Sleepless, la critique du film

 

Publié le Mardi 8 août 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Sleepless, la critique du film

Sans temps mort

imageVincent Dawns et Sean Tip sont deux flics ripoux de Las Vegas. Ils braquent un convoi de drogue, mais leur forfait se passe mal et se termine en fusillade…
Le lendemain, Downs arrive à se faire refiler l’enquête par son chef, pour brouiller les pistes. Une attitude qui met la puce à l’oreille à la Police des Polices.
Seulement voilà, les deux flics ont surtout braqué le mauvais convoi. Ce dernier appartient à Stan Rubino, parrain local, qui l’avait promis à Rob Novak, le fils du Big Boss de la Mafia…

Rapidement identifié par les brigands, Vincent Downs est attaqué et son fils est enlevé sous ses yeux. Il n’a que quelques heures pour rendre la livraison. Blessé, mis sous pression par la Police des Polices et par la Mafia, Vincent Downs décide de répliquer. Avec violence.

Sleepless est le remake US de Nuit Blanche, un film français datant d’il y a 6 ans, avec Tomer Sisley et Joey Starr. Et c’est très certainement la présence du premier qui m’a fait passer à côté du film. Du coup, je suis arrivé à la projection totalement vierge (si l’on puit dire) et sans a priori.

Sleepless est réalisé par le suis Baran Bo Odar (Il était une fois un meurtre) et met à l’écran Jamie Foxx, Michelle Monaghan, Dermot Mulroney, David Harbour et Scoot McNairy.


screenEt le film ne s’embarrasse pas de temps mort. Il dure 1h35 et tout du long, vous êtes entraîné dans un tourbillon d’action mené tambour battant par Jamie Foxx. L’acteur tient littéralement le film sur ses épaules, à l’écran la plupart du temps, courant dans tous les sens et jouant du flingue dès qu’il le peut. Un film plutôt violent, très rythmé, et sans concession pour ses protagonistes. Aucune flagornerie ni minauderie, tout va très vite et le plus directement possible.

Plutôt bien réalisé, bien joué par tous les acteurs, le film vous scotche malgré un scénario somme toute assez basique, voire faiblard, malgré une fin entre apothéose et exagération. Certaines ficelles sont grosses, mais l’ensemble est suffisamment bien mené et surtout rythmé pour ne pas laisser le temps au doute ou à l’interrogation.

Au final, donc, Sleepless est un bon petit film d’action, bon petit film policier, qui envoie ce qu’il faut, et surtout, vous fait passer un excellent moment.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sleepless, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Paramount Pictures France

Développeur : Baran Bo Odar

PEGI : 12+

Prix : Cinema

Sleepless, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Sleepless, la critique du film :

0