Destiny : La Maison des Loups (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)

 

Publié le Mardi 26 mai 2015 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Destiny : La Maison des Loups (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)

Vrai loup ou simple gros chien ?

imageLancé en septembre de l’année dernière, Destiny continue tranquillement son petit bonhomme de chemin et reste à ce jour l’un des jeux les plus joués sur consoles, en multijoueur tout du moins. Il faut dire que Bungie Studios, le développeur, soutient toujours son produit et offre régulièrement du contenu supplémentaire.

Après une première extension sortie en décembre, voici la seconde, La Maison des Loups. Un brin d’histoire vient se greffer au scénario principal. Il s’agit des déchus qui ont décidé de trahir la Reine des Eveillés, vivant sur les bords du Récif. Et de créer leur propre faction. Et on sait ce que donne une femme blessée. Il n’y a rien de pire. Elle ouvre alors les portes du récif aux gardiens pour qu’ils lui ramènent la tête du traître à l’origine de cette scission.

Même si l’histoire en elle-même n’a rien de bien transcendant, cette mini-campagne est bien rythmée, et les missions sont assez péchues. Pas véritablement de temps mort, et un level design aux petits oignons. Vous y découvrirez notamment de nouveaux équipements et de nouvelles armes plutôt efficaces. Et vous en aurez besoin, d’efficacité, dans cette extension offrant un challenge plutôt relevé.

screenscreenscreen

screenUne fois cette campagne achevée, vous aurez accès à une arène en coopération. Trois joueurs devront affronter 4 vagues d’ennemis aléatoires, plus un boss, là aussi aléatoire. De quoi proposer un vrai challenge et de récupérer un maximum d’objets. Le loot y est en effet plutôt généreux pour le moment (patch en vue ?). Mais surtout, ce nouveau mode est une vraie réussite. Un vrai travail d’équipe est nécessaire pour venir à bout des différentes vagues, et le jeu se renouvelle sans cesse grâce au côté aléatoire des adversaires.

Le mode Le Jugement d’Osiris est, lui, réservé à l’élite. Uniquement accessible le week-end, il se joue sur invitation seulement. Invitation que vous pourrez gagner ou acheter sur le récif durant la semaine à un prix prohibitif. Reste que pour avoir participé à une partie, et une partie seulement, le mode est extrêmement exigeant et surtout, vous place face à des adversaires particulièrement coriaces et surentraînés.

screenEnfin, notez que trois nouvelles cartes PvP (joueurs contre joueurs) sont disponibles. Quatre sur Playstation, puisqu’une carte bonus est offerte sur ces plateformes. Ces nouvelles cartes sont assez classiques, bien qu’efficaces. Elles permettent de renouveler, sans le révolutionner, le combat entre joueurs.

Au final, La Maison des Loups est une bonne extension. Une très bonne extension. Exigeante, bien rythmée. Assez variée, surtout. La Prison des Vétérans est une bonne surprise. La campagne globale est plaisante. Bref, c’est un DLC de qualité. On aurait certes aimé un poil plus d’innovation. Voire pourquoi pas un dépaysement tant dans les décors que dans le gameplay. Quelque chose de vraiment neuf, en somme. Et peut-être des cartes PvP plus audacieuses. On s’en contentera toutefois. L’absence de raid n’étant même pas préjudiciable, au final. Bref, voilà de quoi donner un nouveau souffle pendant quelques semaines à Destiny. En attendant la troisième extension, donc ?

Reste finalement le problème du prix. Un DLC vendu sans doute 5 € trop cher, malgré tout. 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Destiny : La Maison des Loups (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)

Plateformes : Xbox 360 - PS3 - Xbox One - PS4

Editeur : Activision

Développeur : Bungie Studios

PEGI : 18+

Prix : 19,99 €

Destiny : La Maison des Loups (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Destiny : La Maison des Loups (PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du dimanche par Aces

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par scudik

- Ruiner : Un shoot Cyberpunk ultra-violent par Yutani

- L'Edito du dimanche par Yutani

- L'Edito du dimanche par scudik

0