Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings (PC, PS4, Nintendo Switch)

 

Publié le Vendredi 6 avril 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings (PC, PS4, Nintendo Switch)

Nous sommes deux soeurs jumelles...

imageLa série des jeux « Atelier » développés par le studio Gust ont fêté leurs 20 ans l’année dernière, puisque le tout premier, Atelier Marie, est sorti en 1997 sur PlayStation et Sega Saturn (uniquement au Japon).

Au fil des années et des différents opus, la saga a traversé les océans pour arriver chez nous. Mais c’est véritablement en 2009, avec la sortie d’Atelier Rorona sur PS3, que le succès a commencé en Europe. Chaque opus raconte l’histoire de jeunes alchimistes qui vont mettre leur art au service du monde, dans le but de le sauver, de l’améliorer, de réparer des injustices… Entre anime et JRPG léger, dans un style bien particulier, la série a réussi à s’imposer comme un gage de qualité.

Aujourd’hui, le nouvel opus s’intitule Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings. Nous l’avons testé sur Nintendo Switch.

Le jeu raconte l’histoire de deux sœurs jumelles, Lydie et Suelle, qui vivent à Merveille, la capitale du royaume d'Adalet. Elles veulent devenir les meilleures alchimistes du Royaume et font tout pour renforcer la réputation de leur atelier. Un jour, elles découvrent un tableau étrange dans lequel elles sont aspirées. Elles se rendent alors compte qu’elles peuvent y puiser des matériaux rares pour améliorer leur art. Dès lors, elles vont tenter de se perfectionner en traversant de nouvelles toiles, en explorant de nouveaux mondes…

La série des Ateliers comprend des épisodes à la narration dense, parfois grave, parfois épaisse, quand d’autres traitent de leur sujet avec une extrême légèreté. Cet épisode est clairement entre les deux. La narration est bien présente, mais le scénario est particulièrement fluet et renferme de nombreux raccourcis, des évènements jetés çà et là sans lien, et surtout, le tout sur une ambiance relativement amusante. Au final, l’histoire d’Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings n’est pas désagréable, est même plutôt réussie et à noter dans la case des bons points, mais elle reste légère et décousue. Ce n’est pas non plus une de ses grandes forces.


screenPlus d’une centaine d’heures de jeu vous attendent, si vous désirez rincer le titre dans sa totalité, entre quêtes principales et innombrables quêtes secondaires. La famille royale vous donnera des missions qu’il faudra remplir pour espérer devenir un atelier digne de ce nom, représenté par une lettre de G à A (en remontant l’alphabet) puis le S final synonyme de… euh… « S’est Super ». Pour réussir ces missions, il faudra crapahuter à droite à gauche dans l’espoir de réunir les ingrédients nécessaires. Et bien entendu créer de nouveaux objets, de nouvelles protections, de nouvelles armes, pour combattre les quelques monstres et boss qui se dresseront sur votre chemin.

screenIl y a du bon et du moins bon, dans cet Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings. Du bon sur le système de combat, assez classique dans un JRPG, mais qui s’enrichit par rapport aux épisodes précédents. Nos héroïnes pourront par exemple utiliser l’alchimie en plein affrontement. Du bon sur la durée de vie. Sur le système d’alchimie, relativement passionnant, à tenter de créer ses combinaisons de matériaux. Sur l’histoire, au global, intéressante et à l’ambiance vraiment captivante. Du moins bon sur les tableaux à explorer, plutôt vides et qui auraient gagné à être mieux exploités, plus grands, proposant plus de rencontres, même si chaque tableau propose sa propre ambiance. Du moins bon aussi sur les ennemis, peu variés, sur la progression assez répétitive ou sur le fait que peu de personnages sont jouables (6 au total).

Enfin, l’absence de traduction est toujours un vrai préjudice pour le jeu. Anglophobes s’abstenir.

Bref. Peut-être un cran en-dessous de ce que l’on espérait, Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings reste toutefois un jeu agréable, dans la lignée de la saga, qui ne devrait pas décevoir les fans de JRPG et les fans de la série.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings (PC, PS4, Nintendo Switch)

Plateformes : PC - Wii U - PS4

Editeur : Koei Tecmo

Développeur : Gust

PEGI : 12+

Prix : 60 €

Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings (PC, PS4, Nintendo Switch)

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 6/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

Images du jeu Atelier Lydie & Suelle : The Alchemists and the Mysterious Paintings (PC, PS4, Nintendo Switch) :

0