Super Bomberman R (Nintendo Switch)

 

Publié le Jeudi 16 mars 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Super Bomberman R (Nintendo Switch)

Fais péter !

imageNé en 1983 chez Hudson Soft, Bomberman est sorti à l’origine sur MSX et ZX Spectrum, deux noms que les moins de 40 ans auront du mal à connaître. Mais c’est surtout dans les années 90, avec Bomberman sur Atari ST et Amiga, puis Bomberman II sur NES et enfin Super Bomberman sur Super Nintendo, que la série a acquis ses lettres de noblesses.

Si la saga Bomberman, riche d’une quarantaine de jeux et autant de séries dérivées, est depuis quelques années tombée un peu en désuétude, les joueurs lui gardent une petite place dans leur cœur vidéoludique et sont toujours prêts à remettre les mains sur un nouvel opus.

C’est la Nintendo Switch qui leur permettra, cette année, de retrouver leur petit héros explosif avec Super Bomberman R.

Pour les nouveaux-nés et les incultes à la limite de l’irrécupérable, rappelons ce qu’est Bomberman. Vous incarnez un type enfermé dans un labyrinthe qui doit simplement atteindre la sortie sans encombre. Or sur son chemin se dressent pièges, monstres et… portions de mur qui bloquent le passage. Vous allez donc devoir poser des bombes pour exploser tout ce beau monde et vous frayer un chemin.
Avec ce que cela importe de variantes : bonus de rapidité, bonus de bombes (vous ne pouvez, au début, n’en placer qu’une seule), bonus de portée des explosions, et j’en passe et j’en oublie.
Réflexion et réflexes, avec un brin de chance, seront nécessaires pour venir à bout des niveaux.


screenSi la série est surtout connue pour son multijoueur, Super Bomberman R propose toutefois une petite campagne solo, histoire de vous en rappeler les bases et offrir aux joueurs un brin de bonheur solitaire quand personne n’est à proximité pour partager une partie. Une petite campagne qui ne doit pas être vue pour autre chose que ce qu’elle est : un petit bonus, court, bref, sympathique. 4 heures pour venir à bout des missions environ, c’est juste ce qu’il faut pour se refaire la main et découvrir les nouveaux environnements qui composent les niveaux.

Le jeu est proposé via une caméra légèrement décalée, comme une vue de dessus en 3D. Le résultat n’est pas désagréable, et le rendu assez réussi d’un point de vue tout à fait personnel. Certes, la perspective n’est peut-être pas aussi parfaite qu’une vue de dessus simple et en 2D. Si vous n’y prenez pas gare, certains ennemis peuvent se planquer derrière un bloc sans que vous ne les ayez remarqués. Mais c’est rare et, honnêtement, c’est autant dû à la perspective qu’à votre manque d’attention.
La bonne nouvelle, c’est surtout que cette campagne solo est jouable en coop avec un autre joueur. Pas de doute, on se rend compte directement que le plaisir d’un Bomberman est là : quand il est partagé. Plus fun, plus con, plus erratique aussi puisque les erreurs de l’autre joueur se payent toujours cash et que l’on aura tôt fait de se fâcher avec ses amis et sa famille qui sont forcément plus nuls que vous.

screenOn vous rassure, vous allez pouvoir vous fâcher encore plus avec le mode multijoueur. Jouable jusqu’à 8, ce Super Bomberman R vous replonge dans les affres des jeux d’antan, avec ce fun caractéristique.
Et tant pis, finalement, si on peut lui reprocher pas mal de petites choses, à ce Super Bomberman R. De proposer le minimum, finalement. Peu de bonus, peu de nouveautés, un graphisme assez simpliste, peu de modes multijoueur, et donc, une caméra imparfaite.
Personnellement, c’est surtout le stick, bien trop lâche pour ce type de jeu, de la Nintendo Switch qui m’aura posé le plus de soucis, avec parfois des courses trop longues ou des directions mal orientées qui ont tôt fait de vous faire perdre une vie via une bourde involontaire.

Quoi qu’il en soit, même avec tous ces défauts, ce Super Bomberman R reste un Bomberman tel qu’on les connaît : fun et hilarant en multijoueur. Et mérite vraiment qu'on y jette un oeil. Mais à ce prix ? Pas vraiment. Le jeu est vendu 50 € soit clairement 20 € trop cher par rapport à ce qu’il propose comme contenu.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Super Bomberman R (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U

Editeur : Konami

Développeur : Konami

PEGI : 7+

Prix : 50 €

Super Bomberman R (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Super Bomberman R (Nintendo Switch) :

0