Dragon Quest Builders (Nintendo Switch)

 

Publié le Vendredi 9 février 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Dragon Quest Builders (Nintendo Switch)

Si j'avais un marteau...

imageSorti en octobre 2016 sur PS4 et PS Vita, Dragon Quest Builders débarque sur Nintendo Switch. Il était temps, surtout qu’un second opus est d’ores et déjà en développement au Japon.

Présenté souvent comme un simple MineCraft dans l’univers de Dragon Quest, ce jeu est bien plus que ça, en réalité. C’est plus un mélange d’action-RPG façon MineCraft, dont il reprend le côté construction et terraformation.

Mais le jeu se différencie de ses concurrents par un vrai scénario, quand bien même il n’est prétexte qu’à vous enseigner les bases de la construction : Le monde de Dragon Quest a été détruit par Lordragon, le gros méchant du premier opus de la saga, et vous êtes le seul, ou la seule, selon votre choix de personnage, à encore posséder le don de construction. Vous allez donc devoir… rebâtir le monde. Parce que vous avez un marteau, et que vous allez pouvoir cogner le jour, la nuit, y mettre tout votre cœur, bâtir une ferme, une grange et une barrière pour y mettre votre père, votre mère, vos frères et vos sœurs, oh oh, ce sera le bonheur.

Un bonheur qui s’étale puisque le jeu vous offre grosso modo une cinquantaine d’heures, à plus ou moins allonger si vous êtes du genre à vous promener et vouloir le terminer à 100%, le tout divisé en 4 chapitres bien distincts.

Vous allez donc devoir reconstruire des villages. Vous êtes, grosso modo, limité à une zone carrée de 30 cases de côté (variable selon les chapitres) et allez devoir gérer l’agencement de votre village. Selon vos envies, vous érigerez des auberges, boutiques, logements… des bâtiments reconnus automatiquement par le jeu, selon le mobilier que vous placerez dans les pièces. Et ces nouveaux bâtiments génèreront une nouvelle population, en plus d’offrir des bonus aux habitants, ce qui leur permettra par exemple d’avoir plus de vie ou plus d’équipement pour combattre les monstres qui s’attaquent parfois à eux. Il existe une cinquantaine de pièces-type dans le jeu, ce qui vous laisse de très nombreuses configurations. Vous pourrez aussi donner des outils ou objets à la population qui pourra du coup, fabriquer d’autres objets, voire cuisiner pour vous préparer des repas, ou encore tenir les bâtiments. Il faudra enfin penser à vos défenses, pour que les habitants ne finissent pas sous les crocs d’une créature quelconque bien décidée à se taper un petit déjeuner humain.


screenPour construire et faire évoluer le village, il vous faudra récupérer des ressources avec ce que cela implique d’exploration et de mauvaises rencontres. Notez que les combats, particulièrement simples et simplistes, sans être rédhibitoires, destinent le jeu à un public familial et très large.

Notez qu’au fil du jeu, à la fin du premier chapitre pour être plus précis, un mode de création libre se débloquera.

La version Nintendo Switch est finalement très proche de la version PS4. Certes, le jeu est en 720p et moins fin que son homologue sur console Sony. Mais graphiquement, il s’en sort honorablement, notamment avec du 60 images par seconde en version dock et 30 images par seconde en version portable. Le jeu est donc plutôt agréable et le portage tout à fait soigné, même si parfois, quand beaucoup d’éléments sont à l’écran, quelques ralentissements peuvent survenir. Mais rien de gênant ou d’intolérable.

screenNiveau rythme, si l’un des reproches que l’on pouvait faire aux anciennes versions était sa lenteur de progression dans le monde, sachez que vous récupèrerez une monture (pas au début, mais dans le courant du jeu) qui permettra de vous faire gagner du temps. Une bonne chose. Des matériaux spéciaux seront également inclus dans cette version Switch. Mais pas de quoi modifier profondément le système de jeu.

Au final, Dragon Quest Builders est un portage soigné, agrémenté de quelques petits bonus pas forcément indispensables, mais bienvenus quand même. Si vous avez raté la version PS4 ou la version PS Vita, c’est peut-être l’occasion de rattraper cette erreur puisqu’avant tout, il s’agit d’un excellent jeu. Si vous l’aviez déjà, les nouveautés, quant à elles, ne justifient pas un nouvel achat.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Dragon Quest Builders (Nintendo Switch)

Plateformes : Wii U - PS Vita - PS4

Editeur : Square Enix

Développeur : Square Enix

PEGI : 7+

Prix : 45 €

Dragon Quest Builders (Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Dragon Quest Builders (Nintendo Switch) :

Derniers Commentaires

- L'Edito du Dimanche par Milkshakeur

- L'Edito du Dimanche par clayman00

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- L'Edito du Dimanche par jymmyelloco

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par dieudivin

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par clayman00

- A quoi jouez-vous ce week-end ? par wonderm

0