Sonic Forces (Nintendo Switch, PC, PS4, Xbox One)

 

Publié le Mercredi 8 novembre 2017 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Test de Sonic Forces (Nintendo Switch, PC, PS4, Xbox One)

Coup de pneu sur le hérisson ?

imageLa sortie d’un nouveau jeu vidéo Sonic est toujours l’occasion de se réjouir, notamment pour ceux qui suivent les aventures du petit hérisson néo-punk pété aux amphets depuis sa plus tendre enfance, à savoir la sortie de son tout premier jeu en 1991 sur Megadrive.

Le nouveau venu, Sonic Forces, débarque sur Nintendo Switch, PC, PS4 et Xbox One. Un jeu de plateformes 3D comme on les aime, avec des surprises. De bonnes surprises. Mais aussi des déceptions. De mauvaises déceptions.

Sonic Forces s’ouvre sur l’arrivée d’un nouvel antagoniste, Sonic Infinite, qui va mettre à mal notre hérisson et permettre au Docteur Eggman et ses sbires d’étendre sa domination sur le monde de nos chers protégés. Sonic est vaincu, et la résistance organisée par Tails, Amy, Knuckles et les autres, ne semble rien pouvoir faire face à l’avancée des troupes ennemies, représentées par des robots qui semblent imbattables tant ils sont nombreux. Mais tout n’est pas perdu. Le monde peut encore être sauvé. Par qui ? Par vous, pardi !

Dès le départ, vous allez pouvoir créer votre propre personnage. Il sera basé sur des animaux tels que le lapin, l’ours, le chien, et j’en passe. Chacun a ses propres avantages, ses propres caractéristiques, mais aussi, du coup, ses faiblesses. Vous choisirez aussi son apparence physique, modifiant sa couleur, ses oreilles, ses vêtements, etc.

Si le concept est détonnant, et forcément alléchant, sachez que l’on déchante toutefois très vite. Mal rythmée, mal scénarisée, mal développée, se contentant de quelques cinématiques longuettes et peu intéressantes et de dialogues radio durant le jeu, l’aventure s’étire sans jamais convaincre, peine à aller au bout de ses idées, et fait finalement un gros flop. C’est bien simple, même en allant au bout, on a l’impression que l’histoire n’est pas terminée et qu’il y a des énigmes – ou du moins des points essentiels – non éclaircis. Avouons-le, cette nouvelle histoire de Sonic est donc une vraie déception, tant sur le papier elle avait l’air prometteuse.


screenLa grande force de ce Sonic Forces est, finalement, avant tout technique. Le jeu offre une ambiance vraiment réussie, et surtout des niveaux qui sont visuellement clean. Que ce soit sur consoles de salon ou sur Nintendo Switch, par exemple, le jeu se veut beau, immersif et offrant quelques paysages franchement réussis, auxquels on peut ajouter des scènes en arrière-plan, comme des batailles avec des robots ou des paysages détruits, qui viennent rajouter au charme de cet opus.
Si la Nintendo Switch se contente – malheureusement – de 30fps là où la PS4 et la Xbox One envoient du 60fps, le jeu se veut toutefois fluide et bien fichu. Le level design est également bien fait, les niveaux offrant souvent plusieurs passages. Il ne s’agit donc plus d’une simple ligne droite, mais l’on peut choisir différents embranchements, ce qui rajoute au plaisir d’une série qui a souvent été critiquée pour sa linéarité.

La musique fait également le job. Tour à tour tonitruante ou effacée, elle suit parfaitement le rythme du jeu et de l’action. Pas de doute, vous êtes dans un Sonic et ça le fait bien.

Le but du jeu est d’ailleurs toujours le même que dans les autres opus : aller du début à la fin d’un niveau, récolter un maximum d’anneaux, combattre des ennemis, courir, sauter, virevolter… et privilégier soit le temps, soit le ramassage d’anneaux dorés. Dans tous les cas, ça va vite.

screenMalheureusement, tout n’est pas parfait, loin de là, dans ce Sonic Forces. On vous parlait du scénario, on peut aussi parler des contrôles. Quand vous jouez en mode Modern Sonic, vous incarnez le hérisson bleu… pour une aventure vraiment basée sur la vitesse pure. Mais les contrôles lourds et imprécis, mal fichus, sont un gros point noir. Ici vous privilégierez le temps réalisé pour aller au bout du niveau, à défaut d’y prendre réellement du plaisir, les contrôles n’étant pas forcément intuitifs et réactifs.
Le gameplay Classic, lui, en vue 2D est… classique. Marrant, un peu, mais n’offrant pas forcément un intérêt important, il permettra éventuellement de se faire un petit plaisir rétro, même si, à choisir, on lui préfèrera mille fois Sonic Mania sorti il y a quelques semaines.
Enfin, le mode Avatar est sans doute le plus intéressant, puisqu’il offre un gameplay qui varie selon le choix de votre personnage et ses compétences. Il faudra adapter votre jouabilité. Si vous n’avez pas le double saut, par exemple, vous risquez de trouver les phases de plateformes plus « touchy », quand un avatar basé sur l’agilité aura plus de mal quand il faudra combattre…

screenEnfin, autre déception, la répétitivité du jeu… dont la durée de vie est de 6 à 7 heures environ… La rejouabilité pour s’amuser à améliorer son chrono est certes bien là, mais le gameplay loin d’être parfait pourrait être, rapidement, un frein…

Bref, parti sur d’excellentes bases, ce Sonic Forces reste quand même une déception par rapport à ce que l’on en attendait. Quand bien même il a des atouts et reste un jeu sympathique, on en espérait réellement plus. Au niveau scénario, au niveau durée de vie, au niveau intérêt, au niveau gameplay. Les fans y trouveront quand même leur compte. C’est déjà ça.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Sonic Forces (Nintendo Switch, PC, PS4, Xbox One)

Plateformes : PC - Wii U - Xbox One - PS4

Editeur : Sega

Développeur : Sonic Team

PEGI : 7+

Prix : 40 €

Aller sur le site officiel

Sonic Forces (Nintendo Switch, PC, PS4, Xbox One)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Sonic Forces (Nintendo Switch, PC, PS4, Xbox One) :

0