Qui es-tu ? (PS4)

 

Publié le Mercredi 2 août 2017 à 13:00:00 par Vincent Cordovado

 

Qui es-tu ? (PS4)

Ta mère

imagePremier titre de la game PlayLink sur PS4, « Qui es-tu ?» propose d’animer vos prochaines soirées entre amis. Délesté de manette, vous n’aurez besoin que de smartphones ou de tablettes pour en profiter. Du coup, j'ai réuni quelques amis histoire de tester la bête dans les meilleures conditions. Allez, on fait le plein de mauvaise foi, on sort les vieux dossiers et on se sert un verre, c’est parti pour quelques essais entre amis.

Comme indiqué plus haut, « Qui es-tu ? » à la particularité de ne pas demander de manette pour y jouer. Il suffit d’avoir un smartphone ou une tablette avec iOS ou Android, d’aller faire un tour sur le store respectif pour télécharger l’application, et hop, le tour est joué. Votre téléphone/tablette se transforme ainsi en terminal qui permet de valider vos réponses, prendre des photos ou encore dessiner. C’est simple et rapide. Pour avoir fait l’essai à 6, nous étions prêts à jouer rapidement. Gros bémol cependant, si votre téléphone/tablette tourne sous Windows, vous n’avez plus qu’à espérer qu’un pote puisse vous prêter un téléphone…

« Qui es-tu ? » est un jeu de quizz un peu spécial. Ici, guère besoin d’étaler sa science avec sa culture générale concernant la synthèse de mimes de pyrophosphates dans le cadre d’inhibiteurs de la translocase bactérienne MraY ou la culture des poneys en Bretagne. On vous demande simplement de répondre à des questions sur vous et vos amis et de faire preuve d’imagination. Le titre propose des questions très simples du style « Qui est celui qui ferait le plus facilement un strip-tease » qui vous demandent simplement de voter pour la personne qui répond le plus à ce critère ou des questions plus ouvertes comme « Qu’aurait écrit Philippe-Michel sur sa pancarte lors d’une manifestation ? » ou « Dessinez Thibaut en bodybuilder » vous demandant un peu d’imagination et de talent artistique. On voit ensuite ce que chacun a répondu puis on choisit la réponse que l’on a préféré. Dans tous les cas, il n’existe finalement pas de bonne réponse. Les points engrangés dépendent du fait que plusieurs personnes aient voté pour la même réponse. Dans un groupe de 6, si 3 ont voté la réponse A, ils gagneront chacun 300 points, si 2 autres ont voté la réponse B, ils gagneront 200 points et celui qui a voté la réponse C n’aura que ces yeux pour pleurer. Bref, c’est hyper simple à prendre en main. Ajoutez-y un petit système de joker qui vous permet de gagner le double de point sur une question et vous aurez des parties pleines de suspens.



screen « Qui es-tu ? » propose plus de 1000 questions sur pléthore de thème. Vous pourrez d’ailleurs écrire vos propres questions et les soumettre à vos amis. De quoi créer de bonnes situations bien gênantes et pallier au problème des questions plutôt politiquement correctes et trop gentillettes à mon goût. Finalement, on se rend compte que ce qui fait la richesse du titre n’est clairement pas la qualité des questions posées, mais des personnes avec qui vous jouez et des liens que vous entretenez. Si ce sont des amis trèèèèès proches, vieux dossiers et private jokes seront sortis des cartons, conduisant à de bons moments de rigolade. En revanche, si vous vous connaissez assez peu, ça devient très vite plat. Dans tous les cas, « Qui es-tu ? » est un jeu auquel on joue une ou deux parties en soirée, pas plus. Après on a la sensation de tourner un peu en rond. D’autant que le titre est assez limité sur certains points, que ce soit au travers des filtres à selfie qu’il propose ou son éditeur de dessin ultra basique. D’ailleurs, il vous faudra un téléphone avec un écran suffisamment grand pour ne pas trop galérer lors de l’expression de vos talents artistiques.

Au final, « Qui es-tu ? » est un petit jeu sympa à sortir de temps en temps en soirée. Outre ces qualités intrinsèques, c’est vraiment le lien que vous entretenez  avec vos convives qui va déterminer la qualité de vos parties. Certaines conduisent à de franches rigolades, on se remémore de vieux souvenirs, bref, on s’éclate. D’autres sont plates, voire carrément nazes. Mais dans ce cas-là, il faut changer d’amis. On tourne assez vite en rond, mais son petit prix, moins cher que certains jeux de société, fait passer plus facilement la pilule. Le titre étant proposé gratuitement pour l’instant aux membres du PS+, vous auriez tort de ne pas l’essayer. Pour les autres… à vous de voir.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Qui es-tu ? (PS4)

Plateformes :

Editeur : Sony

Développeur : Wish Studios

PEGI : 12+

Prix : 19,99 €

Qui es-tu ? (PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Qui es-tu ? (PS4) :

0