Capitaine Superslip, la critique du film

 

Publié le Mercredi 4 octobre 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Capitaine Superslip, la critique du film

Un film avec des élastiques

imageSur une planète de super-héros où tout le monde vole dans les airs en slip (mais avec une cape rouge), les gens sont heureux et vivent en harmonie. Jusqu’au jour où la planète, sans que l’on sache pourquoi, tombe en déliquescence, jusqu’à exploser. Juste avant, le Roi et la Reine réussissent à envoyer leur fils sur Terre. Là, il est élevé par une famille de dauphins. Même si le coup des dauphins, j’suis pas certain que ce soit une bonne idée. Mais bref. Ce petit grandit et devient le « Capitaine Superslip » qui va porter secours à la veuve et à l’orphelin contre l’attaque de super-méchants.

Capitaine Superslip, c’est la création de deux enfants de CM1 : Georges-Barnabé et Harold. L’un au scénar, l’autre au dessin. Création systématiquement anéantie par le proviseur Chonchon, qui déteste la BD et les super-héros. Et qui ne supporte plus Georges-Barnabé et Harold, responsables d’innombrables blagues et insubordinations au sein de l’établissement. Etablissement particulièrement sinistre, soit dit en passant, et qui a tendance à pousser les élèves à la dépression… d’où la nécessité, finalement, d’avoir un Georges-Barnabé et un Harold dans son école pour supporter les cours !
Un jour, Monsieur Chonchon décide donc de séparer les deux trublions et de les mettre dans des classes différentes. C’en est trop pour Georges-Barnabé et Harold, qui sont persuadés que la fin du monde est proche suite à cette décision. Ils décident alors de se venger en hypnotisant Mr Chonchon. Qui se prend alors pour… le Capitaine Superslip.

Mais quand l’effet de l’hypnose devient irréversible, les choses se gâtent… d’autant plus qu’un méchant arrive en ville : le Professeur P, alias Professeur Croteaufaisse, bien décidé à transformer toute la jeunesse de la ville en zombies…


screenSigné David Soren, qui a notamment travaillé sur Gang de requins, Turbo ou plus récemment Baby Boss, Capitaine Superslip est un film d’animation particulièrement crétin. L’étrange chose est qu’il est adapté d’une BD du même nom, signée David Pilkey, et qui en est déjà à son 12ème tome. On peut notamment la trouver en France, éditée par Bayard Jeunesse.

Le fait est que Capitaine Superslip s’adresse effectivement aux jeunes. Et on  ne parle pas seulement de la BD, mais bel et bien de ce film d’animation. Par son graphisme « simpliste », son ambiance très « caca-prout » et son rythme survolté comme s’il s’agissait d’un dessin-animé de 20 minutes seulement, on a vraiment l’impression de se retrouver, à première vue, devant une petite production crétine et avec un intérêt éducationnel frisant le zéro, comme il en existe des centaines.

screenA première vue seulement. Car oui, Capitaine Superslip est Supercrétin. Supercon, même, serait-on tenté de dire. Mais c’est aussi ce qui fait sa plus grande force : ne pas se prendre au sérieux, et toujours chercher à faire rire de manière ultra-forcée. Tellement, finalement, que ça fait mouche : on se prend au jeu, on se prend au scénario, à cette histoire crétine, et on y plonge pour mieux s’y perdre crétinement.

C’est frais, un brin subversif, avec de vraies bonnes trouvailles, de vrais bons moments d’absurde. Les idées les plus absurdes du film étant bien évidemment celles qui fonctionnent toujours le mieux et servent à merveille le scénario.

Bref, même si à la base, la BD s’adresse principalement à une tranche d’âge primaire (7-12 ans), le film marche vraiment bien et les adultes en seront aussi pour leurs sourires, voire même leurs éclats de rire. Crétins, les éclats de rire, bien entendu.

Frais, bête et jamais méchant, Capitaine Superslip est une bonne petite surprise. Crétine. C’est ça qu’est bien !

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Capitaine Superslip, la critique du film

Plateformes :

Editeur : Twentieth Century Fox

Développeur : David Soren

PEGI : 7+

Prix : Cinema

Capitaine Superslip, la critique du film

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 7/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Capitaine Superslip, la critique du film :

0