Cars 3, la critique du film

 

Publié le Mercredi 2 août 2017 à 12:00:00 par Sylvain Morgant

 

Cars 3, la critique du film

Retour sur les chapeaux de roues ?

imageVoilà plusieurs années que Flash McQueen domine les podiums.

Mais une nouvelle génération arrive et remplace peu à peu les amis et concurrents de Flash. Ces bolides ultra-rapides, qui s'entrainent encore et encore en simulateur, sont sculptés en soufflerie et affichent des performances que McQueen a bien du mal à suivre.

Poussé par l'orgueil qui lui dicte de continuer, alors que son nouveau concurrent principal Jackson Storm le presse d'abandonner, McQueen est victime d'un terrible accident.

Voulant se remettre en selle, Flash accepte l'offre de son nouveau sponsor et se fait entrainer par une jeune coach, Cruz Ramirez.

Hélas les méthodes high-tech ne conviennent pas au numéro 95… Il décide donc, avec Ramirez, de partir sur les traces de son mentor Doc Hudson.

Cars 3 est le nouveau film d'animation des studio Disney et Pixar. Il est réalisé par Brian Fee, qui prend la relève de John Lasseter. Niveau voix, en vo nous avons Owen Wilson, Armie Hammer, Cristela Alonzo, Larry the Cable Guy et Bonnie Hunt tandis qu'en vf on a Guillaume Canet, Nicolas Duvauchelle, Alice Pol, Gilles Lellouche, Cécile de France et Samuel le Bihan.


screenNous l'avons vu en VF et c'est bien doublé. Pas de doubleurs qui ont l'air de n'être là que pour le chèque, ou de youtubeur/people/footballeur qui n'ont qu'on qu'un très loin rapport avec le doublage et le cinéma et les qualités qui vont avec. Bref, des acteurs, des vrais, qui ont déjà fait du doublage et cela s'entend.

Toujours rien à dire concernant l'animation. On est chez Pixar, les maîtres en leur domaine. Les textures sont belles, les couleurs aussi. L'animation est parfaite. Point.  Pixar sont les boss et ils le prouvent encore. Des décors subliment, des ambiances folles, des effets de vitesse époustouflants… on y croit, on y est, on court avec notre bolide préféré !

screenSi d’un point de vue personnel, j’accroche moins à l’univers, n’étant pas spécialement fan de bolides NASCAR, il faut bien avouer que le scénario est écrit aux petits oignons : Après une incartade vers l'espionnage pour Cars 2, ici, nous retournons vers la course pure et simple. Mâtiné d'un soupçon de "la course, c'était mieux avant". Car le film joue sur le côté nostalgique des courses et de l'entraînement à l'ancienne, il oppose les jeunes accros à la technologie et les vieux qui sont dépassés mais qui en ont à revendre. Un thème mile et une fois abordé au cinéma, encore plus dans les films traitant de sport. Rajoutez à cela le thème « guerre des sexes ». Et pourtant, même si certaines ficelles sont grosses et qu’on voit arriver la fin à des kilomètres, force est de constater que Pixar a réussi avec brio son pari : relancer la licence après une suite en demi-teinte, et atteindre (quasiment) le même niveau d’excellence que le premier opus.

Le film est une vraie réussite, qui plaira aux petits et aux grands.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Cars 3, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Walt Disney Pictures

Développeur : Pixar

PEGI : 3+

Prix : Cinema

Cars 3, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Cars 3, la critique du film :

Derniers Commentaires

- Alita Battle Angel : Gunnm débarque au cinéma par Yutani

- Alita Battle Angel : Gunnm débarque au cinéma par Quantum

- L'Edito du dimanche par dieudivin

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du dimanche par Mikis

- L'Edito du dimanche par jymmyelloco

0