V-Commandos : un excellent jeu de plateau

 

Publié le Samedi 7 avril 2018 à 12:00:00 par Cedric Gasperini

 

Infiltration et coopération

imageBon, j’avoue, j’ai un peu loosé sur ce coup… ça fait un moment que j’ai le jeu de plateau V-Commandos dans mon placard. Pire : j’y reviens régulièrement avec des amis et du coup, je n’ai aucune excuse pour ne pas vous avoir écrit un petit quelque chose dessus. Et non, l’oubli, la flegme et le fait de préférer en faire une partie à chaque fois que je le prends, au lieu de vous en écrire un papier ne sont pas des excuses valables…

V-Commandos est de ces jeux de plateau réservés aux amateurs du genre. Aux geeks. Aux férus de stratégie et d’infiltration. Comprenez par-là que vous n’y jouerez pas avec vos enfants et vos grands-parents un dimanche après-midi pluvieux. A moins que vos enfants soient des gamers et vos grands-parents des rôlistes. Eventuellement. Mais sinon, optez pour la Bonne Paye.

V-Commandos vous met dans la peau de commandos lâchés en territoire ennemi. Un jeu coopératif dans lequel le sort du monde libre repose sur vous. En effet, nous sommes durant la Seconde Guerre Mondiale. Les Alliés décident d’envoyer des commandos d’élite saboter les installations nazies, dans le but d’endiguer leur avancée et de les empêcher, entre autres, d’envahir l’Angleterre.

image

imageVous avez le choix entre cinq personnages : Officier, Sapeur, Médecin, Sniper et Eclaireur.
Une partie peut être très courte : soit vous optez pour une mission seule (30 minutes-1 heure), soit pour une campagne qui regroupe plusieurs missions à enchaîner.

Vous allez devoir évoluer de manière furtive sur le plateau de jeu, sachant que chaque personnage a trois actions à réaliser avant la fin du tour. A vous de choisir quoi faire : avancer, tuer un ennemi, poser des explosifs, se camoufler, enfiler un uniforme ennemi, barricader une porte pour éviter l’arrivée de renforts et j’en passe…

V-Commandos est un excellent jeu parfaitement maîtrisé par ses auteurs : les règles sont extrêmement simples, mais d’une richesse sans pareille. Tout a été pensé dans les moindres détails : les renforts si vous perdez rapidement un coéquipier mais voulez le remplacer pour ne pas laisser un joueur sur la touche, les affrontements simples et directs, les déplacements suivant l’endroit, avec des cases de différents types qui vous aideront ou vous handicaperont quant à la furtivité, les objets à trouver sur les corps de vos ennemis… Enfin, des dés permettent de résoudre les problèmes de furtivité ou les combats.

imageA ce propos, de nombreux pions parsèment le jeu, un jeu brillamment illustré qui plus est. Mais tout aussi nombreux soient-ils, ils ne viennent pas complexifier les règles. 26 missions vous attendent au total et 9 campagnes.

V-Commandos est totalement dans l’esprit des vieux jeux vidéo Commandos, pour ceux qui les connaissent : infiltration derrière les lignes ennemies, élimination des cibles, furtivité préférée à l’affrontement direct…

C’est un excellent jeu signé Triton Noir, vendu environ 50 €.
Et bonne nouvelle : il existe deux extensions pour le jeu : Secret Weapons et Resistance, qui rajoutent personnages, terrains et missions.

 

 
image

 

 

 

 

Test précédent - Home - Test suivant

 

V-Commandos : un excellent jeu de plateau

Plateformes :

Editeur : Triton Noir

Développeur : Thibaud de la Touanne

PEGI : 12+

Prix : 50 €

Aller sur le site officiel

V-Commandos : un excellent jeu de plateau

LA NOTE

LA NOTE DES LECTEURS

note 8/10

Aucune note des lecteurs.
Soyez le premier à voter

Cliquer ici pour voter

 

 

0