Test du clavier Cooler Master CMStorm QuickFire Rapid-i

 

Publié le Jeudi 23 octobre 2014 à 14:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test du clavier Cooler Master CMStorm QuickFire Rapid-i

Petit, mais costaud

imagePlus habitués à nous livrer des solutions de refroidissements ou des boîtiers, pour ne citer qu’une infime partie des accessoires PC qu’ils vendent, Cooler Master s’est depuis quelques temps lancé dans l’univers de l’accessoire pour ordinateurs.
Au menu, cette fois-ci, nous testons un clavier compact : le CMStorm QuickFire Rapid-i. Il s’agit du modèle Rapid avec rétro-éclairage équipé de switches Cherry MX Brown.

Pour ceux qui se posent la question, un clavier compact est un « petit clavier » livré avec un minimum de touches. Pas de pavé numérique, par exemple. Pas de touches dédiées pour les macros. Il s’agit d’un clavier mesurant 36 cm sur 14 cm et d’une épaisseur de 4 cm. Par contre, il pèse son poids : 932g. Un clavier mécanique qui respire la solidité et la qualité.

Doté d’un revêtement soft touch, ce clavier noir (lettres et chiffres écrits en blanc) est d’excellente facture et d’une très bonne finition. Simple, sobre, rien de trop, rien de superflu.
Autre chose : il est rétro-éclairé. On peut même enregistrer les touches qui seront rétro-éclairées, indépendamment des autres. Il embarque 128KB de mémoire pour gérer 4 profils maximum de rétro-éclairage. Rajoutez enfin quatre patins et deux pattes de surélévation et le tour est joué. Notez que le câble USB/mini-USB est tressé et détachable, et mesure 1,8 mètre.



imageimageimage


imageAnnoncé comme pouvant supporter jusqu’à 50 millions de frappes par touche, ce clavier QuickFire Rapid-i a également un taux de transfert (polling rate) de 1000 Hz.

Utilisé en frappe, notamment pour écrire cet article, et en jeu, le clavier s’avère d’excellente facture au final. Plutôt silencieux pour un clavier mécanique, il montre toutefois ses limites niveau bureautique. Vous me direz, ce n’est pas à ça qu’il est destiné. Certes. Mais taper des chiffres sans pavé numérique, c’est comme sur un portable au final : rapidement chiant. En jeu, par contre, sachant que c'est le premier clavier compact que je teste, j'ai été bluffé par le gain de place évident sur le bureau, pour permettre à la souris de faire des mouvements plus amples. Et j'avoue que c'est un plus indéniable et que tout l'intérêt de ce type de clavier vous saute alors à la tête lors des parties. Les FPS, par exemple. 
Pour le reste, ma foi, il a une excellente réactivité. Il est agréable au toucher. Son rétro-éclairage individuel est également l’un de ses gros points forts. Son poids aussi : lors de sessions FPS, il ne bouge pas même en y allant parfois un peu fort sur les mouvements. Une vraie impression de solidité et de qualité qui lui confère finalement un intérêt certain pour ceux qui cherchent un clavier compact, à trimballer le cas échéant un peu partout. On lui reprochera tout de même l’absence de repose-poignets, qui se fait un peu ressentir au bout d’un moment.

Bref, un très bon clavier, avec un prix raisonnable compte tenu de sa qualité : environ 75 € sur certains sites (jusqu’à 90 € sur d’autres… à vous de choisir…).

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Test du clavier Cooler Master CMStorm QuickFire Rapid-i

Plateformes : PC

Editeur : Cooler Master

Développeur : Cooler Master

PEGI : 3+

Prix : 75 €

Aller sur le site officiel

Test du clavier Cooler Master CMStorm QuickFire Rapid-i

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0