Dissidia Final Fantasy NT (PS4)

 

Publié le Lundi 5 février 2018 à 12:00:00 par Vincent Cordovado

 

Dissidia Final Fantasy NT

Dissidia Final Fantasy NT (PS4)

imageInitialement sortie sur PSP, la série Dissidia aura connu deux épisodes puis a disparu des radars vidéoludiques. Il y a deux ans, elle a fait son grand retour sur les bornes d'arcade japonaise avec l'épisode Dissidia Final Fantasy NT. C'est cet opus que nous propose aujourd'hui de découvrir Square Enix sur nos PS4 européennes. Reste à savoir ce que cela donne. Autant vous le dire direct, préparez les aspirines.

Oui, bon, j'exagère un poil. Mais qu'un demi-poil. Si vous ne connaissez pas la licence, en quelques mots, il s'agit d'un cross-over qui, à l'instar de Super Smash Bros pour Nintendo, regroupent tous les personnes emblématiques de la série Final Fantasy dans un jeu de combat saupoudré à la sauce A-RPG. Le problème que connaissait déjà les précédents opus, c'est qu'à trop avoir gardé ses racines RPG, l'action était terriblement brouillon. Surtout sur le petit écran de la PSP. La faute à des tonnes d'indications à l'écran et des chiffres dans tous les sens. Aujourd'hui, si l'on profite pourtant du confort d'un grand écran, le concept des affrontements en 3 contre 3 enfonce un peu plus le clou et conduit à un titre extrêmement confus en plus d'être compliqué à prendre en main.

C'est au travers d'un tutoriel assommant et poussif que l'on découvre les bases du titre. Chacun des 28 combattants proposés appartient à une classe parmi les quatre disponibles (combattant, assassin, tireur, spécialiste) et va vous demander beaucoup de temps avant d'être maîtrisé. Pourquoi ? Simplement parce que les affrontements étant dans des environnements 3D ouverts, il va falloir apprendre la portée de chacune des attaques de votre personnage sous peine de vous retrouver comme un gland à taper dans le vide et de vous faire défoncer dans la foulée.


screenDissidia Final Fantasy NT repose sur un système à la fois simple mais efficace. Vous avez la possibilité de lancer des attaques de bravoure, à chaque fois qu'elles font mouche, elles augmentent votre jauge de bravoure. Une fois bien chargée, on passe ensuite aux attaques PV. C'est véritablement avec les attaques PV que vous pouvez mettre un adversaire KO. 3 éliminations et c'est la victoire. A l'instar d'un Super Smash Bros, ce n'est pas parce que vous avez énormément enchaîné votre adversaire que vous allez gagner. Il faut forcément le "terminer" avec un coup bien placé pour le mettre KO. Il faudra donc veiller à remplir sa jauge de bravoure, sans encaisser de dégâts pour ne pas qu'elle redescende. Là où cela se complique, c'est quand on se rend compte que l'action est rapide, que la caméra est dans les choux et que l'on ne dirige qu'un seul de nos trois gugusses. Ajoutez à cela la présence d'invocations (Ramuh, Shiva, Ifrit, Bahamut, Leviathan... des grands noms de la licence quoi) que l'on peut balancer une fois la jauge d'invocation remplie grâce aux quartz, et vous obtiendrez un joyeux bordel. Oui parce qu'autant ces invocations pètent grave, autant tous les effets qui en découlent rendent les affrontements encore plus bordéliques, limite gerbants. Vous l'aurez compris, les combats sont franchement compliqués dans Dissidia Final Fantasy NT. Très compliqué. On a véritablement l'impression de ne rien maitriser. C'est un peu emmerdant pour un jeu de baston.

screenOutre ces combats poussifs, Dissidia Final Fantasy NT nous propose un mode histoire qui se fout franchement de notre gueule. Pour progresser, vous allez avoir besoin de jeton mémoriae. Le seul problème, c'est que pour les gagner, il faut jouer au mode Express et se farcir des tonnes de combats pas intéressants. Certes, chaque affrontement proposera des règles différentes, mais il faut en faire plein. Tout plein. Ce système de progression tout pourri est lui aussi poussif, obligeant à faire du grinding complètement inutile mais obligatoire pour avancer. La difficulté est d'ailleurs très mal dosée. Certains affrontements sont complètement abusés et vous allez vous faire défoncer en 30 secondes, vous obligeant, là encore, à grinder. Bref, vous allez souffrir. Finalement, on se tourne vers le online pour se rendre compte que... ce n'est guère mieux. Les affrontements mettent des plombes à se lancer et il faudra vous trouver des amis sous la main pour vous amuser en multi.

Fort heureusement, il y a quand même quelques points positifs. Le jeu est beau, très beau même, et surtout d'une fluidité à toutes épreuves. La modélisation des personnages est une franche réussite, les invocations sont un régal pour les mirettes. Idem pour les musiques qui viendront caresser délicatement vos tympans. Surtout si, tout comme moi, vous êtes fans de la franchise.

screenReste que voila, fan ou pas, Dissidia Final Fantasy NT n'est pas à mettre dans toutes les mains. J'ai beau être fan de la franchise,  être heureux de pouvoir retrouver mes personnages préférés, je ne peux pas vous le conseiller. Loin de là. Même si techniquement, le titre est au poil, tout le reste n'est pas au niveau. Rarement un jeu de baston n'aura été aussi chiant à jouer. La faute a trop d'indications à l'écran, trop de choses qui viennent perturber la lisibilité. Je vois déjà les fans les plus hardcore me dire que "t'es qu'un gros blaireau, le titre ne se dompte pas comme ça". Peut-être mais ce sera sans moi. J'ai un peu de mal avec le concept du "on souffre pendant 15 heures pour commencer à s'amuser". Surtout quand à la même période de l'année, on trouve un certain Dragon Ball FighterZ. A éviter donc.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dissidia Final Fantasy NT (PS4)

Plateformes : PS4

Editeur : Square Enix

Développeur : Team Ninja

PEGI : 12+

Prix : 60 €

Aller sur le site officiel

Dissidia Final Fantasy NT (PS4)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 5/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Dissidia Final Fantasy NT (PS4) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par Cedric Gasperini

- L'Edito du Dimanche par Milkshakeur

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

0