéoporose.

Pas besoin de surconsommation de lait pour protéger tes os.

En fait, quand tu te gaves de lait, tu protèges surtout les producteurs de lait smiley 13

-Le coup des vaches dont on ne sait pas ce qu'il va advenir, lu 100 fois. S'il y en a autant c'est parce qu'on les élèves (insiminations par ex.). Tout le monde devient végé? Moins de population animale déraisonnablement gonflées, meilleures solutions de protections/ réinsertions.

Exactement. Végétarien, c'est une forme d'idéologie.
Mais l'hédonisme en ait une aussi.
Et la malbouffe c'est pire que l'idéologie : c'est de l'ignorance.

Sans être végétarien, sans tomber dans l'intégrisme, il suffit juste de se rappeler que, comme je le dis plus haut, les habitants d'Okinawa ne mangent pas de la viande tous les jours, et qu'ils ne s'en portent pas plus mal.

A côté, on voit bien dans notre civilisation dite occidentale que passée la soixantaine, les dégâts de la malbouffe font des ravages. Ben oui, se retrouver avec des artères d'un homme de 90 ans à 60 ans, c'est ballot pour profiter de sa retraite (pour ceux qui ont encore le bonheur d'en avoir une).
Surtout quand on pouvait l'éviter.

Faut bien comprendre que le corps humain n'a pas la même facilité à digérer tout type d'aliment. La viande est plus difficilement assimilable que les légumes et incite donc l'estomac à produire plus d'acidité, à fatiguer plus le corps... et je ne parle pas des plats préparés de l'industrie agro-alimentaires qui sont de vraies saloperies : prenez au moins le temps de cuisiner vous-même vos plats.

On mange beaucoup, beaucoup trop de viande de nos jours.

-Je n'argumenterai pas sur cette ferme qui "traite mieux ses animaux" qu'un citadin. Mettre à mort n'est pas un bon traitement. Ni sur les repas de familles, comme si les oncles avaient besoin d'un bout de cadavre pour accepter de se mettre à table en famille.

Ah bon ? La vache qui rit ne rit pas en fait ? ^^;;;

Je crois que ces images ont fait le tour du monde, mais pour ceux qui y auraient échappé (âmes sensibles s'abstenir) : http://www.wat.tv/video/massacre-poussins-images-epouvantables-1ric8_2i0u7_.html

On ne peut pas vivre sans produire ce genre de massacres, de cruauté ? Bien sûr que si. Mais pour ça, il faut dire adieu à notre modèle de "produire toujours plus, consommer toujours plus". Mais il paraît que le capitalisme est le meilleur des systèmes... mais ceci est un autre débat.

Bref, il faudrait devenir un consommateur qui réfléchit. Belle oxymore...


-Le dernier point, désolé, m'a fait rire. Effectivement, l'humain vit sur terre à crédit. As-tu lu les recommandations des experts à ce sujet? Moins manger de viandes notamment.
En réalité, tu te trompes lourdement: si tout le monde était végé, on nourrirait plus de populations. Schématiquement, les ressources (matières premières, espace..) nécessaires pour produire de quoi nourrir un humain en viande pourraient en nourrir 10 en végétaux.

Surtout, faut rester humble : l'univers existait avant nous, il existera après l'homme.

Pour un ordre d'idée, de ce que pèse l'espèce humaine à l'échelle de l'univers d'un point de vue temporel. Si depuis la naissance de l'univers jusqu'à maintenant représente une année, l'espèce humaine ne pèse qu'une seconde.

Un souffle, un battement de cils.

chaque choix revêt une part idéologique, qu'il s'agisse d'une idéologie personnelle ou d'une aliénation sociétale.

Jolie pensée, je garde ;)

J'ajouterai à l'idéologie et l’aliénation sociétale la connerie humaine, à ne jamais sous-estimer.

On croit que notre mode de vie est le bon parce que l'on baigne dedans. On croit que la bizarrerie, l'étrange, c'est l'autre.

Ca vaut dans plein de domaines. Je suis par exemple effaré du manichéisme dont fait preuve la presse occidentale dans le conflit ukraine-russie, en dépeignant Poutine en quasi-Hitler des années 2000. Et ça ne choque personne de peindre le tableau des gentils occidentaux contre les méchants russes.
Aussi profond que Rocky IV smiley 25

Alors que non, si on réfléchit deux minutes, on a juste un Obama et des Etats-Unis qui défendent leurs intérêts géopolitiques (et qui placent leurs pions OTAN aux frontières de la Russie) et un Poutine et une Russie qui défendent les leurs(et qui fort logiquement, n'apprécient pas d'avoir des bases militaires américaines à ses frontières).

Rien de compliqué là-dedans, nul manichéisme, nul Hitler, juste de la géopolitique. Mais pour ça, il faut faire un minimum abstraction du milieu dans lequel on baigne. Et ça demande un peu de réflexion...

Sur ce, je vous laisse, je vais reprendre ma faucille et mon marteau...

 

 


0