The Wall, la critique du film

 

Publié le Jeudi 8 juin 2017 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

The Wall, la critique du film

Sans poule ni pain dur

imageIrak, 2007, juste avant le retrait des troupes américaines.

Un sniper et son observateur de l'armée US sont en poste près d'un pipe-line en construction. Ils doivent vérifier la présence d'un sniper irakien. Celui-ci aurait éliminé les ouvriers chinois et l'équipe de protection.

Après plusieurs heures sous le soleil brulant, caché entre les rochers et la très rare végétation, convaincu que le sniper est parti, le Sergent-Chef Shane Matthews, va vérifier la zone. Il est touché d'une balle dans le ventre.

Son camarade, le Sergent Allen Isaac, va tenter de lui porter secours mais est touché plusieurs fois dont un tir dans le genou.

Réussissant à se mettre à l'abri derrière un mur délabré, le Sergent n'a plus d'autre choix que de débusquer le sniper ennemi.

Réalisé par Doug Liman, The Wall est thriller de guerre réalisé avec trois francs six sous dans le désert du Nevada. Il met en scène John Cena et Aaron Taylor-Johnson dans les rôles des soldats US et Laith Nakli dans celui de Juba, le tireur Irakien.


Très peu de personnages donc. C'est Aaron qui a la part du lion, il porte littéralement le film sur ses épaules, Cena passant son temps allongé face contre terre tandis que Laith Nakli est invisible, seule sa voix est présente toute au long du film. Ce qui n'empêche pas à chacun d'offrir de bonnes prestations.

screenC'est un huis-clos en plein désert. Tendu, haletant, l'histoire met les nerfs en pelote des personnages mais aussi des spectateurs On a peur pour les soldats, on crève de chaud avec les soldats, on meurt de soif avec eux... Et on est aussi largués qu'eux devant cet ennemi invisible qui les nargue par radio. On y croit. On est dedans. On est happé par le film, le scénario, la mise en scène, le rythme...

Si dans l'ensemble tout se tient, on regrettera toutefois le final, qui,  s'il est culoté et jusqu'au boutiste, est difficilement crédible.

En tout état de cause, The Wall est un film qui touche au but. Avec une seule balle. En pleine tronche. 

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

The Wall, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Metropolitan FilmExport

Développeur : Doug Liman

PEGI : 7+

Prix : Cinema

The Wall, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu The Wall, la critique du film :

0